Le mois de mars approche et je n’avais pas encore eu le temps de vous parler des qualifications pour les CrossFit Games, qui commencent le 15 mars.

Les CrossFit Games – dites les “Reebok CrossFit Games”, sponsoring oblige – auront lieu au Home Depot Center, à Los Angeles (comme l’année passée), du 29 au 31 juillet 2011. Montant des prix pour les gagnants : 1 million de dollars !

Le gagnant de la catégorie “Hommes” et la gagnante de la catégorie “Femmes” recevront chacun $250,000. Le reste des prix seront partagés dans les trois autres catégories : Masters Hommes (c’est-à-dire les seniors), Masters Femmes, et par équipe.

Pour se qualifier aux CrossFit Games, il faut être dans les 3 meilleurs lors des qualifications régionales. Il y en aura 17, dispersées dans le monde entier, entre le 27 mai et le 19 juin.

Mais comment participer aux qualifications régionales ? Voilà quelque chose de nouveau par rapport aux années précédentes (et nouveau par rapport à ce qui se fait dans d’autres sports, à ma connaissance) : les qualifications sont ouvertes à tout le monde.

A partir du 15 mars, et durant 6 semaines, chaque semaine un “workout” sera proposé à la Communauté CrossFit internationale. Pour soumettre et valider votre résultat sur ce “workout”, deux possibilités :

  1. Votre performance est validée par une salle CrossFit affiliée.
  2. Vous vous filmez (chez vous, en extérieur, etc… n’importe où) et vous soumettez votre vidéo sur un site prévu à cet effet.

Votre performance sera immédiatement placée dans le classement de votre région, ainsi que dans un classement mondial. Les 60 meilleurs de chaque région pourront participer aux qualifications régionales.

Ce site internet sera en ligne le 7 mars, et indiquera précisément la marche à suivre. Le prix pour participer est de $10 aux Etats-Unis et au Canada, et seulement $5 dans le reste du monde.

C’est vraiment intéressant de voir à quel point les têtes pensantes du CrossFit continuent à privilégier la décentralisation et la participation de tout le monde, que l’on soit affilié dans une salle CrossFit ou pas. En témoignent les vidéos récentes sur les “Home Gym” ou “Garage Gym”, très valorisés dans le CrossFit, ou encore le dernier article de Blair Morrison, dans CrossFit Journal, où il explique que le Fitness est… dehors (lui-même s’entraine beaucoup en extérieur : http://crossfitmobile.blogspot.com). J’avais moi-même publié un article sur ce modèle économique propre au CrossFit.

L’idée est simple – et très américaine. En deux temps :

  1. Le but est de consacrer l’homme et la femme le plus “fit” du monde. Pas uniquement le et la meilleur(e) CrossFitter. Mais The Fittest Man and Woman on Earth !
  2. Pour cela, il faut que tout le monde puisse participer, et sur un pied d’égalité. Pas de privilèges aux stars déjà consacrées. N’importe quel gamin qui s’entraine dans son garage, avec 5 dollars, une petite caméra (ou iPhone, etc.) et une connexion internet, peut aller défier les stars comme Mikko Salo, Chris Spealler, etc. C’est cette idée, très présente dans la culture américaine, du “Black Horse” qui ne se traduit pas vraiment en Français, mais qui signifie un “candidat inattendu”. Vous vous rappelez de “Rocky 1″, l’histoire de ce boxeur pris au hasard dans une liste d’inconnus pour combattre le champion, et qui finit par le battre ? :-)

Quelques liens :

Petite update : une vidéo où Glassman aborde plusieurs points dont je parle dans l’article :

About these ads