You are currently browsing the monthly archive for September 2012.

Et voilà déjà la première phase du Lowlands Throwdown passée ! Toute la communauté CrossFit belge vivait, ce samedi 29 septembre, au rythme des 3 wods de qualification pour cette compétition du Benelux. On connaît donc maintenant les 70 hommes et 30 femmes qui se sont qualifiés pour la finale, qui aura lieu à Driebergen, le 14 octobre 2012. 

Gros niveau pour cette qualification à Reebok CrossFit Brussels, puisque sur les 100 athlètes qualifiés, 24 se sont qualifiés à Bruxelles ! Presqu’un quart ! Pas mal si on considère que 21 salles ont organisé cette première phase de qualification !!

Bien sûr, tous les qualifiés de Bruxelles ne sont pas des athlètes de Reebok CrossFit Brussels. Il y a en fait 15 athlètes de Reebok CrossFit Brussels qui se sont qualifiés, dont Richard Vanmeerbeek, premier du classement général et Mathieu Montès, deuxième ! Les autres sont essentiellement Français, majoritairement des athlètes des CrossFit Original Addicts : Clément Giraud est 11ème, et Adrien Bottari 16ème. SportisEverywhere.com les avait tous les deux interviewés dans le cadre des interviews “Athletes #LLTD12“.

Le choix des athlètes interviewés s’est d’ailleurs avéré très juste, puisque Auke Toussaint se classe 3ème au classement général, et Junior Edelman 25ème ! Et parmi les qualifiés français, on retrouve… des athlètes que nous avions interviewés pour le Reebok CrossFit Fitness Championship en France : Reunan Delannoy (CrossFit Le Havre), Cédric Courage et Charles Prioux

Les autres Addicts sont Danielle Bodin, Joachim Marty et Pierre-Yves Romanini. Et parmi les autres Français qualifiés, on retrouve, entre autres, Floriant Thierry, de la Black Box 13 à Aix-en-Provence. Il se classe 7ème au classement général !

Toutes les photos de l’événement sont ici, dans cet album Facebook ! A partager et faire circuler ! 😉

Si on replace l’événement dans l’historique récent du CrossFit, de son développement, de ses événements et de ses controverses, on peut, je pense, dire 3 choses :

1. Les gars de la Black Box 13 sont très sympas et performants… malgré que ce soit une salle “Powered by CrossGym” lol. En fait, le problème n’est pas ce genre de salles, qui font du bon boulot, le problème, c’est que si CrossGym gagne son procès avec CrossFit, n’importe quelle salle fitness commerciale, qui n’a jamais vu un burpees de près, pourra se mettre à dire qu’ils font du “CrossFit”…

2. Reebok France a fait du bon boulot, avec ses initiations (au salon du Fitness par exemple) et son Reebok CrossFit Fitness Championship, parce que plusieurs athlètes présents lors de cette qualification ont découvert ou débuté réellement ce sport à cette occasion. A peine quelques mois après, ils se déplacent jusqu’en Belgique et aux Pays-Bas pour participer à des compétitions internationales !

3. En un an, le niveau a incroyablement évolué. Des athlètes qui ont terminé dans le top 20 l’année passée aux Pays-Bas ne sont même plus dans les 70 qualifiés cette année. Avec l’arrivée de très nombreux athlètes, c’est tout le niveau qui grimpe !

La suite ? La finale à Driebergen (Netherlands), le 14 octobre. Venez nombreux !! Et en attendant, voici les photos de la qualification à Reebok CrossFit Brussels. A partager et faire circuler ! 😉

Advertisements

JUNIOR EDELMAN

 .

SportisEverywhere.com : What is your sporting career and how did you discover CrossFit ? Where do you train now ? // Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ? Ou t’entraînes-tu actuellement ? 

(EN) I love playing all kinds of sports, but my passion was with basketball and played this for 5 years. But in my last year i stumbled upon alot of injuries. That was when i decided to quit playing basketball. After this i did alot of the ‘standard fitness’ in the globo gyms and this is also the place where i had my first experience with CrossFit. Discovered by my best friend and now co-owner with me of the place where i train: Reebok CrossFit Almere.

(FR) J’aime pratiquer toutes sortes de sport, mais ma passion est le basketball, j’y ai joué durant 5 ans. Mais durant ma dernière année, j’ai eu beaucoup de blessures. C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’arrêter le basket. Après ça, j’ai fait beaucoup de “fitness classique” dans des globo gyms, et c’est aussi là que j’ai eu ma première expérience CrossFit. Je l’ai découvert via mon meilleur ami, et maintenant co-owner avec moi, de la salle où je m’entraîne : Reebok CrossFit Almere.

SIE.com : In CrossFit, what are your strengths? // En CrossFit, quels sont tes points forts ?

(EN) I must say i am pretty allround, but if i have to choose i love the more skill sided exercises. And i am willing to try everything to improve.

(FR) Je dois dire que je suis plutôt complet, mais si je dois choisir, j’aime les exercices basés sur les compétences. Et j’essaye de tout faire pour m’améliorer.

SIE.com : Have you ever participated in other CrossFit competitions ? What were your results ? // As-tu déjà participé à d’autres compétitions CrossFit ? Quels ont été tes résultats ?

(EN) My first competition was the first Lowlands Throwdown (2010) with only 50 competitors. Here i placed 13th. Lowlands Throwdown 2011 where i placed 29th.

(FR) Ma première compétition était lors de la première édition du Lowlands Throwdown (2010), avec seulement 50 compétiteurs. Je m’y suis classé 13ème. Lors du Lowlands Throwdown 2011, je me suis classé 29ème.

SIE.com : How do you prepare the Lowlands Throwdown 2012 ? // Comment prépares-tu les Lowlands Throwdown 2012 ?

(EN) At this moment i am preparing myself for the Regionals 2013. I have a more long-term goal then solely focussing on the LLTD12. I have been busy with a coach and biasing a bit more. Doing a longer strength and oly cyclus. But don’t want to miss this fun of course !

(FR) En ce moment, je me prépare pour les Regionals 2013. J’ai un objectif à plus long terme que les LLTD12. J’ai été fort occupé en tant que coach. Je fais maintenant des cycles plus longs de force et d’Olympic Lifting. Mais je ne veux pas manquer cette compétition évidemment !

Deux articles publiés ces derniers jours montrent à quel point le CrossFit et l’alimentation paléo sont des pratiques fondées scientifiquement.

Le premier est publié dans The Guardian (UK). Le professeur Henry Bunn, de l’Université du Wisconsin a découvert que nos ancêtres ont chassé et consommé de la viande depuis plus longtemps que ce qu’on ne pensait.

Jusqu’ici, nous pensions qu’il y a 2 millions d’années, nos ancêtres n’étaient pas encore capables de chasser les animaux. La viande qu’ils mangeaient, pensait-on, étaient des animaux morts par eux-mêmes, ou des restes laissés par d’autres animaux, de meilleurs prédateurs comme les lions, les tigres, et autres carnivores. La preuve la plus ancienne de chasse humaine datait de 400.000 ans, en Allemagne.

Mais Bunn affirme maintenant que nous étions déjà capables, il y a 2 millions d’années, de chasser des proies pour leur nourriture. Les recherches ont effectivement montré que les restes d’animaux consommés par nos ancêtres à cette époque, en Tanzanie, provenaient d’animaux d’un âge différent de ce que les autres prédateurs chassaient. Ce n’était donc pas des restes laissés par les lions, par exemple, mais bien des proies tuées par nos ancêtres.

La découverte est importante parce qu’elle ré-évalue le moment où nos ancêtres ont eu accès à une nourriture riche en protéines. Cet apport en protéines libérant le corps de dépenses en énergie qui était nécessaire à la digestion des végétaux, le cerveau a pu se développer et nous faire évoluer vers… homo sapiensLire l’article ici.

Le deuxième article est écrit par Pierre Debraux, sur le site Sciences du Sport.com. Ce docteur en Performance motrice fait le point sur le High Intensity Interval Training (HIIT). Pour rappel, le H.I.I.T. peut être défini comme “une répétition de sprints de durée courte à modérée (i.e., 10s à 5 minutes) réalisés à une intensité supérieure au seuil anaérobie et séparés par une période récupération de durée variable ” (Laursen and Jenkins, 2002). Et ce type d’entraînement permet d’améliorer à la fois les capacités aérobiques et anaérobiques. En CrossFit, l’exemple le plus connu en matière de HIIT est le protocole “Tabata”, du nom de ce médecin japonais, qui consiste à alterner 20 secondes d’entraînement à haute intensité avec 10 secondes de repos. Lire l’article ici.

Ce dimanche 23 septembre, Reebok CrossFit Brussels participait à un événement Fitness, au Stade Gaston Reiff, à Braine-l’alleud, à côté d’une initiation à la Zumba, organisé par l’asbl MissTikka7.

Une trentaine de sportifs, de tout niveau et de tout âge, se sont essayés au CrossFit. Quelques bons contacts ont été pris. Même si la plupart des salles belges ont deux ans, et que le CrossFit a déjà été relativement bien médiatisé (émission “The Box” sur Eurosport, pubs sur les chaînes françaises et nombreux articles dans la presse), ça reste encore inconnu – ou mal connu – pour beaucoup de monde. Il est donc important de continuer à faire des initiations où chacun peut essayer. Et la plupart sont conquis !

Workout d’initiation : 3 rounds for time of : 

  • 2 x 30 m Sprint
  • 10 Kettlebell swings
  • 10 Burpees
  • 10 Ab-mat sit-ups
  • 10 Ball slams

A bientôt donc pour d’autres initiations ! Et en attendant, n’hésitez pas à aller découvrir le CrossFit dans les salles existantes. Pratiquement toutes les salles vous proposeront une séance d’essai ou d’initiation gratuite. Cherchez la salle la plus proche de chez vous 😉

A Bruxelles, soyez sûr que vous êtes le/la bienvenu(e) à Reebok CrossFit Brussels, rue du Bourdon, n°100 à 1180 Bruxelles.

Pour voir les photos des groupes initiés : c’est dans cette galerie facebook ! Identifiez-vous et partager ! 😉

CLEMENT GIRAUD

 .

SportisEverywhere.com : What is your sporting career and how did you discover CrossFit ?  // Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ?

(FR) Je fais du sport depuis que je suis sorti du ventre de ma mère. Depuis 26 ans, j’ai fait 3 ans de tennis, 1 an de natation, 12 ans d’athlétisme, 7 ans de volley-ball, 1 an de jiu jitsu, 1 an de football américain. Et à coté de ça, plusieurs années de pratique intensive du skateboard, de l’expérience en escalade, en danse et en gymnastique.

J’ai découvert le CrossFit l’année dernière sur un vidéo qu’un camarade de la fac m’a montré en cours. C’était vers le mois d’octobre 2011, et depuis la première image, bien avant mon premier WOD, je suis devenu un addict.

(EN) I’ve been playing sports since I was born. For 26 years, I did 3 years of tennis, 1 year of swimming, 12 years of athletics, 7 years of volleyball, 1 year of jiu jitsu, 1 year of football. And on the side, I did several years of intensive practice of skateboarding, experiences in climbing, in dance and gymnastics.

I discovered CrossFit last year, on a video that a friend from college showed me in class. It was around October 2011, and from the first image, long before my first WOD, I became an addict.

SIE.com : Where do you train now ? // Ou t’entraînes-tu actuellement ?

(FR) Actuellement je m’entraine et je coache dans la box de Joachim Marty, à Paris, avec les Crossfit Original Addicts. Ceux avec qui j’ai commencé.

(EN) Currently I train and I coach in the box of Joachim Marty in Paris : CrossFit Original Addicts. Those with which I started.

SIE.com : In CrossFit, what are your strengths? // En CrossFit, quels sont tes points forts ?

(FR) Je pense que mon point fort, c’est la tronche, associée à une grosse capacité de récupération qui me permet d’être endurant et de pouvoir relancer à tout moment…

(EN) I think that my strength is my face, conjugated with a good recovery, that allows me to be tough et to be able to kick start any time…

SIE.com : Have you ever participated in other CrossFit competitions ? What were your results ? // As-tu déjà participé à d’autres compétitions CrossFit ? Quels ont été tes résultats ?

(FR) Je n’ai encore jamais participé à une compétition de CrossFit. Ce sera la toute première fois pour moi. Et je pense que ce sera cool. J’ai hâte.

(EN) I’ve never participated in a CrossFit competition. This will be the first time for me. And I think that it will be cool. I can’t wait.

SIE.com : How do you prepare the Lowlands Throwdown 2012 ? // Comment prépares-tu le Lowlands Throwdown 2012 ?

(FR) Je m’entraine tous les jours en suivant les wod mis en place par Joachim, qui sont les wod que l’on propose à la salle. En plus, je fais de la gym le lundi avec les perchistes de mon club d’athlétisme et je travaille la technique haltéro dès que je peux, quand la salle se vide sans créneau particulièrement défini à l’avance. Je n’ai jamais fait de compétition de CrossFit, alors je ne peux pas vraiment dire que ma préparation soit spécifique au Lowlands Throwdow 2012.

(EN) I train every day doing the wod developed by Joachim, that’s the workout of the day at the box. In addition, I go to the gym on Monday with the pole vaulters of my athletics club and I work the technics of weightlifting when I can, when the box is empty without special schedule defined in advance. I’ve never done a CrossFit competition, so I can not really say that my preparation is specific to the Lowlands Throwdow  2012.

AUKE TOUSSAINT

 .

SportisEverywhere.com : What is your sporting career and how did you discover CrossFit ? Where do you train now ? // Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ? Ou t’entraînes-tu actuellement ? 

(EN) I played rugby and trained in Mixed Martial Arts (MMA) during my university years. Injuries forced me away from these two sports and searching for alternatives I found Crossfit.com and that led me to Crossfit Noord where I have been training since March 2011. Before university I did triathlons and mountainbiking, and I still like to ride my road bike every now and then. I guess you could say I am a sports junky because I pretty much like doing all sports.

(FR) j’ai joué au rugby et fait du Mixed Martial Arts (MMA) durant mes études universitaires. Des blessures m’ont forcé à arrêter ces deux sports et en cherchant des alternatives, j’ai découvert CrossFit.com, ce qui m’a amené à CrossFit Noord, où je m’entraîne depuis mars 2011. Avant l’université, j’avais fait des triathlons et du mountain bike, et j’aime toujours faire du vélo sur route de temps à autre. J’imagine que je peux dire que je suis un “drogué” du sport, parce que j’aime pratiquer tous les sports.

SIE.com: In CrossFit, what are your strengths? // En CrossFit, quels sont tes points forts ?

(EN) I am pretty well rounded I would say but if I have to choose a couple, Pull ups, handstand push ups, muscle ups and I have a pretty good motor.

(FR) Je dirais que je suis plutôt complet, mais si je dois en choisir quelques-uns, je dirais : Pull-ups, handstand Push-ups, Muscle-ups et j’ai plutôt un bon “moteur”.

SIE.com : Have you ever participated in other CrossFit competitions ? What were your results ? // As-tu déjà participé à d’autres compétitions CrossFit ? Quels ont été tes résultats ?

(EN) The Lowlands Throwdown 2011 was my first competition and I ended up in fifth place. This year’s regionals were my second competition where after a good start I finished 22nd overall.

(FR) Les Lowlands Throwdown 2011 étaient ma première compétition et j’ai terminé à la 5ème place. Les Regionals de cette année étaient ma deuxième compétition, et après un bon départ, j’ai terminé en 22ème place au général.

SIE.com : How do you prepare the Lowlands Throwdown 2012 ? Comment prépares-tu les Lowlands Throwdown 2012 ?

(EN) My preparations are pretty random I guess. I train roughly 6 days a week sometimes multiple times a day, but I listen to my body. So when my body feels drained I will do an active recovery day or take a rest day(s) if it does not I sometimes train 7 days a week.

(FR) Ma préparation est plutôt aléatoire, je crois. Je m’entraîne en gros 6 jours par semaine, parfois plusieurs fois par jour, mais j’écoute mon corps. Du coup, quand mon corps est épuisé, je prévois un jour de récupération active, ou je prend un ou  plusieurs jours de repos. Sinon, je m’entraîne parfois 7 fois par semaine.

ADRIEN BOTTARI

 .

SportisEverywhere.com : What is your sporting career and how did you discover CrossFit ? Where do you train now ? // Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ? Ou t’entraînes-tu actuellement ? 

(FR) Alors, j’ai commencé par le cyclisme, puis je suis passé par la gymnastique et le trampoline, et enfin l’haltérophilie ! J’ai découvert le CrossFit par hasard sur YouTube, et après avoir enchainé une bonne dizaine de vidéos, je me suis dit qu’il fallait absolument que je trouve un endroit pour en faire sur Paris. J’ai donc commencé mes recherches et de fil en aiguille je suis tombé sur Joachim (gérant de la salle Crossfit Original Addicts) !

Je m’entraine actuellement dans 2 boxes différentes : chez Reebok CrossFit Louvre le midi et chez les Crossfit Original Addicts le soir!

(EN) So I started with cycling, then I went through gymnastics and trampoline, and finally weightlifting ! I discovered CrossFit on YouTube, and after a dozen of videos in a row,  I said that I had to find a place to do it in Paris. So I started my research and one thing leading to another, I stumbled upon Joachim (owner of Crossfit Original Addicts) !

I train now in 2 different boxes : at Reebok CrossFit Louvre noon and at Crossfit Original Addicts in the evening !

SIE.com : In CrossFit, what are your strengths? // En CrossFit, quels sont tes points forts ?

(FR) De par mon passé d’haltérophile, je pense être un peu plus à l’aise sur les charge lourdes qu’un bon nombre d’autres crossfitters.

(EN) From my past of weightlifter, I think that I’m a bit more comfortable on the heavy lifts that many other crossfitters.

SIE.com : Have you ever participated in other CrossFit competitions ? What were your results ? // As-tu déjà participé à d’autres compétitions CrossFit ? Quels ont été tes résultats ?

(FR) Oui, j’ai fait une première compétition au Danemark, “Harbour Hell Day” que je recommande fortement, à laquelle je me suis classé 20ème sur 110, puis j’ai participé aux RCFFC où je me suis arrêté en demi-finale, et enfin le Brussels Throwdown où je me suis classé 8ème.

(EN) Yes, I made a first competition in Denmark, “Harbour Hell Day” which I highly recommend, which I finished 20th out of 110, then I attended RCFFC where I stopped in the semifinals, and finally the Brussels Throwdown where I finished 8th.

SIE.com : How do you prepare the Lowlands Throwdown 2012 ? // Comment prépares-tu les Lowlands Throwdown 2012 ?

(FR) Je m’entraine 5 jours par semaine, avec une séance de force plus 1 à 2 WODs par jour.

(EN) I train 5 days per week, with a strength session and one or two WODS each day.

Cet article est la ré-édition d’un article que j’avais publié dans le web-magazine “Celimag” qui n’existe plus aujourd’hui… 

Scott Jurek & Arnulfo Quimare, indien Tarahumara

En Belgique, comme dans beaucoup de pays, de très nombreuses courses à pied sont organisées. Si vous le souhaitez, vous pouvez certainement tous les week-ends participer à un 10 ou un 20 km, un marathon, un trail ou un ultra-marathon. Nombreux sont ceux qui, chaque année, aimeraient participer à ces courses, pour se lancer des défis personnels, entre amis ou collègues, ou pour se donner des objectifs dans le cadre d’une reprise en main de leur condition physique par le jogging.

Pourtant, beaucoup n’osent pas s’inscrire, pensant ne pas être assez préparés (quel qu’ait été leur préparation), et reportent à l’année suivante. La distance fait peur : serais-je capable de courir une à deux heures ? Et si je me blesse ? Et si je dois abandonner au milieu ? La peur de se lancer dans une épreuve si longue l’emporte souvent sur la motivation…

Et pourtant : dites-vous bien que vous en êtes certainement capable. Votre corps est capable de courir de telles distances. Plus encore : il semblerait bien que vous êtes né pour courir ! Pas vous uniquement : « Nous », êtres humains. Des recherches récentes sur notre évolution montrent en effet que ce qui nous distingue le plus des autres espèces animales est notre capacité à courir sur de longues distances !

Attention, cela ne veut pas dire que n’importe qui peut se lancer dans un marathon sans préparation. Même si notre corps est tout à fait adapté à la course à pied, on ne passe pas du jour au lendemain de 0 à 42,5 km de course ! Une préparation est nécessaire…

Cela veut simplement dire que vous pouvez DE-STRESSER: votre corps est tout à fait adapté à la course à pied, c’est peut-être même à cela qu’il est le plus adapté. D’où tous les effets bénéfiques de la course : diminution des risques de problèmes cardiaques, d’hypertension, de diabète, etc.

Voyez plutôt : des chercheurs de l’Université d’Utah ont distingué près de 30 caractéristiques de notre corps qui font de nous d’excellents coureurs sur longue distance. Parmi celles-ci, tout un ensemble concerne notre morphologie : position de la tête et des bras, une taille assez mince (voyez par vous-même, lorsqu’on court le buste et les hanches « se tordent » dans des sens opposés, mais la tête reste dans l’axe), etc. De plus, la nature et la forme très spécifique de nos tendons au niveau des jambes nous permettent d’économiser 50% d’énergie quand on court (alors qu’ils n’apportent rien de spécial pour la marche).

Notre voûte plantaire nous permet par ailleurs d’amortir les chocs dus au contact du pied avec le sol. Léonard de Vinci disait même de notre pied qu’il était un chef-d’œuvre d’art et d’ingénierie !

Enfin, nous sommes les seuls mammifères à éliminer la plus grande partie de notre chaleur par la transpiration. Cela signifie que, contrairement aux autres animaux qui éliminent leur chaleur corporelle par la respiration, nous pouvons à la fois réguler notre température et nous oxygéner. Cela semble simple, mais nos millions de glandes sudoripares et notre peau sans poils font de nous la technologie de refroidissement par l’air la plus sophistiquée que l’évolution ait mis sur le marché !

Tout cela fait que notre vitesse d’endurance est exceptionnelle, comparée aux autres primates. Aucun autre primate n’est d’ailleurs capable de courir en endurance. A poids égal, un humain pourrait d’ailleurs dépasser un cheval sur une longue distance, puisque ce dernier ne pourrait pas courir aussi longtemps à une allure soutenue.

Des dizaines de milliers de personnes participent chaque année, en Belgique, à des semi-marathons, des marathons ou des courses plus longues encore. De telles distances sont inconnues pour les autres primates et comparables à ce que parcourent chaque jour des animaux sauvages comme les loups (14 km) ou les hyènes (19 km).

Mieux encore : sur de très longues distances (marathon et au-delà), nous sommes tous égaux ! Hommes et femmes ont les mêmes capacités. Et des recherches ont montré que si on commence à courir sérieusement à 19 ans, on atteint son meilleur niveau à 27 ans. Puis, les capacités diminuent avec l’âge, lentement… très lentement ! On retrouve le niveau qu’on avait à 19 ans à… 65 ans ! Y a-t-il un autre sport où un athlète de 65 ans peut être en compétition avec un athlète de 19 ans ?

La course à pied est donc intimement liée à notre évolution. Plusieurs des caractéristiques de notre corps citées plus haut ne s’expliquent pas par le fait que nous marchions, mais bien par le fait que nous sommes capables de courir sur de longues distances.

Mais pourquoi, au cours de notre évolution, avons-nous donc couru sur de longues distances ? Une des hypothèses est celle de la chasse « persistante » ou « par persévérance » (persistent hunting). Avant l’invention des premiers armes permettant de projeter des objets, nos ancêtres poursuivaient peut-être leur proie avec persévérance, jusqu’à ce que celle-ci, moins capable que nous d’endurance, soit trop épuisée pour s’enfuir à nouveau. Un cerf va beaucoup plus vite que nous au sprint, mais nous sommes plus rapide qu’un cerf sur une longue distance. Il sera en manque d’oxygène alors que nous ne serons pas encore essoufflés. C’est une hypothèse.

Mais alors, pourquoi y a-t-il autant de gens qui se blessent à force de courir ? Essentiellement parce que nous n’utilisons pas efficacement cette merveilleuse technologie qu’est notre corps en matière de course à pied. Premier responsable : nos chaussures ! Pour faire simple, plus on rajoute de l’amorti dans nos semelles, plus on court mal. Comme on ne sent plus comment notre pied doit se poser sur le sol, on le pose n’importe comment, en frappant d’abord le talon par terre. Une étude récente montrait qu’il n’y avait aucune preuve scientifique – AUCUNE – que des chaussures de sport avec de l’amorti permettaient de diminuer les blessures dues à la course. D’autres études vont même plus loin et montrent que depuis les années 70 et l’apparition des chaussures de course modernes, le nombre de blessures (genoux, chevilles, etc.) n’ont fait qu’augmenter ! Une étude de 1976 montrait également que la plupart des problèmes de pied (pieds plats, voûte plantaire affaissée, déformation des orteils, etc.) n’existaient pas dans les pays où la plupart des gens marchaient pieds nus.


Beaucoup de coureurs abandonnent d’ailleurs les chaussures présentant trop d’amorti pour aller vers des chaussures plus minimalistes (comme les INOV-8, les Nike Waffle, etc.) ou carrément vers la course pieds nus (ou presque, avec les Vibram Five Fingers).

Five-On, partenaire de SportisEverywhere.com pour les chaussures minimalistes

Personnellement, j’ai très sensiblement amélioré ma course en courant progressivement pieds nus : d’abord sur de petites distances, dans l’herbe, puis sur des distances plus longues et des sols plus accidentés. Sans aller jusqu’à faire les 20 km de Bruxelles pieds nus, ça permet de prendre conscience de la manière dont le pied doit se poser sur le sol (idéalement ce sont les petits coussinets à la base des orteils qui doivent toucher le sol en premier, et il faut garder les pieds le plus possible sous le corps, comme font les petits enfants, mais aussi les… Kenyans !).

Alors, vous pensez encore que vous ne serez pas capable de courir sur une longue distance ? La course à pied est comme un « Super Pouvoir » que tout être humain possède. Utilisez-le ! Nous sommes tous « born to run » !

Quelques liens :

Ce dimanche 23 septembre 2012, des amis à moi organisent une animation “Fitness” au Stade Gaston Reiff, à Braine-l’alleud (Belgique).

L’événement est principalement orienté Danse / Zumba (avec des instructeurs internationaux), mais ils m’ont demandé si je voulais bien présenter le CROSSFIT… De 11h à 17h, j’organiserai donc des initiations au CrossFit avec Yoann Van  Beek, de Reebok CrossFit Brussels (une initiation débutant à chaque heure entre 11h et 16h) :

  • Présentation du concept
  • Echauffement
  • Introduction aux mouvements de base
  • Un Workout of the Day (une partie à plus haute intensité)
  • Etirements & Stretching

Si vous habitez dans la région, c’est l’occasion de venir découvrir le CrossFit, et pourquoi pas, de participer aux autres activités de l’événement…

Ce sera aussi l’occasion pour vous de prendre quelques renseignements sur la salle Reebok CrossFit Brussels, puisque la salle sera représentée !

Alors que la formation level 1 à Reebok CrossFit Brussels est sold-out, d’autres formations auront lieu en Europe, dans les mois à venir, des formations level 1 ou des “Speciality Cert” qui permettent d’approfondir certains aspect du CrossFit.

Pour s’inscrire, allez sur http://www.crossfit.com. Cherchez la formation qui vous intéresse dans la colonne de droite (pour les level 1) ou directement à cette adresse (pour les “Speciality Cert”).

Level 1

CrossFit Football

Gymnastics

  • November 24th – 25th : CrossFit Gymnastics Trainer Course : CrossFit Olso, (Oslo, Norway)

Oly Lift

Power Lifting

Strongman

Bon et mauvais cholestérol, triglycérides et inflammation chronique. Tout est résumé dans cette infographie : les bons et mauvais aliments, les réactions physiologiques et les conséquences en terme de santé… A faire circuler 😉 (cliquez sur l’image pour agrandir)

 

SportisEverywhere.com et Reebok CrossFit Brussels sont tous les deux partenaires de la marque Pure Pharma pour tout ce qui est Omega-3, Vitamine D3 et minéraux. Simplement parce que nous pensons que c’est actuellement la marque qui propose les suppléments de la meilleure qualité, tout en s’impliquant sincèrement dans le CrossFit et l’alimentation “paléo”. Ils sponsorisent effectivement des athlètes comme Annie Thorisdottir, Jason Khalipa, Mikko Salo, Carey Kepler, Julie Foucher, Ben Smith, etc.

  .

Dans le numéro 14 de la revue Néo Santé (juillet-août 2012), j’avais publié un article sur la Vitamine D3, expliquant son importance pour renforcer les dents, ainsi que pour l’assimilation de minéraux comme le Calcium, le Phosphore et le Magnésium.

Dans le numéro 15 de cette même revue (septembre 2012), je publie un article sur les poissons gras, et donc sur les Omega-3. On pourrait pratiquement résumer l’évolution de notre alimentation, depuis la période paléolithique jusqu’à notre alimentation industrielle à partir du rapport Omega-6 / Omega-3. Un bon rapport est plus ou moins de 3 Omega-6 pour 1 Omega-3… A l’heure actuelle, en France, on est dans un rapport 18 Omega-6 pour 1 Omega-3 !! Aux Etats-Unis, on est dans un rapport 40/1 !!! En cause ? Les céréales que l’on mange, les viandes et poissons nourris aux… céréales, et les graisses hydrogénées qui diminuent la quantité d’Omega-3 des huiles végétales… Les conséquences ? Résistance à l’insuline (et donc stockage de masse grasse), problèmes cardiaques, cholestérol, fatigue chronique, douleurs aux articulations, etc… (plus d’infos sur les Omega-3 dans cet article que j’ai publié en juillet 2012 sur SportisEverywhere.com)

Nouveau produit de la gamme Pure Pharma : les minéraux “M3“. Derrière ce nom, on retrouve un supplément davantage orienté “performances sportives“, composé de :

  • Deux formes de Magnésium (Magnesium Taurinate et Magnesium Gluconate), utiles pour la production d’énergie, la contraction musculaire et la minéralisation des os. Le magnésium intervient dans la métabolisation des macro-nutriments (protéines, lipides, glucides) en énergie.
  • Du Zinc : pour la synthèse des protéines au niveau musculaire, la croissance des cellules et le renforcement du système immunitaire.
  • De la Vitamine B6 : pour favoriser l’absorption du Magnésium.
  • De l’Acide malique : pour favoriser l’apport en énergie depuis l’alimentation, en particulier lorsque les cellules manquent d’oxygène, donc par exemple lors d’efforts physiques.

Si vous vous entraînez à Reebok CrossFit Brussels, vous trouverez les Omega-3, la Vitamine D3 et les Minéraux “M3” Pure Pharma, à la salle, au meilleur prix. Si vous n’avez pas la chance de vous entraînez dans cette salle, vous pouvez commander les produits Pure Pharma sur leur site internet (livraison très rapide en Belgique et en France !) en cliquant sur leur bannière, en haut à gauche sur ce site, ou en cliquant sur ce lien. Et de cette manière, vous soutenez un peu le partenariat entre SportisEverywhere.com et Pure Pharma 😉

Ces derniers temps, j’ai l’impression que partout où je vais dans le cadre du CrossFit, on me parle de “Pole Dance“. En Belgique, en France ou en Pologne, des CrossFitteuses pratiquent le Pole Dance, en parallèle de leur entraînement CrossFit. Si vous avez déjà essayé le “drapeau” sur un poteau vertical ou un espalier, vous savez à quel point cette position est dure ! Nul doute donc que la Pole Dance exige un gainage extrême et beaucoup de force dans le haut du corps. Lorene, qui pratique la Pole Dance à Paris, et qui est l’épouse de Joachim Marty, head coach et fondateur de la salle “CrossFit Original Addicts” était donc la personne idéale pour nous expliquer les liens entre Pole Dance et CrossFit !

Lorene : Danseuse de formation, j’ai fait mes premiers pas dans la Pole Dance il y a un peu plus d’un an et demi. C’est à peu près à ce moment-là que Joachim (CrossFit Original Addicts) à découvert le Crossfit. Ce qui m’a attiré, c’était à première vue, la caractère esthétique de la pole Dance: la souplesse qui se mêle à la force lui donne un aspect spectaculaire, sans oublier la grâce et la créativité qui en découle.

Mon principal obstacle à été la force du haut du corps. En tant que danseuse, je possédais une bonne souplesse, un bon gainage et des jambes solides. Mais voilà que mes bras maigres et mes petites épaules étaient une entrave à la progression !

Les particularités physiques de la Pole Dance sont équivalentes à celles de la gymnastique. On est sans arrêt en train de soulever son propre poids, en traction ou bien en contrôle abdominal.

La pole Dance requiert des capacités de contractions isométriques importantes. On utilise deux modes de travail: le statique où l’on n’utilise que sa propre force, ou bien le spinning (la barre tourne lorsqu’on desserre certaines visses) où l’on peut alors s’aider de la force centrifuge et centripète à condition de gérer les maux de coeur que ce mode peut provoquer au début!

On parle de drapeaux, de push-ups, de Hand stands etc… Alors, bien sûr, quand Joachim s’est mis sérieusement à la pratique du Crossfit, je me suis intéressée à tous les mouvements qui pourraient m’aider à prendre de la force dans les bras, trapèzes, épaules, pectoraux et dorsaux. J’ai donc découvert tous les mouvements poids-de-corps et de gymnastiques travaillés lors des WOD: les tractions, pompes, dips, muscle up, toes to bar etc… Ils font maintenant partie de mes échauffements réguliers !

Dans un cours de Pole, vous aurez toujours une partie consacrée à la musculation: on la travaille d’abord sur le sol (pompes, abdos etc.) puis sur la barre (tractions, aller-retour jusqu’en haut comme pour les montées de corde, gainage etc.)

En plus des similitudes sportives entre le Crossfit et la Pole Dance, on trouve d’autres points communs dans leur histoire.

En effet, ces deux disciplines sont apparues assez récemment en France et sont en plein essor alors qu’elles existent depuis bien plus longtemps dans les pays anglo-saxons. Les premiers championnats de France de Pole Dance se sont tenus en 2008 et les premiers championnats du monde en 2005.

C’est donc un activité artistique et sportive que l’on pratique en compétition.

On retrouve aujourd’hui la Pole Dance aussi bien dans des cabarets, que dans les cirques et les clubs de sport et elle est considérée comme une forme d’exercice et une alternative ludique au fitness. Tout comme au Crossfit, le corps se sculpte peu à peu et on devient de plus en plus fort et de plus en plus endurant.

Des cours de Pole Dance seront bientôt proposés dans la salle des Crossfit Originals Addicts que Joachim Marty a ouvert. Ils seront destinés aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Ce sera alors le point de rencontre parfait entre la force du CrossFitter et la sensualité de la danseuse !

SportisEverywhere.com : Lorene prépare actuellement les championnats de France de Pole, qui auront lieu le 8 octobre à Paris

When I was in Poland (in Krakow – Great place !), I met Joanna and Maciej, both CrossFit Coach, both working with Lucyna, who was teaching CrossFit in the Polish peninsula of Hel, in the North of Poland. Everyday, they teach CrossFit classes on the beach, for free, for everyone. Just to promote the Sport of Fitness ! As Lucyna says “a whole summer under the sign ‘CrossFit everywhere and for everyone’“. An awesome job that deserves to be presented on SportisEverywhere.com !!

Lucyna Kiszczak : I’m a level 1 CrossFit instructor, self defence and skiing instructor. My adventure with sport started when I was 11 with martial arts. Currently I own the sport and consulting company called Twoj-Trening.pl (Your-Training). My team consists of truly amazing people – my long-time friends and great trainers. Together, every day we try to show people how much the quality of their lives can improve with exercise, healthy diet and being a part of sport community. Twoj-Trening.pl was born out of passion and ideas. It is defined by personalities of the trainers. Last two years were the time of so many really interesting projects! We’ve significantly evolved our system of personal trainings, created 3-level fitness program for women called Viatlity and also introduced our own medical fitness program PreMed. We organized and took part in many popular events in Poland promoting active lifestyle. It was really rewarding to see the positive feedback we got from the attendees.

We’ve been CrossFitting for almost two years now. In April 2011, together with one of my trainers Maciej Szczudrawa we’ve completed CrossFit Level 1 Instructor course. To be honest, at first I wasn’t sure if  CrossFit isn’t a too aggressive form of a fitness for ‘average people’ but after getting some experience I started to really discover it for my clients and myself. I was amazed by the power of the CrossFit community, the wisdom of its methodology, the quality of the CrossFit Journal and most of all by its consistency and effectiveness. Now when I’m telling people that I’ve been doing various sports for last 17 years I can honestly say that CrossFit is the best fitness program I’ve ever done. I think it’s the perfect combination of sports that can be adapted to any person with any kind of fitness needs.

My company operates mainly in Cracow where we’re partnered with the first affiliated Polish CrossFit box – CrossFit Mjollnir and together we promote the idea of CrossFit in Poland. This summer we even took it to gorgeous Polish peninsula of Hel ! More details following.

SportisEverywhere.com : Can you present how CrossFit is growing in Poland ? How Polish people perceive that new kind of Fitness ? 

Lucyna : CrossFit is growing very dynamically in Poland though it’s not yet entirely understood. Many fitness clubs ask about ‘weekend introduction to CrossFit’ because they want to include its classes into their offer. Also many people ask how they can start with CrossFit. We spend much time explaining and showing that CrossFit is a great adventure that can bring great satisfaction and loads of fun but it requires time and respect especially at the beginning. But the most important part is that our clients still regularly fall in love with CrossFit ! They discover how wise, effective and addictive it can be and very quickly start to admire CrossFit community. I think that Poland was really lacking the form of fitness that could engage both men and women, give them professional ways to protect their health with sport and diet and be fun at the same time. Sometimes after  the first training people are coming to me super excited and surprised how great the workout and the atmosphere were and how they have loved this sport immediately.

SIE : What are you doing now in Hel ? Why there ? Who’s training there ? How many people are you training ?

Lucyna : We thought we’ll bring CrossFit to the Polish coast. At the camping site Chałupy 6 at the Hel peninsula we’ve spent whole summer under the sign “CrossFit everywhere and for everyone“. This area is known for being a popular holiday destination for people from the whole Poland who love sports, especially for wind- and kitesurfers. We were training with the Hel’s guests among whom were also BJJ and MMA players. Thanks to scaling of the trainings everybody could take part no matter how fit they were. CrossFit really brings people together!

The camp site Chalupy 6 supplied us with all necessary CrossFit equipment and the seaside atmosphere only helped with training motivation. The events were free of charge and we spent over 120 hours on discussions about CrossFit and paleo diet with people from all over the country. It turned out that CrossFit plus sun and sea have truly magnetic powers. People were very eager to participate and they asked loads of questions. 2 summer months brought us over 450 attendees!

SIE : At Sportisverywhere.com, we really like the idea that we can do CrossFit everywhere, can you explain how do you prepare your workouts on the beach ?

Lucyna : It’s quite simple. Training’s content depends on how many people show up and what level of activity they represent. Usually the group was very diverse – from holiday makers to really tough players.

Every training begins with functional warm-up that contains all important elements of typical CrossFit warm-ups and develops skills such as balance and coordination. I try to make them fun – after all it’s holiday time for our attendees.

During the training we use kettlebells and pvc tubes instead of barbells, (we don’t introduce any advanced techniques because of recreational character of these trainings), bars, lines, med balls, rings, sand bags and of course the whole beach! Beach trainings obviously attract kids’ attention who later try to repeat the exercises and are going crazy on bars and lines in the CrossFit box which greatly improves their physical abilities. Working out on the beach means also training in beautiful surroundings and… very difersified weather conditions as weather on Hel can change few times per hour. Attendees were usually very relaxed since they’re on vacation but also determined to give everything they’ve got during WODs.

SIE : Is it easy to promote a paleo diet in Poland ? What are the the difficulties (if there is difficulties) ?

Lucyna : Paleo diet attracts lot of attention here because of its scientific basis and great impact it has on health and looks. Of course for many people it’s rather shocking to put the food pyramid based on carbohydrates upside down. Lot of them oppose giving up the whole-grain products such as bread and pasta and of course sweets and alcohol. However the solid scientific background still makes them want to try paleolithic diet, especially that it starts working so quickly! Humans generally feel better without sugars and processed food, they have more energy, slimmer bodies and are better at sports.

I talk to people every day about paleo, I send out information and food recipes. They tend to not believe at first, but then they share their first positive experiences and it’s so rewarding to see how the quality of their lives is improving!

SIE : What are your projects for the future (new gyms, competition…) ?

Lucyna : In the approaching season I’ll focus on trainings and further development of my company. Surely the  milestone will be the opening of the CrossFit box in Krakow, which will make teaching and learning CrossFit much easier. My dream is to open a club in the northern Poland. It’ll surely require lots of effort but I’m positive that it’ll work out !

Among my other goals are getting the Level 2 CrossFit Instructor certification, taking part in more CrossFit courses and improving my scores in WODs.

And most of all I want my clients, my team and myself to have as much fun with CrossFit as possible!

SIE : Thanks ! 😉

Si vous vous êtes mis récemment à la course pieds nus ou en chaussures minimalistes, vous avez probablement remarqué à quel point ce n’était pas facile. Et vous vous êtes peut-être dit que, enfant, vous couriez pourtant souvent pieds nus dans votre jardin…

Il se fait que vous avez “perdu” cette capacité naturelle. Vous devez ré-apprendre. Il en va de même pour beaucoup de mouvements naturels : marcher à quatre pattes, sauter à la corde, faire le poirier, grimper aux arbres… Lorsqu’on ré-apprend ces mouvements à l’âge adulte, on galère un peu, alors que ça paraissait tellement facile – et naturel – lorsqu’on était enfant…

La solution : ne jamais perdre cette habitude des mouvements fonctionnels, naturels et ludiques. Laissez vos enfants pratiquer des mouvements naturels en grandissant. Ne leur dites pas, à un certain âge, qu’ils sont trop grands pour grimper aux arbres… Et ne les dés-habituez pas à courir pieds nus. Si le club de sport ou l’école ne leur permet pas de faire du sport pieds nus : achetez leur des Vibram Five Fingers ! 😉 Five-On a des pointures pour des enfants à partir de 5 ans plus ou moins… Ma fille adore !

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Advertisements