You are currently browsing the monthly archive for August 2013.

1098244_1376904989203457_834479399_n

Ouverture d’une nouvelle salle CrossFit, à Six-Fours, près de Toulon, dans le Var, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Jérémy Lévo, owner de la salle, n’est pas nouveau dans le CrossFit, puisqu’il était déjà à la finale du Reebok CrossFit Fitness Championship, en juin 2012 à Paris. Certains d’entre vous l’ont également probablement vu à la level 1, à Reebok CrossFit Brussels en novembre 2012. Il répond à nos questions et présente sa salle : CrossFit Six Fours

SportisEverywhere.com : Quel est ton parcours sportif et professionnel ? As-tu pratiqué d’autres sports auparavant ?

Jérémy Lévo : J’ai pratiqué le judo dès mon plus jeune âge (5-6 ans) jusqu’à mes 18 ans (ceinture noire). Entre temps, il y a eu quelques “coupures” pour m’essayer à d’autres sports (basket, boxe, jujitsu). A 17 ans, je me suis mis à la musculation en complément du judo car je voulais prendre du muscle pour être au niveau de mes adversaires en compétition, qui faisaient sport-étude.

995973_10201945830393461_1774637895_nPuis je me suis consacré à la musculation, pratique qui m’a passionné au point d’avoir orienté mon choix de futur métier : kiné. En première année, je connaissais déjà l’anatomie, la physio musculaire et les exo de renforcement grâce à la musculation et mes lectures sur le sujet. J’ai découvert le CrossFit il y a 2 ans, par hasard, en trainant sur youtube puis je m’y suis mis. Plus jamais je n’ai refait de séances de muscu. J’ai participé au premier championnat de France (RCFFC) jusqu’en finale. Je fais les Open chaque année depuis. J’ai fait les qualifs pour les French Throwdown. En septembre, nous nous revoyons pour les Brussels Throwdown, mon cher Yves.

SIE.com : Peux-tu expliquer l’historique de CrossFit Six Fours ? Comment le projet a-t-il démarré ?

Mon associé Guillaume Guillou avait démarré à Hyères avec Athletic Fit, 8 mois auparavant. Il s’est lancé dans ce projet avec passion et détermination. Malheureusement, il a dû sacrifier l’affiliation pour pouvoir ouvrir et proposer quelque chose de correct au public. Il a eu ensuite envie d’ouvrir une deuxième salle de l’autre coté de Toulon. C’est là que nous nous sommes rencontrés. Nous avions posé les conditions : notre box sera affiliée ou ne sera pas. Deux autres amis et athlètes se sont associés à notre projet, Thibault Thomassin, BPJEPS AGFF et Anthony Houbard, Kiné diplomé d’Etat. Tous deux passeront leur level 1 en novembre cette année.

SIE.com : Combien de personnes entraînez-vous à CrossFit Six Fours ? Peux-tu présenter la “box” : matériel, superficie, cours spécifiques, jours/heures d’ouverture, etc. ?

Nous venons tout juste d’ouvrir. Le mois d’août est une période creuse par chez nous, beaucoup de gens sont en vacances. Cela nous permet de nous faire connaitre et d’être au point pour la rentrée. On compte malgré tout une dizaine d’adhérents et nous avons eu la visite de Crossfitteurs de la France entière, de passage en vacances. Notre Box est un hangar de 150m2 avec une bonne hauteur sous plafond (6-7m) et une mezzanine. Nous avons tout le matériel nécessaire : 6 cube rig, Med Ball, KB, Box jump, 10 Oly Bar, 600 kg de bumpers, rings, abmat, pneus, masses, bientôt un sled !! Nous sommes ouverts du lundi au samedi, de 10h à 14h et de 17h à 20h30. Pas de cours spécifiques pour le moment, mais Guillaume passe les formations Mobility et Gymnastic cette année.

SIE.com : Lorsque tu rencontres quelqu’un qui ne connaît pas le CrossFit, comment lui expliques-tu de quoi il s’agit ? A quoi ressemble un premier entraînement à CrossFit Six Fours ?

Difficile d’expliquer avec des mots ce qu’est le CF. S’ils ont du temps, je leur en parle pendant une heure ! Sinon, je leur dis de venir nous voir à la Box. Dans tous les cas, j’insiste sur le fait que nous encadrons nos adhérents tout au long de 1148739_10151743282453686_27701208_nl’entrainement, jour après jour. Les salles de gym/fitness low cost (ou les gens sont livrés à eux mêmes autour de machines guidées et d’elliptiques) ont flingué le secteur de la remise en forme. Il est temps que les choses changent.

Un premier entrainement chez nous est le même entrainement que pour les adhérents déjà inscrits. Nous avons fait le choix de ne pas faire de cours de “fondations” mais nous nous efforçons de former nos adhérents lors des phases “warm up” et “skill” jour après jours. Les WOD sont adaptables (en poids et en exercice de substitution) en fonction du niveau de chacun.

SIE.com : Est-ce facile d’ouvrir une salle CrossFit en France ? Quelles sont les difficultés rencontrées ?

C’est jamais facile en France, mais quel que soit le business, je pense. Beaucoup de paperasses, de lois, nous sommes forts pour ça. Et nous n’avons même pas été voir les banques car là, je pense que c’est encore plus compliqué.

SIE.com : Avez-vous des contacts avec d’autres salles en France, ou d’autres groupes de CrossFitters en France ? Et à l’étranger ? Des compétitions prévues ?

Des gérants de box nous ont déjà contacté pour nous féliciter. Pas tous ! Ce fut un peu la surprise pour moi. Ayant participé aux premiers RCFFC, je pensais que la petite communauté de l’époque, qui a bien grandi depuis, aurait eu un mot pour nous. Un petit “félicitations” suffit dans ces cas là. Certains l’ont fait, et je les en remercie, mais pas tous…

J’aime la compétition et j’aimerais vraiment organiser un event chez nous. C’est encore un peu tôt, mais nous l’envisageons sur le moyen terme. Si l’occasion se présente et que d’autres Box sont intéressées, pourquoi pas.

SIE.com : Que doit faire une personne intéressée pour aller s’entraîner à CrossFit Six Fours ?

Elles peuvent aller visiter notre site internet http://crossfitsixfours.com Nous contacter par téléphone ou directement venir nous voir aux horaires d’ouverture. Nous proposons toujours un cours d’essai gratuit.

SIE.com : Merci !

Advertisements

Victoire

On sait que, depuis un petit temps, les grosses chaînes de Fitness essaient de rattraper un train qu’ils n’ont pas vu passer : celui du CrossFit. Tous les jours, des clients anciens ou actuels de ces salles commerciales, mettent un pied dans une salle CrossFit, accrochent à la méthode et à l’ambiance, ont très vite des résultats, et ne retournent plus dans les salles commerciales.

Alors, que font ces chaînes ? … Elles copient ce qui marche. Il faut bien dire que des chaînes comme Fit For Fun, Passage Fitness, Health City, etc., n’ont jamais été à la pointe du fitness. Maintenant, elles en viennent carrément à copier ce qu’elles ont raillé il y a quelques temps.

Dernier exemple en date, à Wavre, en Belgique, la salle “Fit For Fun” a décidé de faire des entraînements “CrossFit”, en tout illégalité, sans avoir un coach certifié, et sans payer l’affiliation… Et comme la communauté CrossFit était vigilante, 12 heures de pression sur facebook, et la salle changeait son cours de “CrossFit” en “Team Training”. Preuve à l’appui dans l’image ci-dessus…

Autrement dit, ce que les clients de ces salles doivent savoir, c’est que ce “Team Training”, qui leur sera certainement présenté oralement “comme du” CrossFit, est du faux CrossFit, contrefait et illégal, par un coach non-qualifié… Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit, lorsqu’on copie quelque chose qui a du succès, en changeant légèrement le nom : de la contrefaçon.

“Œuvre, objet qui est l’imitation ou la reproduction frauduleuse d’un autre.”

Et bien souvent, l’objet contrefait n’a que la vague apparence de l’original, sans la qualité, ne trompant que le naïf.

Counterfeit_nike

A un moment, chacun doit se demander ce pour quoi il veut payer : la qualité ou l’apparence; l’original ou la copie, des Nike ou des Naik. Et j’aurais tendance à dire que cela vaut pour beaucoup de “Bootcamp”, “Cross-Training” et autres “Team Training” dans les enseignes comme Fit For Fun, Passage Fitness ou Health City, même si certains s’en défendront en disant que c’est chez les autres qu’on fait de la pâle copie.

Si vous voulez faire du CrossFit, allez dans des salles CrossFit, des salles qui s’appellent “CrossFit quelque chose…”, et qui ne font que ça, pas dans une grosse salle commerciale, qui propose quelques heures de “Cross Training” entre Zumba, Body Pump et claquettes. Pour savoir s’il y a une salle près de chez vous, voici une carte mondiale avec toutes les salles affiliées.

Et si CrossFit, Inc., en soi, devient une grosse marque, avec ses 7000 salles dans le monde, chaque salle CrossFit est une très petite entreprise (micro-entreprise même selon certaines catégorisations nationales), qui doit défendre sa méthode et ses services contre des grosses chaînes commerciales, qui cherchent juste le produit qui leur rapportera un peu plus de clients. D’un côté, du militantisme, de la passion; de l’autre, un produit à vendre. Les salles CrossFit sont des David, contre les Goliath qui dénatureront la méthode si on les laisse faire. (une précision : j’ai 1000 fois plus de respect pour des passionnés qui s’entraînent en petits groupes, dans leur garage, dans une salle d’arts martiaux, dans des parcs, etc., même sans avoir encore payé l’affiliation, parce que je sais que la grande majorité d’entre eux le feront très vite, et qu’ils font du bon boulot. Plusieurs salles affiliées ont commencé comme ça).

Le Fit For Fun de Wavre a plié en 12 heures, grâce à la pression et à tous les partages qu’il y a eu sur les réseaux sociaux. Ca veut dire qu’on peut quand même avoir un impact. Ce qu’il faut absolument faire, c’est des copies d’écran de toutes les infractions. CrossFit, Inc., a un service juridique consacré à cela, avec un formulaire prévu à cet effet, il est donc important de leur communiquer toutes les infractions. Fit For Fun Wavre a refait son flyer en ôtant la mention “CrossFit”, mais la copie d’écran a été envoyée au service juridique. Voici quelques autres exemples à Grenoble…

Gre3 Gre1 Gre2

Faites des copies d’écran : comme les Anonymous, WE DO NOT FORGIVE. WE DO NOT FORGET. EXPECT US ! (Nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas, attendez-vous à nous !)

2011-2013

L’été, les vacances… c’est l’occasion de comparer les photos de vacances, d’année en année. Les Beach WOD, c’est l’occasion de comparer ses photos de Beach WOD 😉

En 2011, CrossFit Antwerpen avait organisé un WOD à Knokke. Cette année, c’est Céline, de CrossFit Da Vinci, qui a organisé un WOD à Ostende. Deux ans et plus ou moins la même photo…

2 ans à faire tout ce que l’industrie du Fitness dit qu’il ne faut pas faire pour prendre de la masse musculaire et perdre de la masse grasse : 

  • 2 ans à faire uniquement du CrossFit.
  • 2 ans à ne pas faire de longues heures de “cardio”, uniquement courir en interval training et une course (Semi-marathon de Bruxelles, 10 km de Lasne, Strongman run, etc.) quelques fois par an (pieds nus en plus, ou en chaussures minimalistes, sans renforts au niveau du talon !).
  • 2 ans sans biceps curls, sans pec deck, sans crunchs.
  • 2 ans à manger uniquement paléo : zéro fois des pâtes, je crois… quelques fois (très rarement !) du pain, parfois du riz et des patates douces.
  • 2 ans à puiser pratiquement tous mes glucides dans les légumes et les fruits.
  • 2 ans à manger du gras, plein de gras : du bacon et d’autres viandes grasses.
  • 2 ans à ne pas manger à heures fixes.
  • 2 ans à ne pas savoir combien de calories je mange par jour.
  • 2 ans sans Acides Aminés en suppléments, sans Gainers, sans CLA, sans ZMA, sans L-Carnitine, sans L-Arginine, etc. Juste de la Whey en post-workout, avec du miel, une banane ou des dattes.
  • 2 ans à ne prendre, comme complément, que des Omega-3 (et une cure de Vitamine D en hiver).
  • 2 ans à m’autoriser des écarts de temps à autres (une à deux fois par semaine), surtout festifs : bière, vin, Vodka ou Whisky (… ceux qui savent, savent lol)
  • Et quelques mois à m’entraîner à jeun, à manger quand j’ai faim, sans prévoir à l’avance…

Une vérité : tenter de reproduire l’alimentation que l’on a connue durant des millions d’années ne rapporte pratiquement rien à l’Industrie, au commerce mondial. Pourquoi ? Parce que précisément cette alimentation est celle que l’on a connue durant cette immense période AVANT l’apparition du commerce et de l’industrie. N’attendez pas que l’industrie vous conseille pour votre santé…

Un conseil : Concevez un mode de vie sain via negativa, comme on dirait en théologie, c’est-à-dire par la négative. Enlevez de votre alimentation tout ce qui est mauvais, plutôt que de rajouter tout ce qu’on essaie de vous vendre pour perdre du poids, prendre de la masse musculaire, sécher, etc.

936530_10151595569124211_311280347_n

Voici un projet que j’avais envie de mener depuis un petit temps : organiser une expo Photos dans une salle CrossFit. L’idée m’est venue, en fait, au tout début de ce site, lorsque j’ai découvert la salle de sport “BodyTribe Fitness“, à San Francisco… Cette salle – qui n’est pas une salle CrossFit – a toujours été une véritable source d’inspiration pour moi… 

Et voilà que ça se concrétisera, le samedi 21 septembre, à CrossFit 1815, Waterloo (Belgique). Tanguy Maes exposera ses photos de CrossFit, de BMX et d’univers urbains.

soullesslensPRESENTATION, PAR TANGUY MAES :

Après avoir été diplômé en Arts plastiques à l’Académique Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, mon travail personnel s’est orienté vers la photographie. Ma démarche s’articule suivant des thématiques telles que les ambiances urbaines, les sports urbains (skate, BMX et le CrossFit), ainsi que la scène rock.

Cette exposition, par le biais de mes photographies, a pour but de créer une liaison entre le sport et la ville, ainsi que l’aspect solidaire et communautaire du CrossFit ; ce dernier représentant pour moi l’idéal compromis entre diversité et permanence.

Une partie des clichés exposés illustreront une vision personnelle de la ville et de son rapport avec le monde sportif au sein de celle-ci. La photographie de reportage est à mon sens le meilleur moyen de mettre en valeur ces aspects particuliers de la vie urbaine dans toute sa diversité ; connaissant ces activités sportives, il me semble légitime de pouvoir apporter ce témoignage et par là de les mettre en valeur.

Pratiquant le CrossFit, il m’a semblé essentiel de valoriser également ce sport et ses adeptes, notamment avec une série de clichés récents leur étant consacrés. Ces clichés ont étés pris lors de séances d’entraînement et tentent d’illustrer la dynamique de ce sport très particulier, ainsi que sa diversité, et mettent en exergue l’esprit d’équipe et de communauté.

A l’occasion de la soirée de vernissage qui se tiendra donc le 21 Septembre 2013 à 20h, à la salle CrossFit 1815 à Waterloo, l’endroit sera complètement redisposé afin de vous offrir une expérience loin des stéréotypes et des sentiers battus des salles d’expositions d’art habituelles!

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Advertisements