You are currently browsing the tag archive for the ‘reebok crossfit brussels’ tag.

Photo 8-09-13 23 08 10

La deuxième édition du Brussels Throwdown s’est conclue sur de superbes Podiums ! La plupart d’entre vous connaissent déjà les noms des gagnants de cette édition, mais voici les noms et le classement des athlètes qui ont participé à la dernière épreuve (le WOD 4, “The Hell of Brussels”). Et vous trouverez les liens pour télécharger les classements complets ci-dessous, ainsi que la vidéo et les liens vers deux albums photos sur facebook !

ELITE MEN
1 Matthieu Montès CrossFit Da Vinci
2 Yvan Gegout Reebok CrossFit Louvre
3 Christophe Besnard RCF Louvre French Invictus
4 Niels Verschuren CrossFit Gymert
5 Denis Clotten CrossFit Cologne
6 Clement Giraud CrossFit original addicts
7 Philipp Warkowski CrossFit Cologne
7 Olivier Wouters CrossFit Namur
9 Frédéric Maricelle non affiliate
10 Adrien Bottari Reebok CrossFit Louvre
11 Guillaume Magnouat CrossFit Perpignan
12 Chungchong Lam CrossFit Antwerpen
13 Maxime Condemi French Invictus Team
14 Kamil Choleva CrossFit CM2
15 Xavier Balta non affiliate
16 Vincent Krijnberg non affiliate
17 Alexandre Jolivet non affiliate
17 Dempsey Tamara CrossFit 075
19 Thorsten Bruning CrossFit Twente
20 Olle Overbosch non affiliate
MASTERS MEN
1 Michel Vanmeerbeek CrossFit Power Factory
2 Gino Provenzano RCF Brussels
3 Harold Zwiers CrossFit Twente
4 Rodrigo Espinoza CrossFit Vlaardingen
5 Scott Jenkins CrossFit CM2
ELITE WOMEN
1 Carmen Bosmans CrossFit Antwerpen
2 Sanne Rooijmans CrossFit 075
3 Brenda Van Zaanen CrossFit Amsterdam
4 Kim Volders CrossFit Lividum
4 Danielle Bodin Reebok CrossFit Louvre
6 Virginie Rousseau French Invictus Team Louvre
7 Jose Schoenmaker CrossFit
8 Daniela Geppert CrossFit Cologne
9 Donna Bliek CrossFit Schagen
10 Laura Vale Reebok CrossFit Louvre
MASTERS WOMEN
1 FRAMBOISE LABAT Reebok CrossFit Louvre
2 Corine Blok non affiliate

.

Téléchargez l’ensemble du classement en pdf ou en fichier excel !

.

PHOTOS : 

VIDEO : 

Advertisements

Picture2012

Ami-e-s français-es, ou d’autres pays hors BeNeLux, les inscriptions pour le Lowlands Throwdown sont ouvertes. Sachant que les qualifications ne se font que dans des salles CrossFit de Hollande, Belgique et Luxembourg, comme l’année passée, Reebok CrossFit Brussels peut vous accueillir pour que vous fassiez cette qualification. De plus, CrossFit 1815, à Waterloo (20 km au Sud de Bruxelles) vous accueille également. 

Les qualifications auront lieu dans les deux salles, le dimanche 6 octobre 2013Reebok CrossFit Brussels peut accueillir 80 athlètes; CrossFit 1815 en accueillera 50.

Ne tardez pas pour vous inscrire ! L’inscription, c’est ici : http://lowlandsthrowdown.nl/ Et c’est seulement 12,50 €…

Parmi les athlètes qui auront fait les 3 wods de qualification dans la quarantaine de salles affiliées, les 100 meilleurs athlètes (hommes et femmes confondus) seront qualifiés pour la finale, les 19 et 20 octobre aux Pays-Bas.

Pour avoir une idée de ce à quoi ressemble une qualification pour le Lowlands Throwdown, voici la vidéo que nous avions faite l’année passée, lors des qualifications à Reebok CrossFit Brussels :

Community_CrossFitOTB_FLoater1

Si vous voulez découvrir le CrossFit tout en profitant du soleil, ce sera l’occasion de le faire ce samedi 11 mai 2013, à Bruxelles et à Uccle. Effectivement, les deux salles CrossFit 1815 et Reebok CrossFit Brussels organiseront des wods en extérieur…

Ca commencera à 10h au Bois de la Cambre, à Bruxelles (Rendez-vous sur le parking du restaurant “Les Jeux d’Hiver”). Le WOD sera donné par Alexis, coach à Reebok CrossFit Brussels. Un deuxième WOD commencervignette publicitaire 33ka à 11h.

Et à Waterloo, toute l’équipe de CrossFit 1815 vous propose des WODs entre 13h30 et 15h30 dans un parc situé au centre de Waterloo (entre la chaussé de Bruxelles et la rue François Libert).

Après ça, à 16h, Five-On, importateur de Vibram Five Fingers sera à CrossFit 1815 pour présenter sa collection et vous faire essayer ces chaussures minimalistes ! Je serai là pour expliquer l’intérêt de telles chaussures pour la course à pied !

Ce sont des occasions uniques de s’entraîner en extérieur et de découvrir les Five Fingers, dans de meilleures conditions qu’en magasin. Donc, venez nombreux !!

mapWODExtérieur

Des articles sur la course à pied en Vibram Five Fingers :

03

(voir le classement complet)

Et voilà, les Open 2013, c’est fini ! Richard Vanmeerbeek confirme sa première place incontestée en Belgique, en terminant premier de chacune des 5 épreuves. Et il se qualifie pour les Regionals, avec sa 43ème place au classement européen ! Derrière lui, un beau duel entre Sébastien Ferket et Matthieu Montès, qui se partagent sur presque chaque épreuve, la deuxième ou la troisième place. Une seule répétition les sépare sur les 5  wods ! Signalons également que le père de Richard, Michel Vanmeerbeek termine 2ème dans catégorie des Masters entre 50 et 54 ans !

Pour ma part, je me place dans une totalement inespérée 9ème place au niveau belge ! C’est surtout dû au fait que de nombreux très bons athlètes n’ont pas complété les 5 wods de qualification. J’en profite pour remercier toute la communauté CrossFit qui était au Salon du Fitness (Paris), qui m’a permis de faire le 13.3 et CrossFit Montpellier qui m’a accueilli pour le 13.4. Super souvenirs !! Je crois aussi que le jeûne intermittent que je teste actuellement au niveau nutrition m’a permis de booster un petit peu mes performances.

08

(voir le classement complet)

Au niveau féminin, c’est Carmen Bosmans, de CrossFit Antwerpen, qui est en tête sur l’ensemble des 5 épreuves. Elle termine 42ème au niveau européen et se qualifie donc pour les Regionals ! Derrière elle, Pauline De Valensart et Rachel Vandernoot, de Reebok CrossFit Brussels terminent 3ème et 4ème de Belgique. Caroline Cantamessa, de CrossFit 1815, est 10ème.

06

(voir le classement complet)

En France, c’est Yohann Gigord, de CrossFit Toulouse qui remporte la première place. Sa 30ème place au classement général européen lui permet de se qualifier pour les Regionals, pour la deuxième année consécutive. Derrière lui, on retrouve pas mal de noms connus, Hocine Khiar, de CrossFit Bordeaux, la Reebok CrossFit Louvre / French Invictus Team, avec Christophe Besnard, Patrick Mochen et Yvan Gegout. La Reebok CrossFit Louvre / French Invitus Team se qualifie d’ailleurs, en Team, pour les Regionals, avec sa 22ème place au classement général ! CrossFit Montpellier est également bien représenté avec deux athlètes dans le top 10 français : Freddy Zitter et Marvin Nauche. Et on retrouve également Clément Giraud, des CrossFit Original Addicts, Paris.

07

(voir le classement complet)

Au niveau féminin, tout semble se jouer entre la Reebok CrossFit Louvre / French Invictus Team et CrossFit Toulouse. C’est Elise Labrunie, de CrossFit Toulouse, qui termine première, suivie par Isabelle Derond et Virginie Henry, de la French Invictus Team. Hélas, aucune d’entre elles ne se qualifie pour les Regionals, en individuel.

Et maintenant, prochaine étape : le FRENCH THROWDOWN ! Premier WOD de qualification, le 14 avril ! 

482909_10100806986908753_1759723475_n

Photo : Centeno Diego, via Facebook

Et voilà ! Fin de la deuxième journée de compétition, au London Throwdown. Aucun des CrossFitters franco-belges que nous suivions ne se sont qualifiés pour l’event final, bien qu’ils se soient très bien défendus… Yohann Gigord termine même à une place de cette finale !

La journée a donc commencé avec le WOD #5 :

For Time: (min:sec) – To be done at 55/35kg for masters and 70/45kg for individuals.

  • 3 OH Squat, 3 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 6 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 9 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 12 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 15 Lateral Crawls,

then…

  • 4 Alternating Split Jerk, 4 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 8 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 12 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 16 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 20 Squat bar jumps

13-MINUTE TIME CAP

Yohann Gigord (CrossFit Toulouse) termine en 8:39, ce qui lui assure la 13ème place, suivi de Matthieu Montès, de Reebok CrossFit Brussels (34ème en 9:45). Yvan Gegout et Christophe Besnard, tous deux de la French Invictus Team, terminent respectivement en 10:05 (42ème) et 10:25 (49ème). Olivier Wouters (CrossFit Namur) termine en 10:40 (56ème), Dorian Petitot (CrossFit Montpellier) en 10:47 (59ème), Frédéric Zitter (CrossFit Montpellier) en 11:23 (69ème) et Reunan Delannoy (Accrosport) en 11:24 (70ème). Marvin Nauche (CrossFit Montpellier) est 76ème, avec un temps de 11:47. Et Cédric Courage est 82ème, en 12:09.

Chez les femmes, Isabelle Derond (French Invictus Team) termine en 11:47, et se classe 33ème. Elise Labrunie (CrossFit Toulouse) est 42ème, avec un temps de 12:31, et Virginie Henry (French Invictus Team) termine 48ème en 12:56.

Seuls les 48 meilleurs hommes et les 36 meilleures femmes accédaient au WOD #6 : 

LondonThrowdownFor Time: (min:sec)

  • 90 Wall Balls 9/7kg to 10ft,
  • 70 KB Snatches (35 each arm) @ 24/16kg,
  • 50 Over the box jumps @ 24/20”,
  • 30 Toes to Bar,
  • 10 Muscle Ups/ 10 Ring Dips (Female Masters)

20-MINUTE TIME CAP

Parmi les 48 meilleurs hommes et 36 meilleures femmes, 5 Franco-belges se sont qualifiés :

  • Yohann Gigord, qui fait un très bon temps de 13:35, lui assurant la 17ème place
  • Matthieu Montès termine 23ème en 14:11
  • Florent Paillasson est, quant à lui, 38ème, en 16:36

Et chez les femmes :

Elise Labrunie se place en 10ème position. Carmen Bosmans est, elle, 19ème. Toutes deux sont au-délà du Time Cap, avec respectivement des temps de 21:00 et 23:00… Sept femmes seulement terminent en-dessous des 20 minutes !!

Après le WOD #6, le classement général masculin est comme ceci :

  • 13ème Yohann Gigord
  • 22ème Matthieu Montès
  • 37ème Patrick Mochen
  • 46ème Florent Paillasson
  • 56ème Yvan Gegout
  • 67ème Olivier Wouters
  • 68ème Christophe Besnard
  • 77ème Dorian Petitot
  • 87ème Frédéric Zitter
  • 95ème Clément Giraud
  • 96ème Hocine Khiar
  • 97ème Reunan Delannoy
  • 105ème Marvin Nauche
  • 130ème Cédric Courage

Chez les femmes :

  • 19ème Elise Labrunie
  • 24ème Carmen Bosmans
  • 50ème Virginie Henry

Vous l’aurez compris, comme seuls les 12 premiers sont qualifiés pour les derniers WODS, il n’y a aucun de nos compatriotes…

Le WOD #7 est un “for Time” de 3 Rounds :

  • Ski erg 300m,
  • 10 alternating pistols,
  • 5 power cleans @ 100/60kg

10 Minute Time Cap…

Les 9 premiers vont au WOD #8 : 12-9-6 reps for time of :

  • Deadlift @ 140/90kg
  • Deficit Handstand push ups

10 Minute Time Cap…

Exit les 3 derniers et 6 athlètes vont au WOD #93 Rounds for time of :

  • 14 thrusters @60/40kg,
  • 7 Bar Musle Ups,
  • Sled Pull @100/70kg

10 Minute Time Cap…

Et c’est Nick Rouse, de CrossFit Thames qui remporte le London Throwdown, devant Andy Ewards et Steve Fawcett ! Chez les femmes, c’est (presque sans surprise) Samantha Briggs qui remporte l’épreuve, devant Andrea Ager et Martine Barbaro.

312398_10100806987068433_1013265509_n

Photo Centeno Diego, via Facebook

ALORS QUE RETENIR DE CET EVENT ? Comme je n’y étais pas, mon analyse va se baser uniquement sur les classements. J’aurais aimé pouvoir assister aux wods, pour me rendre compte réellement des niveaux, et pourvoir comparer avec les épreuves belges, françaises et hollandaises auxquelles j’ai assisté, mais ce sera pour la prochaine fois…

Tout d’abord, il se confirme que Yohann Gigord et Matthieu Montès sont effectivement les deux meilleurs athlètes au niveau franco-belge, comme l’avait montré le Reebok CrossFit Fitness Championship, juste devant les membres de la French Invictus Team. On peut par ailleurs rajouter Florent Paillasson, de CrossFit Lyon, dans ce groupe de tête. Ce sera intéressant de les voir dans une compétition, avec en plus Adrien Bottari et Richard Vanmeerbeek. J’imagine que ce sera le cas avec les Open 2013, qui commence dans quelques semaines…

Pour les geeks, quelques chiffres : le classement moyen des franco-belges (hommes et femmes) est 60ème. Je ne sais pas exactement comme interpréter cette moyenne en terme de classement, mais individuellement, Yohann Gigord s’est classé “en moyenne” à la 34ème place, et Matthieu Montès à la 36ème place. Très peu d’écart entre les deux en moyenne sur l’ensemble des épreuves.

La grosse différence entre les deux athlètes, c’est qu’il y a, chez Matthieu Montès, beaucoup moins d’écart entre son meilleur et son moins bon classement : seulement 50 places. Alors que cet écart de classement est de 123 pour Yohann Gigord. Pour être plus rigoureux statistiquement, on voit que la déviation standard (c-à-d la mesure de la dispersion par rapport à la moyenne) est de 42,3 pour Yohann Gigord, et seulement de 17,05 pour Matthieu Montès ! Le Bruxellois est donc un peu plus régulier sur les épreuves. Ce que confirma toute personne qui l’a vu s’entraîner 😉

LondonThrowdownPetit bilan rapide des athlètes franco-belges au London Throwdown, à l’issue de la première journée de compétition.

Pour le WOD #1 (1km de rameur), c’est le belge Olivier Wouters (CrossFit Namur) qui se classe le mieux (à la 8ème place !), en ramant en 3:02. Florent Paillasson (CrossFit Lyon) et Yohann Gigord (CrossFit Toulouse) se classent eux 13ème, ex-aequo.

WOD #2 :

AMRAP in 10 minutes of:

  • 12 Down-Ups
  • 18 Kettlebell Swings 24/16kg (for all categories)
  • 24 Unbroken Double Unders

Pour ce deuxième WOD, c’est Matthieu Montès (Reebok CrossFit Brussels) qui se place en tête des “Franco-belges”, à la 14ème place, avec 330 reps ! Il est suivi par Clément Giraud, des CrossFit Original Addicts (22ème, 326 reps) et Yohann Gigord (31ème, 311 reps). C’est clairement un WOD où le manque d’assurance aux double-unders doit coûter cher. Mais Matthieu et Clément maîtrisent parfaitement cet exercice !

Le 3ème WOD est composé d’un ensemble de challenges différents :

  • 3A : Max pullups in 90 seconds.
  • 3B : Max handstand hold in 90 seconds.
  • 3C : 3 snatches. Score is total of all 3 lifts.
  • 3D : 3 cleans. Score is total of all 3 lifts.

Pour le 3B, Hocine Khiar, de CrossFit Bordeaux, et ancien breaker, peut dévoiler toutes ses capacités de danseur en handstand. Il termine premier et étant le seul à tenir 1:30 !

Mais pour le 3C, ce sont les haltérophiles qui se mettent en avant : Yohann Gigord se classe premier des snatch, avec un total de 295 kg sur ses 3 snatch ! Patrick Mochen, de la French Invictus Team, est 16ème (257,5 kg), devant ses co-équipiers Christophe Besnard, 18ème (255 kg), et Yvan Gegout, 23ème (252,5 kg). Matthieu Montès est 42ème avec 237 kg.

Yohann Gigord maintient un bon classement sur le WOD 3D, avec 390 kg, lui permettant d’assurer la 3ème place.

La première journée se terminait avec le WOD 4 : Shuttle sprint. Et c’est Hocine Khiar, qui, avec sa 9ème place, devance les autres franco-belges…

A la fin de la journée, au classement général, on a :

  • 16ème Yohann Gigord
  • 17ème Patrick Moche
  • 21ème Matthieu Montès
  • 41ème Florent Paillasson
  • 60ème Yvan Gegout
  • 69ème Olivier Wouters
  • 49ème Dorian Petitot
  • 91ème Clément Giraud
  • 92ème Frédéric Zitter
  • 93ème Hocine Khiar
  • 114ème Marvin Nauche
  • 134ème Cédric Courage

A l’heure où j’écris, les hostilités du dimanche ont déjà bien repris.

Je n’avais pas eu le temps d’enregistrer le classement féminin à la fin de la première journée ! Mais, actuellement, avec le score du premier wod de la deuxième journée, c’est Elise Labrunie, de CrossFit Toulouse, qui est la première des “franco-belges” en 19ème place, devant Carmen Bosmans (CrossFit Anvers), 23ème et les deux représentantes de la French Invictus Team : Isabelle Derond (43ème) et Virginie Henry (50ème). Parmi les plus connues au niveau européen, Samantha Briggs est première, Andrea Ager est 12ème et Brenda Koolhaas, que plusieurs ont croisé au Lowlands Throwdown ou à la level 1 à Reebok CrossFit Brussels, est 13ème !

IMG_2769

Voilà que les choses commencent à bien bouger en Belgique, au niveau formations CrossFit ! Après la première Level 1, en novembre 2012 à Reebok CrossFit Brussels, en voici une deuxième en avril… Mais surtout 3 nouvelles “SPECIALITY CERTS” : Mobility, Gymnastics et Olympic Lifting !! 

English : One Level 1 Trainer Course and three Speciality Certs at Reebok CrossFit Brussels in 2013 !! 

Dates : 

Ce sont 3 formations de grande qualités, avec ces formateurs qui sont de véritables références en la matière. La formation Mobilty sera assurée par Jami Tikkanen, la formation Gymnastics par Jeff Tucker (ou un de ses disciples) et la formation ReebokCF_Brussels_logo_black_redOlympic Lifting sera assurée par Sage Mertz (Burgener), la fille de Mike Burgener (pour l’avoir rencontrée lors de cette formation, avec son père, je peux confirmer qu’elle a un maîtrise impressionnante des mouvements olympiques – et qu’elle est très très pédagogue !).

Ces formations sont, pour les coachs, l’occasion de se perfectionner dans une des nombreuses dimensions du CrosssFit. Mais elles sont également ouvertes à tout athlète qui voudrait se perfectionner, surtout s’il a des objectifs en terme de compétition.

Mais c’est aussi l’occasion de se rencontrer entre coachs et de cultiver cet esprit de communauté qui soude le monde du CrossFit. Alors, à bientôt à Reebok CrossFit Brussels pour une de ces prochaines formations ? 😉

Kelly_0389

Voilà une excellente nouvelle ! Reebok CrossFit Brussels accueillera sa première formation “CrossFit Movement and Mobility“, le 19 avril 2013, la veille de la formation Level 1 !! Après la formation “CrossFit Strongman” et deux “CrossFit Level 1 Trainer Course”, ce sera donc la quatrième formation “Crossfit” à Reebok CrossFit Brussels… 

Ne tardez pas à vous inscrire, les places partiront très vite !

Ce séminaire “CrossFit Movement and Mobility” vise l’amélioration de la performance, grâce à une meilleure mobilité, un meilleur positionnement et une amélioration des mouvements. Les participants apprendront comment :

  • CFSC_Mobility_BlackDévelopper davantage de force grâce à de meilleurs mouvements
  • Augmenter l’amplitude de mouvement
  • Eviter les disfonctionnements et blessures
  • Mettre en œuvre du relâchement myofascial
  • Travailler sur la mobilité articulaire

Parmi les objectifs spécifiques :

  • Développer des stratégies efficaces de stabilisation de la colonne vertébrale
  • Comprendre et appliquer des méthodes de stretching neuro-musculaire
  • Améliorer le positionnement en “overhead”
  • Développer des méthodes permettant de cibler les douleurs myofasciales
  • Comprendre comment traiter des blessures des tissus mous
  • Développer des stratégies de préparation musculaire

Pour rappel, ce séminaire “CrossFit Movement and Mobility” est développé aux Etats-Unis par Kelly Starrett (mobilitywod.com). En Europe, le spécialiste en mobilité dans le CrossFit est Jami Tikkanen (Reebok CrossFit Thames), qui entraîne personnellement Annie Thorisdottir !

Inscription sur  http://www.regonline.com/

Level1BXL_apr2013

Le nombre de Séminaires CrossFit Level 1 en Europe augmente ! Pas moins de 34, de décembre 2012 à mai 2013. Et la grande majorité sont déjà sold-out, ce qui montre bien que ça répond à une immense demande de la part des CrossFitters européens.

Les trois prochaines en France sont déjà sold-out :

Mais Reebok CrossFit Louvre et Reebok CrossFit Brussels accueilleront toutes les deux leur deuxième séminaire en mars 2013 (le même week-end) :

Pour rappel, le Séminaire CrossFit Level 1 est le passage obligé pour pouvoir coacher en tant que Coach CrossFit. Cela signifie que, où que vous alliez, si la salle vous propose du CrossFit, vous devez vous assurer que votre Coach a bien suivi cette formation, et a réussi l’examen. C’est pour vous l’assurance qu’il connaît les mouvements, qu’il sait vous corriger et vous conseiller pour améliorer les vôtres, et qu’il sait programmer un entraînement CrossFit.

La formation est riche en contenu et est très bien donnée. Je connais très peu de personnes qui ont été déçues par l’enseignement prodigué lors de celle-ci…

Elle se donne en anglais, mais les coachs anglophones s’efforcent d’avoir un anglais compréhensible pour tout le monde. De plus, lors des formations en France, il y aura plus que probablement un ou de coachs qui parlent Français pour tout souci de compréhension…

Alors, inscrivez-vous vite ! Les dates précédentes en France ont été sold-out en quelques jours seulement !!

A l’occasion de la prochaine ouverture de CrossFit 1815 à Waterloo, la “petite soeur” de Reebok CrossFit Brussels, il est intéressant de faire le point sur le développement du CrossFit. Cette dernière année, c’est près de 1000 salles qui ont ouvert dans le monde, pour atteindre un nombre total de 5000 salles affiliées ! (Source : TabataTimes

Rien qu’en Belgique, actuellement et dans les mois à venir, c’est 4 salles qui ouvrent ! Et je crois qu’on peut dire la même chose pour la France avec l’ouverture récente de plusieurs salles et des projets divers dans tout l’hexagone. L’Europe, en général, se porte bien, puisqu’après les Etats-Unis, c’est la région du monde où on retrouve le plus d’affiliés : 8,8%. Et si les pays nordiques avaient pris de l’avance, le centre et le sud rattrapent petit à petit leur retard…

Une des conséquences est l’augmentation incroyable du niveau ! Chaque compétition attire de plus en plus d’athlètes, ce qui fait que la sélection pour la phase finale représente toujours un niveau plus élevé. C’est ce qu’on voit actuellement avec les London Throwdown, où il y a plus de 1000 inscrits chez les hommes ! Seuls les 150 premiers seront qualifiés… Les Lowlands Throwdown, cette année, ont du prévoir une phase de qualifications, pour pouvoir accepter les 100 meilleurs athlètes (70 hommes / 30 femmes). Et on imagine bien que les Open 2013 seront encore un cran au-dessus, vu tous les nouveaux athlètes qui se sont révélés depuis l’année passée, que ce soit lors du Reebok CrossFit Fitness Championship, du Brussels Throwdown, du Lowlands Throwdown, ou maintenant du London Throwdown !

Et le CrossFit étant, par définition, une méthode “inclusive”, sa popularité va donner de la visibilité à tout ce qu’il inclut. Exemples : l’haltérophilie et l’alimentation paléolithique.

Un article très récent, dans CrossFit Journal, montrait qu’aux Etats-Unis, ces 4 dernières années, le nombre d’haltérophiles a augmenté de 30 % ! Le nombre de coachs d’haltérophilie a augmenté de 139 % !!

Selon Ursula Garza Papandrea, Coach senior et directrice technique de la Fédération américaine d’Haltérophilie : “Le CrossFit est définitivement en train de populariser l’haltérophilie. Et c’est immense pour nous. (…) La communauté CrossFit a été capable d’attirer plus de monde vers l’haltérophilie que ce que nous aurions pu faire“.

C’est assez clair en Belgique. Il y a 4 ans, j’avais contacté la Fédération d’haltérophilie, qui me disait manquer de clubs, de coachs et même d’adhérents. A cette époque, la responsable m’avait dit qu’ils attendaient pour organiser des formations de coachs… par manque de participants. Aujourd’hui, le Coach National d’haltérophilie, Philippe de Pauw entraîne chaque semaine à Reebok CrossFit Brussels. Des athlètes CrossFit ont rejoint son club d’haltérophilie. Et en Belgique, comme aux Pays-Bas et en France, des athlètes CrossFit se testent dans des compétitions d’haltérophilie…

Même chose pour l’alimentation paléolithique. Ce n’est clairement pas nouveau, mais le CrossFit lui a permis de gagner en visibilité et en popularité. Le monde francophone, par exemple, a connu une longue tradition de médecins qui défendaient les principes du “Paléo”, comme Jean Seignalet (1936-2003) ou Jacques Fradin, en France, ou Guy-Claude Burger (1934) en Suisse.

Pourtant, aucun d’eux n’a pu faire sortir l’alimentation paléolithique d’un confinement aux initiés, réservé à quelques originaux, controversés. Avec le CrossFit, c’est 5000 salles de sport qui défendent les principes du Paléo, et qui le popularisent dans les milieux sportifs, et pour tout un chacun. De plus en plus de blogs émergent. Des reportages sur le Paléo sont diffusés sur les chaînes nationales (TF1, France 24, France 5, etc.). Des projets de restaurant font leur apparition. Des médecins et nutritionnistes s’y mettent, etc.

A ma connaissance, aucune autre méthode d’entraînement n’a autant popularisé, en se popularisant, des principes de base comme ceux de l’haltérophilie (charges libres, explosivité, vitesse, etc.) et ceux de l’alimentation paléo (manger naturellement…).

Mais on pourrait tout à fait réfléchir dans le sens inverse et se dire que si le CrossFit a autant de succès, c’est parce qu’il a pu inclure des principes qui viennent de l’haltérophilie et du paléo, qui sont deux méthodes efficaces pour développer force, explosivité, vitesse, et renforcer la santé, perdre de la masse grasse, etc…

Quoi qu’il en soit, le CrossFit, l’haltérophilie et l’alimentation paléo se développent fortement actuellement. Et c’est une très bonne chose en matière de santé publique et de renforcement des capacités physiques.

.

Vidéo de Philippe de Pauw, coach olympique belge d’haltérophilie. Actuellement, tous les samedis, de 12h30 à 14h30, Philippe donne des cours d’haltérophilie à Reebok CrossFit Brussels. Si vous voulez vous perfectionner sur les mouvements olympiques (Snatch, Clean & jerk), ce cours pourra vous être extrêmement utile !

Attention : à partir du 16 décembre, les cours d’haltérophilie de Philippe de Pauw se donneront le dimanche, mêmes heures.

Dans la vidéo, vous verrez que ce cours s’adresse à tout le monde, quel que soit le niveau. Rachid y participe pour la première fois et y apprend le Snatch. Et Damiano pose un PR à 80 kg (pour un poids de corps de 74 kg) !

Je relaie avec joie une vidéo de Mike “Iron” Wiatko, de la Shaolin Team (Mons, Belgique), qui s’entraîne au MK Gym et de temps à autres à Reebok CrossFit Brussels (on y voit d’ailleurs certains de ses entraînements). Une belle vidéo de Sébastien Laurent, qui montre bien l’intérêt d’un entraînement fonctionnel, pour les combattants MMA…

Certains ont déjà vu l’info sur la page facebook de Reebok CrossFit Brussels ou sur ma page facebook : Une nouvelle salle CrossFit va ouvrir très prochainement à Waterloo, en Belgique, à une quinzaine de kilomètres au sud de Bruxelles.

Le projet est à ses tout débuts. Ca faisait longtemps qu’il y avait une demande pour l’ouverture d’une salle CrossFit en Brabant Wallon. Beaucoup de gens l’attendaient depuis longtemps ! Et c’est Reebok CrossFit Brussels qui a décidé de répondre à cette demande, et nous avons trouvé le meilleur entrepôt qui soit pour ça, comme si ce local avait été conçu pour le CrossFit : une grande surface pour les WODs, une grande porte de garage pour ouvrir en été, et avoir un accès sur l’extérieur, une rue peu fréquentée à l’intérieur d’un zoning artisanal, pour faire des sprints, du prowler et autres exercices en extérieur, la proximité avec un parcours d’obstacles dans les bois, etc. Et des bureaux pour faire du suivi alimentaire paléo ! Tout est là !

Mais cette salle n’a pas la vocation de devenir une si grande salle qu’à Bruxelles. Ce sera un peu la “petite sœur” de Reebok CrossFit Brussels.

Ca veut dire que nous pouvons aussi nous baser sur l’expérience de Bruxelles : ré-appliquer le meilleur, et ne pas refaire les erreurs que nous aurions pu faire au commencement. Nous avons maintenant acquis de l’expérience : choix du matériel, construction de l’horaire, programmation des wods, suivi alimentaire, communication, etc. Tout cela va nous permettre de démarrer directement comme il faut…

Pas de fioritures dans cette salle : juste du CrossFit, des résultats, des athlètes de tout niveau et des gens qui reprennent en main leur condition physique, leur santé, leurs compétences…

Il nous reste encore néanmoins plein de choses à faire : trouver un nom, un logo, trouver les coachs (heureusement il y a la level 1 en novembre à Reebok CrossFit Brussels), équiper la salle, etc… Soyez sûr que vous pourrez suivre toute l’évolution de cette salle en construction, via SportisEverywhere.com

Et puis, vous pouvez déjà vous y sentir chez vous ! Si vous me connaissez, moi, ou les autres membres de Reebok CrossFit Brussels, sachez que cette salle, c’est aussi le fruit de toutes les rencontres que nous avons pu faire, en Belgique, en France (avec Reebok France et tous les events), aux Pays-Bas, en Angleterre avec l’équipe de Real Biz Europe, etc…

Cette salle, vous y serez CHEZ VOUS ! Plus d’infos très prochainement… 

  

Et voilà déjà la première phase du Lowlands Throwdown passée ! Toute la communauté CrossFit belge vivait, ce samedi 29 septembre, au rythme des 3 wods de qualification pour cette compétition du Benelux. On connaît donc maintenant les 70 hommes et 30 femmes qui se sont qualifiés pour la finale, qui aura lieu à Driebergen, le 14 octobre 2012. 

Gros niveau pour cette qualification à Reebok CrossFit Brussels, puisque sur les 100 athlètes qualifiés, 24 se sont qualifiés à Bruxelles ! Presqu’un quart ! Pas mal si on considère que 21 salles ont organisé cette première phase de qualification !!

Bien sûr, tous les qualifiés de Bruxelles ne sont pas des athlètes de Reebok CrossFit Brussels. Il y a en fait 15 athlètes de Reebok CrossFit Brussels qui se sont qualifiés, dont Richard Vanmeerbeek, premier du classement général et Mathieu Montès, deuxième ! Les autres sont essentiellement Français, majoritairement des athlètes des CrossFit Original Addicts : Clément Giraud est 11ème, et Adrien Bottari 16ème. SportisEverywhere.com les avait tous les deux interviewés dans le cadre des interviews “Athletes #LLTD12“.

Le choix des athlètes interviewés s’est d’ailleurs avéré très juste, puisque Auke Toussaint se classe 3ème au classement général, et Junior Edelman 25ème ! Et parmi les qualifiés français, on retrouve… des athlètes que nous avions interviewés pour le Reebok CrossFit Fitness Championship en France : Reunan Delannoy (CrossFit Le Havre), Cédric Courage et Charles Prioux

Les autres Addicts sont Danielle Bodin, Joachim Marty et Pierre-Yves Romanini. Et parmi les autres Français qualifiés, on retrouve, entre autres, Floriant Thierry, de la Black Box 13 à Aix-en-Provence. Il se classe 7ème au classement général !

Toutes les photos de l’événement sont ici, dans cet album Facebook ! A partager et faire circuler ! 😉

Si on replace l’événement dans l’historique récent du CrossFit, de son développement, de ses événements et de ses controverses, on peut, je pense, dire 3 choses :

1. Les gars de la Black Box 13 sont très sympas et performants… malgré que ce soit une salle “Powered by CrossGym” lol. En fait, le problème n’est pas ce genre de salles, qui font du bon boulot, le problème, c’est que si CrossGym gagne son procès avec CrossFit, n’importe quelle salle fitness commerciale, qui n’a jamais vu un burpees de près, pourra se mettre à dire qu’ils font du “CrossFit”…

2. Reebok France a fait du bon boulot, avec ses initiations (au salon du Fitness par exemple) et son Reebok CrossFit Fitness Championship, parce que plusieurs athlètes présents lors de cette qualification ont découvert ou débuté réellement ce sport à cette occasion. A peine quelques mois après, ils se déplacent jusqu’en Belgique et aux Pays-Bas pour participer à des compétitions internationales !

3. En un an, le niveau a incroyablement évolué. Des athlètes qui ont terminé dans le top 20 l’année passée aux Pays-Bas ne sont même plus dans les 70 qualifiés cette année. Avec l’arrivée de très nombreux athlètes, c’est tout le niveau qui grimpe !

La suite ? La finale à Driebergen (Netherlands), le 14 octobre. Venez nombreux !! Et en attendant, voici les photos de la qualification à Reebok CrossFit Brussels. A partager et faire circuler ! 😉

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Advertisements