You are currently browsing the tag archive for the ‘fitness’ tag.

blackboardWorkoutsCompetition

Les compétitions CrossFit s’enchaînent les unes après les autres, pour le moment. Cela contribue certainement à l’élévation générale du niveau dans le CrossFit, mais cela donne surtout à chacun l’occasion de progresser individuellement. 

Je m’explique. Peut-être que vous vous dites que faire des compétitions CrossFit ne fait pas partie de vos objectifs, que vous faites du CrossFit pour le fun, pour améliorer votre condition physique, pour perdre un peu de poids, pour vous défouler après le boulot, etc.

En fait, les compétitions ne sont pas un objectif “en soi” dans le CrossFit, ou alors pour une infime minorité. Sur les milliers de CrossFitteurs qu’il y a en Europe, seuls 3 athlètes peuvent prétendre aller aux CrossFit Games aux Etats-Unis. Si l’on regarde les phases finales de compétitions (les “Throwdows”), on voit plus ou moins toujours 20 ou 30 athlètes qui constituent le top niveau, et peuvent prétendre avoir des objectifs en terme de compétition. 20 ou 30 sur des milliers en Europe. Et aucun n’est un athlète CrossFit pro. Ils sont coaches, owners de box ou tout autre chose.

Tout ça pour dire que dans l’immense majorité des cas, les compétitions ne sont pas des objectifs en soi, mais un MOYEN, qui fait partie de l’entraînement. Dans le CrossFit, les compétitions font partie de l’entraînement. 

Si l’on s’accorde sur la définition qui dit que dans le CrossFit, nous faisons “des mouvements fonctionnels, constamment variés, à relativement haute intensité“, et que nous faisons cela dans le but d’être plus “Fit”, c’est-à-dire en meilleure condition physique, et en meilleure santé, alors on peut concevoir que chaque compétition est un moyen, dans l’entraînement, pour améliorer ses mouvements fonctionnels, pour augmenter la variation des exercices, et pour maximiser son intensité.

Très concrètement, une compétition, c’est sortir de sa zone de confort, c’est l’occasion d’essayer de maîtriser les exercices qu’on maîtrise moins bien, et ces progrès se traduiront en gain de force, ou d’agilité, ou de puissance, etc. C’est aussi l’occasion de devoir faire des exercices que vous n’avez jamais faits, donc d’amener de la variation dans l’entraînement. Enfin, quoi qu’on en dise, qu’on soit un compétiteur-né ou pas, on met toujours un peu plus d’intensité lorsqu’il y a un enjeu, quel qu’il soit.

Le retour à l’entraînement après une compétition est toujours un moment de reprise en main, de re-motivation, où on se dit : “je vais davantage me consacrer sur ceci ou sur cela”. La compétition est vraiment juste un élément de l’entraînement et par-là, du chemin vers des objectifs plus larges, comme la reprise en main de son corps, de sa condition physique, de sa santé.

TBTD2014_introC’est pour cela que les compétitions CrossFit sont accessibles à tout le monde. Ce sont toujours des “Open”. Tout athlète peut s’inscrire via internet. Cela diffère fortement d’autres sports, où participer à une compétition nécessite souvent que vous fassiez partie d’une fédération (avec cotisation en règle, etc.), qu’un coach vous sélectionne pour représenter son club, etc. Dans ces sports “traditionnels”, la compétition est souvent le but en soi. Dans le CrossFit, c’est juste un moyen, et c’est pour cela qu’il n’y a pas de barrière à l’entrée des compétitions, pour que chacun et chacune puisse participer.

Par conséquent, les compétitions CrossFit sont aussi les témoins de l’évolution générale des CrossFitteurs. Celles et ceux qui ont participé aux premières compétitions en Europe (il y a bientôt 3 ans maintenant, avec les “Fittest Games” à Reebok CrossFit Brussels, les premiers “Lowlands Throwdown”, aux Pays-bas, le Reebok CrossFit Fitness Championship, en France, etc.) peuvent en témoigner. Je me rappelle qu’à cette époque, on se demandait par exemple, si mettre des double-unders dans une épreuve n’était pas trop dur, parce que beaucoup ne savaient pas les faire ! Au dernier French Throwdown, TOUS les athlètes Elite Hommes et Femmes ont fait leurs 100 double-unders unbroken !!

Je me rappelle aussi qu’on n’aurait pas osé mettre des muscle-ups dans une épreuve, surtout chez les femmes. Au dernier French Throwdown, toutes les femmes passaient leurs muscle-ups… Quant aux charges, rare étaient ceux qui passaient la barre des 100 kg sur un Ladder avec un mouvement en overhead (Jerk, Thruster, etc…). Une fois encore, le dernier French Throwdown était le témoin de cette évolution, puisque presque tous les athlètes passaient aisément la barre des 100 kg en 1RM Thruster.

Mais nul besoin d’être à ce niveau-là pour participer à une des nombreuses compétitions. Parce que ce qui est bien, c’est que toute compétition peut être intéressante : aussi bien les “grosses” compétitions mondiales (“CrossFit Games”), les “grosses” compétitions internationales (Belgian Throwdown, Brussels Throwdown, French Throwdown, Lowlands Throwdown, Phare West Contest, etc.), les compétitions locales inter-boxes (comme le “Strength in Unity Invitational 2014” à CrossFit 1815 ou “Kip My Cup” à CrossFit Montpellier), ou encore les compétitions “en interne” au sein d’une box.

Actuellement, les qualifications pour le Belgian Throwdown se terminent déjà, avec 3 épreuves, en 3 semaines, et la finale le 9 août, à CrossFit Da Vinci (Evere, Bruxelles). La semaine prochaine, c’est le Brussels Throwdown qui lancera ses qualifications : 3 épreuves également, réparties sur 3 semaines (à partir du 27 juillet). La finale aura lieu les 6 et 7 septembre à Reebok CrossFit Brussels. Et après cela, ce sera le tour du Lowlands Throwdown, avec sa qualification en un jour, le 20 septembre OU le 21 septembre selon les salles (à CrossFit Nivelles, ce sera le samedi 20 septembre).

Alors, prêt(e) à rajouter une compétition dans votre entraînement ? Pour s’inscrire au Brussels Throwdown, c’est ici !! N’hésitez pas !! https://regonline.activeeurope.com/Register/Checkin.aspx?EventID=1572370

29

And he is STILL the Fittest Man on Earth ! Rich Froning remporte sa troisième victoire d’affilée aux CrossFit Games. Tout en maîtrise, en ne remportant aucune des 9 premières épreuves, mais en gagnant haut la main les 3 dernières ! A ses côtés, Samantha Briggs confirme qu’en l’absence d’Annie Thorisdottir, elle est clairement la femme la plus fit du monde.

La journée du dimanche commençait avec le Sprint Chipper :

  • 21 MB GHD sit-ups
  • 15 Snatches
  • 9 Wall burpees

Time cap’ de 5 minutes seulement. Et la plupart des athlètes tournaient autour de 3 minutes !

Même s’il n’avait pas encore gagné d’épreuve, Rich Froning entamait ce chipper en tête du classement général. La victoire était déjà au bout de la dernière ligne droite, au bout du dernier sprint, qu’il a parcouru en 2:28. Meilleur temps ! Victoire de l’épreuve. Première victoire pour lui lors de ces Games.

Games2013_SprintChipper_floater5_1Dan Bailey confirme que lorsqu’il s’agit de sprint, il est toujours en tête, et termine en 2:30, décrochant la deuxième place, tout comme au ZigZag Sprint. ZA Anderson est troisième, en 2:33. Jason Khalipa se classe 4ème, en 2:37. S’il pouvait faire jeu égal avec Froning sur les Snatches, les wall burpees ont été à l’avantage du champion…

Chez les femmes (vidéo), Camille Leblanc-Bazinet signe le meilleur temps du 1er heat en 2:41. Alors qu’elle s’est classée souvent au-delà de la 30ème place lors des premières épreuves, elle se hisse dans le Top 6 des 5 dernières épreuves ! C’est Samantha Briggs qui fait le meilleur temps, profitant d’une chute de Jenn Jones dans les derniers mètres du sprint final ! Jones était pourtant première à la sortie des wall burpees. Briggs est devant elle pour trois dixièmes de secondes ! Et c’est Talayna Fortunato qui fait le 3ème temps.

Les organisateurs annoncent l’évent final, réservé aux 30 meilleurs athlètes hommes et femmes : une épreuve en deux parties, Cinco 1 et Cinco 2, avec des scores séparés…

Cinco 1 :
3 rounds of :

  • 5 deadlifts (405/265 lbs)
  • 5 weighted one-legged squats (53/35 lbs) per leg
  • 80-feet handstand walk

7 minutes de Time Cap’. Une minute de pause, et débute Cinco 2, dernière épreuve des CrossFit Games 2013 :

3 rounds of :

  • 5 muscle-ups
  • 5 deficit handstand push-ups
  • 90-feet walking lunges with a fat-bar (165/100 lbs) overhead

Cinco 1, Cinco 2 et Froning 3, comme trois épreuves gagnées d’affilée, et 3 victoires d’affilée aux CrossFit Games. Froning est super impressionnant sur les handstand walking, rattrapant Ben Smith qui était nettement devant lui à l’entame des 80 feet ! Il terminera 12 secondes derrière Froning. A ce stade de la compétition, il sait qu’il a gagné. Il laisse éclater sa joie. Bridges laisse éclater sa rage, les deadlifts à 185kg ne passaient plus… Il ne terminera pas dans le Time Cap’.

La dernière épreuve (vidéo) est une formalité, Froning la termine en 4:41, une minute devant le deuxième, Josh Bridges, qui termine en 5:40… Froning a déjà eu le temps d’escalader la tribune pour aller embrasser sa femme et ses supporteurs ! Jason Khalipa est 3ème, avec un temps de 5:52.

Games2013_Final_RotatorChez les femmes, c’est Elisabeth Akinwale qui prend une minute à tout le monde dans Cinco 1 : 3:32, alors que la deuxième, Talayna Fortunato, est à 4:36 ! Elle est suivie de Danielle Horan, (3ème en 4:46) et de Christy Phillips (4ème, en 4:46 aussi, mais avec trois dixièmes de seconde en plus). Valerie Voboril est 5ème; Camille Leblanc-Bazinet, 6ème.

Une minute et on reprend ! Talayna Fortunato grapille une place et remporte l’épreuve, devant Camille Leblanc-Bazinet et Michele Letendre, qui avait fait une moins bonne prestation sur le Cinco 1, se classant seulement en 20ème position, hors du Time Cap’. Samantha Briggs est 4ème, ex-aequo avec 9 autres athlètes qui n’ont pas terminé les lunges dans le Time Cap. Mais au classement général elle est bien en tête, et toute seule ! Elle remporte, pour la première fois, les CrossFit Games !

Au classement général masculin, Rich Froning est 1er, devant Jason Khalipa (2ème) et Ben Smith (3ème). Scott Panchik (4ème) échoue à une place du podium. Garret Fisher signe, à 22 ans, une très belle et très prometteuse 5ème place, devant Marcus Hendren (6ème), Josh Bridges (7ème), Dan Bailey (8ème) et Neal Maddox (9ème).

Au niveau féminin, c’est donc Samantha Briggs qui remporte ces Games, devant Lindsey Valenzuela (2ème), Valerie Voboril (3ème), Alessandra Pichelli (4ème) et Talayna Fortunato (5ème). Camille Leblanc-Bazinet, 6ème en 2012, termine 16ème cette année…

Rich Froning reste donc le plus fort. Et Samantha Briggs confirme l’excellente impression qu’on a pu avoir lors des Open et des Regionals. Et au final, ça fait la 4ème année consécutive qu’un(e) européen(ne) remporte les Games, avec Miko Salo, et Annie Thorisdottir deux fois…

Ce qu’on peut désormais appeler la “saison” CrossFit va déjà bientôt redémarrer, avec les Throwdown : Brussels, Lowlands, London, et puis les Open, et il ne va de même aux Etats-Unis… Un homme pourra-t-il aller détrôner Rich Froning ? Une femme pourra-t-elle faire en sorte que Briggs ne s’impose pas plusieurs années d’affilée ?

e92c437e5955e2af4d1c8d2887cdfd16

(Photo par Coach Romuald)

Et voici la période des vacances qui débute ! Nombreux sont ceux qui se demandent comment poursuivre un certain entraînement durant leurs vacances lorsqu’ils partent à l’étranger, ou en tout cas loin de leur salle de sport… L’immense avantage du CrossFit et des méthodes que défend ce site est qu’elles sont faisables sans trop de matériel… On peut en somme les pratiquer partout… Everywhere… C’était précisément le sens de “Sport is Everywhere” !

Et surtout, ne voyez pas cet entraînement de vacances comme quelque chose de moins bon, comme une manière de “limiter la casse“. Au contraire, avec un peu de créativité, cette modification de vos conditions d’entraînement peut être extrêmement bénéfique !

Alors que faire lorsqu’on est parti en vacances ?

LES EXERCICES AU POIDS DE CORPS

Il y a une infinité d’exercices au poids de corps, que vous connaissez pour la plupart…

  • Squats (air squats, jumping squats)
  • Push-ups (pompes) (strictes, “hand-released”, “clapping”)
  • Burpees
  • Fentes (sur place, en marchant, en sautant)
  • Sauts (en hauteur, sur un objet, par-dessus un objet, en longueur, latéralement)
  • Handstand push-ups
  • Handtstand walking (= marcher sur les mains)
  • Pistol squats
  • Bulgarian Split Squats (= avec un pied sur un banc derrière)
  • Sit-ups (ab-mat sit-ups, hollow rocks, etc.)
  • Bear Crawl (marche à 4 pattes)
  • Mountain climbing
  • Jumping Jack

Combinaisons possibles : burpees broad jumps (sur une distance : burpees et puis saut en longueur – plus loin vous sautez en longueur, moins de burpees vous ferez pour couvrir la distance !) // Burpees box jumps // Squat box jumps…

b706480d94d37d2e46380317116827eeLES EXERCICES AVEC CE QU’ON TROUVE SUR PLACE

L’avantage des mouvements d’haltérophilie, contrairement aux mouvements de musculation classique ou body-building, est qu’ils sont transposables dans la vie quotidienne, avec n’importe quel objet. C’est encore plus vrai avec les exercices de Strongman, que vous avez peut-être déjà fait dans une salle CrossFit, comme les stone lift, les tire flip, etc.

Donc, si vous trouvez une pierre ou une bûche, vous pouvez faire des :

  • Deadlift
  • Front squats / Goblet squats
  • Thrusters
  • Squat Clean
  • Shoulder / Push Press
  • Fentes (avec la charge qu’on tient devant soi, ou au-dessus de la tête)
  • Lancers de pierre ou bûche

Variantes (pour les press, les thrusters, les lancers) : à deux mains ou à une main.

Si vous trouvez quelque chose pour vous accrocher (poutre, branche, goal de foot, aire de jeux, balcon, etc.), vous pouvez faire des tractions. Ce sera certainement moins pratique que sur une barre à tractions classiques, mais c’est tout l’intérêt ! Vous allez travailler votre grip !

LES EXERCICES AVEC DU PETIT MATERIEL A PRENDRE

Le meilleure chose à prendre, qui ne prend ni place, ni poids, dans des bagages est certainement une corde à sauter. Travaillez vos double-unders chaque jour et vous verrez vos progrès à votre retour en salle !

Personnellement, j’ai pris plusieurs fois un kettlebell en vacances, mais je partais en voiture, pas en avion… Mais si vous en avez l’occasion, ça vous permettra de faire des entraînements plus que complets en vacances !

L’ENVIRONNEMENT NATUREL

Tout est bon pour solliciter le corps différemment ! Courir en côte est extrêmement intéressant, les ischio-jambiers sont davantage sollicités ; cuisses et fessiers travaillent différemment. Si vous êtes en montagne, profitez-en ! Courir sur un cf5e559ac59626dce707d3d759bf7e0esentier rocailleux est également très intéressant pour travailler la proprioception, l’équilibre, l’agilité. Le pas doit être plus précis, plus léger, plus court.

Pas de montagne ? Vous êtes donc à la mer ? (oui, je caricature un peu, mais c’est quand même souvent comme ça, non ?) Tout le monde a déjà couru sur la plage : on sait que c’est dur. Profitez donc de vos vacances en bord de mer pour courir sur la plage (que ce soit du sable fin ou des galets, dans un cas comme dans l’autre, c’est intéressant).

Accès à un point d’eau, piscine, mer, lac ? Intégrer de la nage dans vos entraînements, sous forme de distance à parcourir en tant que telles ou comme exercice, enter des séries d’autres exercices : pompes, squats, etc.

FOR TIME OU AMRAP ?

Tous ces exercices peuvent être structurés sous forme de “For time” ou d'”AMRAP”.

  • For time : on fixe la tâche à faire et il faut la faire le plus vite possible. Exemple : 5 rounds for time of 20 squats, 15 burpees, 10 jumping lunges.
  • AMRAP “As Many Rounds As Possible” : on fixe le temps (ex: 15 minutes), et il faut faire un maximum d’exercices dans ce temps-là. Exemple : AMRAP in 15 minutes of 200 m run, 30 squats, 30 push-ups

A partir de ces deux structures, il y a plein de variantes :

  • 10-9-8-7-6-5-4-3-2-1 reps de : 2 ou 3 exercices différents
  • 50-40-30-20-10 reps de : 2 ou 3 exercices différents
  • 2-4-6-8-10-… etc. reps en 16 minutes de : 2 ou 3 exercices différentes
  • En 4 minutes : 400 m run + maximum de répétitions d’un ou deux exercices dans le temps restant des 4 minutes. On refait ça 3 à 5 fois.
  • Sur le modèle du “Fight Gone Bad” : 3 rounds de 5 minutes. A chaque fois, durant la minute, on fait un maximum de répétitions d’un exercice. Une minute de pause à la fin. Ex : 1′ de thrusters avec une pierre, 1′ de jumps, 1′ de push-ups, 1′ de fentes, 1′ de burpees.

Voici donc des manières différentes de structurer vos entraînements, pour ne pas refaire la même chose tous les jours !

L’INTERVAL TRAINING

Un super outil que nous avons pour améliorer les capacités respiratoires ET améliorer la force physique est l’Interval Training, appelé parfois aussi le “fractionné”. Il s’agit de faire varier l’intensité de l’effort, en alternant des moments plus intenses, avec des moments plus calmes.

En course à pied, ça pourrait être :

  • 1 minute de sprint – 1 minute de repos (ou trottiner)
  • 2 minutes de sprint –  2 minutes de repos (ou trottiner)
  • 3 minutes de sprint –  3 minutes de repos (ou trottiner)
  • 2 minutes de sprint –  2 minutes de repos (ou trottiner)
  • 1 minute de sprint – 1 minute de repos (ou trottiner)

OU

Every Minute on the Minute (EMOM), en 10 minutes, 100 m run. Donc, vous avez une minute pour faire 100 mètres. Vous les faites en 30 secondes, vous avez 30 secondes pour souffler. Vous les faites en 45 secondes, vous n’avez plus que 15 secondes pour souffler… Le même principe s’applique évidemment pour la natation ou le vélo.

OU

Grand classique du CrossFit : le TABATA. 8 fois de suite, vous faites 20 secondes d’exercice – 10 secondes de pause. Vous en avez donc pour 4 minutes. N’importe quel exercice peut être fait en Tabata : squats, pompes, abdos, jumps, fentes, course à pied, etc.

DE L’INTENSITE

N’oubliez pas qu’une des clés du CrossFit est l’intensité ! C’est cela qui provoque les meilleures réactions dans le corps au niveau hormonal. Donc, prévoyez toujours une petite partie à relativement haute intensité. Si vous voulez par exemple faire des squats, des pompes et des abdos, ne vous dites pas seulement que vous allez faire quelques séries de squats, de pompes et d’abdos, comme on le ferait dans une salle fitness classique. Structurez tout cela dans un petit WOD : par exemple 3 rounds le plus vite rapide de 30 squats, 20 sit-ups, 10 pompes.

QUELQUES EXEMPLES ?

Avec tous ces exercices, au poids de corps, avec des objets trouvés sur place, ou en utilisant les lieux (sable, côte, etc.) et avec toutes les structures possibles (for time, amrap, interval training), il est impossible que vous ne trouviez pas de quoi vous entraîner en vacances, si vous le voulez 😉

Voici encore un ou deux exemples, pour l’inspiration :

bad8b4f25e5b65b6e4b44f7ccf598136As many rounds as possible in 12 minutes of:

  • 10 pushups 
  • 15 situps
  • 20m walking lunges

21-15-9 reps of:

  • lunges (Each leg 1⁄2 rep) 
  • situps 
  • burpees

5 rounds of:

  • 50 mountain climbers, 
  • 25 situps

PEUR DE PASSER POUR UN FOU / UNE FOLLE ?

Peut-être avez-vous peur que les gens vous prennent pour un fou / une folle lorsqu’ils vous verront soulever une grosse pierre, ou faire des burpees sur la plage ou sprinter dans une côte en montagne ?

Ayant l’habitude de m’entraîner en extérieur, j’en suis venu à cette conclusion. Au final, il n’y a que deux possibilités :

  • Soit ils sont surpris parce qu’ils ne sont pas habitués aux méthodes fonctionnelles d’entraînement, mais ils comprendront bien vite parce que ces méthodes sont en train d’exploser – en particulier le CrossFit. Et dans 6 mois, ils feront la même chose que vous, et se souviendront que 6 mois auparavant, ils avaient vu quelqu’un faire cela…
  • Soit ils ne comprendront jamais… Et on s’en fout 😉

DES RESSOURCES EN LIGNE :

IMG_0745

Très bonne nouvelle pour toutes celles et ceux qui habitent dans le nord-est de Bruxelles : une nouvelle salle CrossFit affiliée a ouvert ses portes récemment : CrossFit Da Vinci

Et cette salle a tout pour vous accueillir dans les meilleures conditions !

Tout d’abord, le head coach est Matthieu Montès himself, l’un des meilleurs CrossFitteurs franco-belges (1er du RCFFC en 2012, 2ème du Brussels Throwdown 2012, 2ème du Lowlands Throwdown 2012, et récemment 1er du Play-Fit Games 2013). Il s’est associé, pour ouvrir cette salle, avec deux autres finalistes du RCFFC 2012, du Brussels Throwdown 2012 et du Lowlands Throwdown 2012 : Jonathan Meinguet (aka Jose Merguèze) et Damiano Conoci.

Photo 5-07-13 19 32 16Ensuite, parce que la salle est magnifique. Je suis assez sûr que c’est la plus grande salle que j’ai eue l’occasion de voir ! C’est certainement la plus grande de Belgique ! D’autant plus qu’à côté de sa surface intérieure (permettant plusieurs plateaux d’entraînements), elle bénéficie d’une grande surface bétonnée en extérieur ET d’une immense surface de pelouse !! Les possibilités sont infinies pour des WODS, des events, etc. ! Et comme c’est dans un zoning, ça ne dérange personne hors des heures de bureau. Très bon choix d’emplacement donc !

J’ai eu la chance d’aller m’entraîner là-bas, ce vendredi, avec deux amis de CrossFit 1815, avec Matthieu Montès comme coach.

Au programme :

Skills : Pistol Squats & Squat-Box Jumps

WOD :Albert 2″ (actualité belge oblige !)

  • Air squats x 30
  • Lunges x 20
  • Burpees x 10
  • Elbows-to-knees x 20
  • Run 400 m
  • Thrusters x 10 (60/4) 
  • 2 Tours… 

Très chouette WOD ! Bonne ambiance, avec beaucoup d’athlètes qui débutent, vu que le salle est toute jeune. D’où l’intérêt d’avoir un coach comme Matthieu, qui est très pédagogique et soucieux que tout le monde apprenne et sache pourquoi on fait ce qu’on fait dans le CrossFit.

Et la petite touche finale, qui terminait parfaitement la soirée : un barbecue au soleil, maîtrisé par Damiano. Je suis vraiment convaincu que ce genre de barbecue improvisé, les soirs ensoleillés, contribue fortement à créer un esprit de communauté dans une salle CrossFit. (je me rappelle, lors d’une level 1 où j’étais formateur, Karl Steadman expliquer qu’il est un “ancien” dans le CrossFit et que pour lui, le CrossFit, c’est : “Deadlift, Tattoos, Heavy Metal… and barbecue !”).

Merci pour cet accueil et le WOD !!

Vous trouverez toutes les infos sur CrossFit Da Vinci sur leur site internet : http://www.crossfitdavinci.com

SportisEverywhere.com publiera prochainement l’interview des trois coachs de CrossFit Da Vinci.

Adresse : 

Site Technologique Da Vinci
Avenue de Croydon, 1
1140 Evere

Mail : info@crossfitdavinci.com

A voir : toutes les photos de notre visite à CrossFit Da Vinci sur Facebook.

IMG_0684 IMG_0698_2 Photo 7-07-13 00 45 43

IMG_0494

Sunday June 23, it was the opening of CrossFit Gym Project, in St-Niklaas (Belgium), the box of Thijs Moonen and Cedric Denecker !

It’s a very nice place, with a huge space for training. And there is already a lot of materials, because the coaches have been training in their own garage gym for 3 years ! It means that they have a big experience in CrossFit coaching. Thijs has even done internship at CrossFit Invictus, one of the best boxes in the world !

Le dimanche 23 juin, c’était l’ouverture officielle de CrossFit Gym Project, à Sint-Niklaas (Belgique), la box de Thijs Moonen et Cedric Denecker !

C’est une superbe salle, avec un immense espace d’entraînement. Et il y a déjà beaucoup de matériel, parce que les coaches ont entraîné dans leur propre garage gym durant 3 ans ! Cela signifie qu’ils ont déjà une grande expérience en terme de coaching CrossFit. Thijs a même fait un stage à CrossFit Invictus, une des meilleures salles du monde !

Adress :

  • AugustDeBoeckstraat 9F,
  • SintNiklaas
  • 03 / 256 07 88
  • info@crossfitgymproject.be

Website : http://www.crossfitgymproject.be

Read the article about the opening on the very good blog of Pieter Van Impe : “CrossFit Gym Project opened their brand new box in St-Niklaas

IMG_0485

IMG_0501

Heart

Il y a un an, j’écrivais “I Love CrossFit“. C’était à l’issue de la finale du Reebok CrossFit Fitness Championship, à Paris. L’événement était une réussite. De vrais athlètes émergeaient en France et en Belgique… Un an après, le French Throwdown est tout autant une réussite et s’inscrit comme un événement européen, pour un CrossFit qui se professionnalise de jour en jour. And I Still Love CrossFit !!

Cet article ne fera pas le compte-rendu des différentes épreuves. Je vous invite à aller consulter les articles très complets de Play-Fitness sur les deux jours de compétition (Jour 1 et Jour 2). Vous y trouverez tous les scores et classements, épreuve par épreuve.

J’aurais voulu davantage témoigner du professionnalisme que j’ai perçu tout au long de la phase finale de cette compétition. Bien sûr, je suis “juge et partie” – c’est le cas de le dire – puisque j’étais “head judge“. Mais les organisateurs ont insufflé une exigence de qualité et de professionnalisme pour que cet événement soit une réussite totale. Des critiques avaient émergé lors des qualifications concernant le judging des vidéos qualificatives. Je crois que tout le monde en était conscient et respectait le choix de celles et ceux qui avaient décidé de se retirer de la compétition. La finale à l’INSEP devait être une réussite et nous y sommes arrivés.

Très peu de contestations lors de la compétition. Et les retours que vous avons eus des athlètes étaient très bons. Certains affirmant même que c’était la meilleure compétition à laquelle ils avaient participé ! En fait, le CrossFit se professionnalise en Groupetant que “Sport” (ce qui est encore différent de sa forme méthode d’entraînement). L’organisation est davantage professionnelle, et se base sur les expériences des compétitions précédentes, ici et à l’étranger (Lowlands Throwdown, London Throwdown, Brussels Throwdown, et même les Open ou les Games). Les athlètes sont pratiquement des professionnels aussi, au moins dans leur attitude et leur préparation. Dans les 20 derniers athlètes en compétition, la grande majorité avait déjà participé à des compétitions (dont celles précitées) et connaissaient donc les règles et standards propres aux compétitions CrossFit. Ca en était assez facile de juger finalement.

L’évolution des athlètes présents, si l’on compare à l’année passée, témoigne de l’évolution générale. L’événement a pris de l’ampleur en attirant des athlètes des quatre coins de l’Europe, puisque des athlètes avaient fait le chemin depuis la Pologne, la Grèce ou l’Angleterre, et même plus loin, depuis l’Australie ou les Etats-Unis ! Mais on retrouvait malgré tout les athlètes français et belges qui étaient dans le top 10 en 2012. Yohann Gigord, qui est 2ème cette année, était 1er ex-aequo l’année passée; Sébastien Ferket, 3ème cette année, était 5ème l’année passée. On pourrait également parler de la French Invictus Team dont les athlètes (masculins et féminins) sont toujours parmi les meilleurs ! Autrement dit, les compétitions CrossFit prennent de l’ampleur, et les athlètes français et belges progressent et peuvent de plus en plus faire jeu égal avec les autres athlètes européens. Et c’est précisément grâce à ce genre d’événement !

Enfin, ce qui me semble très positif, c’est que nous avons gagné en professionnalisme, alors que l’événement était entièrement organisé PAR des CrossFitteurs, POUR des CrossFitteurs. Pour différentes raisons, l’apport de Reebok était effectivement bien moins important que l’année passée, voire quasi nul. Toute l’organisation (et les risques !) revenait donc à Reebok CrossFit Louvre – et il faut vraiment souligner le rôle de Daniel Chaffey, owner de Reebok CrossFit Louvre, qui a mené cet événement à sa réussite ! C’est extrêmement encourageant, parce que ça signifie que les CrossFitteurs – la communauté – peuvent produire ce genre d’événements sans le financement et la logistique de marques. Si ces marques veulent s’investir, tant mieux évidemment, mais le French Throwdown 2013 a certainement montré qu’une salle CrossFit peut organiser une compétition CrossFit internartionale. Et ça, c’est de l’empowerment !!

CLASSEMENTS

Femmes Elite

  1. Marianna Tzourtzek ((Reebok CrossFit Thess Niki)
  2. Isabelle Derond (Reebok CrossFit Louvre)
  3. Llara Romanowski (CrossFit Workshop)

PodiumHommesHommes Elite

  1. Nick Rouse (Reebok CrossFit Thames)
  2. Yohann Gigord (kultureFit Toulouse)
  3. Sébastien Ferket (CrossFit 1815)

Masters Femmes

  1. Francesca Palerma (CrossFit Worcestershire)
  2. Ana Jimenez (CrossFit Canarias)
  3. Renata Molliet (CrossFit Riviera)

Masters Hommes

  1. Scott Jenkins (CrossFit CM2)
  2. Bernard Luzi (Reebok CrossFit Ravenna)
  3. Gerd Covers (CrossFit Mainz)

Framboise1

Classée 11ème des qualifications lors du French Throwdown, Framboise Labat est certainement une des meilleurs athlètes “Masters” de France. Seconde du Kip My Cup Master, elle était également seconde des Opens 55-59 ans ! Découvrez sa découverte du CrossFit et ses objectifs pour la saison prochaine… 

SportisEverywhere.com : Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai l’impression que j’ai passé plus de temps dans ma vie en chaussures de sport qu’en hauts talons… J’ai fait de la gymnastique, du tennis et du fitness. En arrivant à Paris en mai 2012, je cherchais un club de fitness. Mais j’ai été déçue par tous ceux que j’ai visités. Venant de province, j’étais désorientée par l’anonymat des ces grands centres. Sur le site de OVS (On va sortir), je me suis inscrite pour un WOD extérieur organisé par la box du Louvre dans le jardin du Palais Royal. Cela a été une vraie révélation, un coup de foudre… J’ai été saisie par la grâce…loool

Framboise2SIE.com : Qu’as-tu pensé des qualifications pour le French Throwdown ?

Sortant de celles des Open, j’avoue que j’étais fatiguée et je les ai abordées avec inquiétude. Portée par mes ami(e)s de la box, j’ai pu surmonter mes douleurs et appréhensions… Quelle belle famille qui m’a portée sur ces trois WODS bien équilibrés où tout un chacun a pu se faire plaisir tant ils étaient diversifiés (cardio/gym, force, résistance). Il y en avait pour tous les goûts !!

SIE.com : Comment prépares-tu/as-tu préparé la finale des 15 et 16 juin à Paris ?

Avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête car il se peut que je travaille. Compte tenu que les trois premiers WODS ont été dévoilés, je les ai travaillés en suivant les conseils d’Yvan de la French Invictus. Je l’aborde dans le but de bien figurer mais aussi et surtout de préparer la saison prochaine particulièrement les open 2014 avec plus de métier et de technique et, cette fois-ci, aller faire la bise à Rich aux Games mais pas en tant que spectatrice mais athlète… Je serai également ravie de faire la connaissance d’autres passionnés de cette magnifique discipline dont certains que j’ai aperçus aux Regionals de Copenhague. Vive le crossfit, vive le sport !!

SIE.com : Merci beaucoup ! 

Découvrez d’autres athlètes qualifiés pour la finale du French Throwdown 2013 dans la rubrique Athletes #FrenchTD13

Krijnberg1

Vincent Krijnberg is training at Welfitcoach – Crosstraining. He was 28th after the qualifications. Meet an athlete with a strong background in sports and caoching.

SportisEverywhere.com : What’s your background in sports, and how did you discover CrossFit ?

I played national and international Judo until 2008, and some Rugby until 2012. I have my Bachelor degree in Sport & Education. I discovered Crossfit on the web, and my first introduction to Crossfit was a workout from the mainsite. I got my Level 1 Certification december 2011, and opened up a gym last december 2012, we can’t afford the affiliation fee yet but will affiliate as soon as we van afford it. I currently work at my own gym, I’m a teacher Physical Education and Strength & Conditioning trainer of the Ducth National XV ladies rugby team.

Krijnberg2SIE.com : What did you think of the French Throwdown qualifiers ?

WOD 1, was the workout I was waiting for. The most bodyweight exercises are on my list of favorites. I did the workout twice because I knew I would do better the second time, and hit it hard. The Strength WOD, was very hard and my intentions where to keep the damage as small as possible, I hit some PR’s so I was very satisfied. After WOD 2 my overall standing was 35e.

I knew that only a high ranking on WOD 3 would get met to the Throwdown. The last week of the qualifications where the hardest because I was also competing for the Central Manchester Crossfit Games, and I did 5 qualification WOD’s that week! I was very confident about WOD 3 because Double Unders are also on the list of favorites. I finished 28e after three WOD’s and qualified for the French Throwdown, I was very satisfied with the qualification for the Throwdown, because I know it wasn’t my best week.

SIE.com : How do you train for the finale in Paris, on June 15th & 16th ?

Normally I do multiple workouts on a day, the last week before the Throwdown is specific preparation, allot of skill training and hitting WOD 1 & 3. And I hope to sets a new PR on WOD 2 at the Throwdown. My goal is getting in to the Final day, so lets put the WOD’s to the test!

See you in Paris !

SIE.com : Thanks !!

Meet other athletes here : Athletes #FrenchTD13

Marianna1

If you watched the European Regionals, you probably know Marianna Tzourtzek, from Reebok CrossFit Thess Niki. She finished in 10th position ! At the French Throwdown qualification, she was… first !! Be sure to look at her during the events this week-end : she’s surely one of the best athletes competing at the French Throwdown !

SportisEverywhere.com : What’s your background in sports, and how did you discover CrossFit ?

Marianna2I used to be gymnast for several years in young age ! I found out CrossFit in 2008 when i was searching for something that could keep me motivated and active !

SIE.com : What did you think of the French Throwdown qualified athletes ?

I know few of them and i am looking forward to see them all in action!

SIE.com : How do you train for the finale in Paris, on June 15th & 16th ?

I just came back from European Regionals and i have to say that my training has been more in cardio and technique parts.

It will be an awesome event and i am very excited to take part !

SIE.com : Thank you very much ! 

Marianna3

8675_618464084833128_131182571_n

New athlete to discover before the finale of the French Throwdown : Joris Trooster, from CrossFit Twente, qualified in the Masters Category. Joris is a former National Champion in rowing, and even participated to Sydney Olympic Games ! 

SportisEverywhere.com : What’s your background in sports, and how did you discover CrossFit ?

I have been a rower since I was 10 years old. In the years 1990 to 2000 I was 7 times National Champion in various boat types. I went to the world championship rowing in 1994 (LM4x- lightweight quadrupple sculls), 1995 (LM1x lightweight single), 1998 (LM4- Lightweight coxless four) and 1999 (LM4- Lightweight coxless four). In 2000 I rowed at the Sydney Olympic Games in the lightweight coxless four where we finished at 8th place.

I was a lightweight rower, with a race weight of 71kg. It was a real struggle to get to that weight, my normal off season weight was about 76 kg, with already a very low fat-percentage. I am not missing the weight-loss days! I am happy I can eat now.

After the Olympics I stopped doing any sport, and spend all my time working at my own company in the information technology. I gained a lot of weight, and 10 years later, beginning 2010, I was almost 90 kg, fat and unfit. I decided it was enough and I talked to Jan van Delden, the owner of CrossFit Twente. I know him because he is a rowing coach at the University Rowing Club. He started CrossFit Twente in 2009.

In march 2010 on a Saturday morning I joined my first CrossFit class. Although Jan told me to take it easy, my competitive nature decided otherwise. Monday I had to call the office that I couldn’t make it to work. I couldn’t get out of my bed, I couldn’t walk and I certainly couldn’t get into my car. Massive muscle pain. I loved it, that was what I wanted to do. I started with two times a week, a few weeks later three times, then four times a week, and after two month I was training every day. After a year my weight was back to 78 kilo, and then started to increase to about 86 kg now. I gained a lot of muscles and fitness since I started CrossFit!

SIE.com : What did you think of the French Throwdown qualifiers ?

WOD 1, the 7 minute AMRAP was not a workout for me because of the toes to bars. Those are not on my list of favorite exercices. I tried to give it all and hope for better on the second and third WOD. I enjoyed the strength WOD. I did WOD1 at the end of the first week on saturday, and WOD2 immediately when it was released on sunday morning. The week before I had 984129_609862389026631_1727877752_nlowered my training intensity, so I was feeling fit the whole weekend. I didn’t PR on the lifts, but all were very close to my personal bests. Because I did both workouts in one weekend I had two weeks to prepare for WOD 3. I was close to the 20th place for qualification, so I had to excel at WOD 3. I was very confident about WOD 3 when it was released. However the Double Unders gave me a lot of trouble after the 40 Wall Balls. Because I really wanted to qualify I tried it a second time a few hours later. I got a lot more Double Unders, but they were still not like I wanted them to be! I finished 23rd after three WODs, and I was surprised I got an invitation for the final.

SIE.com : How do you train for the finale in Paris, on June 15th & 16th ?

I train like normal (once a day) until one week before, then I lower my volume and intensity of the workouts. I reviewed all the (announced) exercises to make sure I know the standards. I always do American Kettlebell swings, so I worked on the Russian Kettlebell swing to get my technique right. I did WOD 1, but replaced the wall balls by Russian Kettlebell swings to test them in a workout. I also practiced WOD 2, just to know what it feels like to lift every 45 seconds, so it doesn’t come as a surprise at the French Throwdown.

I qualified as one of the last persons in the Masters category, so my goal is to do better in the final and finish a few places higher ! I look forward to see old friends and make new friends this weekend !

Can we have some rowing in the final ?

SIE.com : Thank you, Joris !

Meet other athtletes qualified for the finale of the French Throwdown : Athletes #FrenchTD13

Logo

Les 15 et 16 juin 2013 auront lieu la finale du French Throwdown, à Paris, l’aboutissement d’une compétition qui a rassemblé plus de 1200 athlètes, en France, en Belgique, en Suisse, en Italie, en Espagne, en Angleterre et même jusqu’aux Etats-Unis et au Canada ! 

Le CrossFit est actuellement traversé par de nombreux débats et controverses : l’apparition de salles non-affiliées, la présence de Reebok, les rapports entre les CrossFitteurs qui s’entraînent dans leur garage et les salles affiliées, etc. (un article de Play-Fitness sur la question)

Mais au delà de tout ces débats, ce qui reste spécifique au CrossFit, c’est le partage entre personnes, c’est ce qui fonde la communauté. Que ce partage prenne l’apparence d’une compétition, de formations, de partage de vidéos, d’articles, de conseils.

Une compétition CrossFit, c’est toujours un moment très fort, où les athlètes peuvent confronter leur entraînement à celui des autres. On n’y élit pas tant celle ou celui qui est naturellement le (la) plus fort(e). Ces compétitions valorisent celles et ceux qui ont su tout l’année se préparer de la meilleure façon possible. C’est d’ailleurs pourquoi on veut toujours savoir à quoi ressemble l’entraînement de Rich Froning ou de Samatha Briggs. On veut avoir les conseils de Jami Tikkanen ou Karl Steadman, les coachs des plus grands athlètes.

Regionals2013_1Pour les spectateurs – je l’étais aux Regionals -, assister à une compétition CrossFit est extrêmement motivant : voir ces athlètes de haut niveau exécuter ces exercices qu’on connaît très bien (Clean, Snatch, Double-unders, Push-ups, etc.), mais à un niveau de maîtrise tellement supérieur, donne conscience du chemin à parcourir et on n’a envie que d’une chose : rentrer chez soi ou dans sa box pour s’entraîner. Parmi celles et ceux qui étaient au Regionals, combien ont essayé, ces deux dernières semaines, de refaire au moins un WOD de cette compétition ? … J’en étais sûr ! 😉 Moi aussi ! (le dernier avec les montées de cordes et les squat cleans)

Ce sont ces échanges, ces rencontres, ces partages qui font vivre le CrossFit. S’entraîner tout seul chez soi… ou au fond de sa box, sans se préoccuper de ce qu’il se passe autour est dommage, je crois. Et je ne connais pas un adhérent de box qui n’est pas intéressé de savoir ce qu’il se passe dans ces compétitions CrossFit lorsqu’on lui en parle. Même la personne plus âgée qui vient s’entraîner pour rester simplement en forme est impressionnée lorsqu’on lui montre ce que font les athlètes de haut niveau. C’est à nous, coaches, de jouer ce rôle d’intermédiaire, entre la base de nos adhérents et les athlètes de haut niveau. Parce que ça fait partie d’un tout, d’une même communauté.

Que vous vous entraîniez chez vous ou dans une box, et quelle que soit la box dans laquelle vous vous entraînez, le French Throwdown sera le moment marquant pour le CrossFit en France et dans les pays limitrophes, dans les semaines à venir !

A CrossFit 1815 et Reebok CrossFit Brussels, nous serons nombreux à aller encourager Sébastien Ferket et Matthieu Montès. Que vous ayez des connaissances qui se sont qualifiées ou pas, venez encourager les athlètes présents, rencontrer d’autres CrossFitteurs, faire des connaissances, etc. Vous ne le regretterez pas ! 10€, ce n’est vraiment pas cher pour deux jours de compétition ! Pensez au prix pour assister à des compétitions dans d’autres sports (qui ne durent parfois pas plus de 2 heures !)

Donc :

  • Dates : 15 et 16 juin 2013
  • Lieu : INSEP, 11 avenue du Tremblay 75012, Paris
  • Ouverture des portes aux spectateurs : 8h00
  • Premier WOD : 9h00
  • Samedi et dimanche, entre 17h et 19h : Barbecue !

Inscription : http://regonline.activeeurope.com/builder/site/Default.aspx?EventID=1241500

INSEP

Les WODs du samedi sont déjà connus :

WOD 1 : 

For time (time cap 10 min.) : 

  • 100 Double-unders
  • 50 Wall Ball Shots
  • 50 Chest-to-Bar
  • 100 Double-unders

WOD 2 : 

Ground-to-Overhead ladder

1-rep Ground-to-Overhead every 45 seconds with progressively heavier barbells

Athletes will be ranked by the weight of their heaviest successful lift. Partial pounds be warded for each additional deadlift completed after they attempt and fall the lift.

  • Men : 80-90-100-110-115-120-125-130-140-145 in kg
  • Women : 40-50-60-70-75-80-85-90-95-100-105 in kg

WOD 3 : 

21-15-9 reps for time (time cap 15 min.) of : 

  • Deadlift 100/70
  • Box jumps
  • Swings : 32/16
  • 100 m run end of each round

Logo

.

If you like CrossFit competitions, you’re probably waiting for the date of the Brussels Throwdown 2013. Last edition was in June 2012. But the Brussels Throwdown 2013 won’t be in June… 

We would like to invite all athletes from Belgium, France, Netherlands, Luxembourg, UK and Germany who participated to the Brussels Throwdown 2012 to register for the FRENCH THROWDOWN, powered by Reebok, and of which the finale will be in June !

It’s the second edition of the french competition (last year, it was called the Reebok CrossFit Fitness Championship). Last year, 1000 athletes battled it out to discover who were the fittest men and women 2012. This year the competition will be even tougher. Be sure that the best athletes from other CrossFit competitions will be there : Brussels Throwdown, London Throwdown, Lowlands Throwdown,…

In order to participate, you do not need to be French or live in France. The competition is open to all nationalities.

In order to identify the fittest, we invite everyone to compete in the French Throwdown. Every Sunday, from April 14th to April 28th, a qualifying workout is posted. Everyone then has until the next Saturday to complete the workout. Athletes have the choice of competing at a participating CrossFit affiliate and having their scores validated by their head coach, or submit a video on Youtube of their performance to the Championship website. The qualifying round will consist of 3 workouts over 3 weeks.

At the end of the three weeks, the top 40 Individuel Men, the top 40 individual Women, the top 20 Masters Men (40 yrs and over) and the top 20 Masters Women (40 yrs and over) will move on to the final in Paris. The final will take place in June with a two day weekend competition. And that’s why, we prefer to postpone the Brussels Throwdown to the beginning of September !

The categories are:

  • Men (-40 years)
  • Women (-40 years)
  • Masters Men (40 years or more)
  • Masters Women (40 years or more)

Register NOW : http://regonline.activeeurope.com/

Share the teaser : 

394469_3457745533279_1358743004_n

Si vous avez débuté le CrossFit au Salon du Fitness, de Paris, l’année passée, et que vous avez, depuis, évolué dans le CrossFit, et que vous vous rendez, à nouveau cette année, au Salon du Fitness, j’aurais aimé vous rencontrer et vous demander comment s’est passée cette première année de CrossFit pour vous ?

L’année passée, à l’issue de 3 jours dingues au Salon du Fitness, j’écrivais “le CrossFit va très rapidement se propager, tel un virus contagieux…“. J’aurais aimé rencontrer des personnes qui ont été touchées par ce virus, et leur poser quelques questions :

  • Avez-vous ensuite participé à des compétitions (Reebok CrossFit Fitness Championship, Brussels, Lowlands ou London Throwdowns, Open, Kip’My Cup) ? – Je sais qu’il y a plusieurs athlètes qu’on a initiés au CrossFit au Salon du Fitness et qui ont ensuite participé à des compétitions…
  • Avez-vous modifié votre manière de vous entraîner ?
  • 417505_3457704092243_511201984_nAvez-vous modifié votre manière de vous alimenter ?
  • Avez-vous perçu des améliorations en termes de santé, de performances physiques, d’apparence physique, etc ?
  • Avez-vous le projet de vous investir davantage dans le CrossFit en suivant des formations (Level 1, Speciality Cert, etc…) ?
  • Et encore plein d’autres questions !! 😉

En gros, je voudrais savoir comment s’est passée l’année de celles et ceux qui ont été piqués par le virus du CrossFit l’année passée au Salon du Fitness, grâce à travail exemplaire de Reebok France !

Si vous pratiquiez déjà le CrossFit de votre côté, mais que vous avez participé aux qualifications du Reebok CrossFit Fitness Championship, et que ça vous a donné la passion du CrossFit, votre témoignage m’intéresse aussi !

Je serai au Salon les vendredi, samedi et dimanche matin. MANIFESTEZ-VOUS si vous avez un témoignage à me communiquer. Ca m’intéresse vraiment ! J’aimerais publier des petits témoignages sur ce site, avec votre accord bien sûr ! 😉

Infos sur le Salon mondial Body Fitness 2013 : http://www.vivelaforme.com/LE-SALON.htm

Crossfit-Games2013Les CrossFit Games sont un moyen de tester notre “Fitness”, c’est-à-dire nos capacités physiques générales. Mais ce n’est pas qu’un test physique, c’est aussi un test de notre capacité à mettre en oeuvre nos capacités physiques, un test de notre connaissance des mouvements, de la physiologie de notre corps, etc. 

Les meilleurs athlètes CrossFit ne sont pas seulement très forts ou très endurants, ils ont également des mouvements parfaits, très efficaces, et une excellente gestion de l’effort… Et c’est ça qui leur permet d’être forts et endurants.

Pour les Open, plusieurs coachs de renommée mondiale nous donnent des conseils très précieux pour améliorer nos placements, nos mouvements, nos réceptions et notre gestion de l’effort. Il s’agit de Jami Tikkanen, Kelly Starrett, Carl Paoli ou Brian MacKenzie… Très intéressant avant de se lancer dans le 13.2 !!

CrossFitGames2013Next weeks and months, all the CrossFit community will be talking about CrossFit. The CrossFit Games Open start March 6, for 5 weeks. There will be the Regionals in May and June. And the Finals in July ! 

At the same time, be sure that there will be a lot of CrossFit events organized by CrossFit Affiliates, during springtime, as it is in Belgium and France.

It means that a lot of people will share contents about CrossFit on social media : they will share their score or time on the Open workouts, share pictures of whiteboards from all over the world, proudly communicate their passion for CrossFit to their friends, followers, circles… You know that you’re going to do it 😉

… BUT not everybody knows what’s CrossFit. So : why not just tell them about CrossFit, with a video AND your own words ? That’s probably the best way to promote CrossFit : share your results, your progress, your passion. 

At Reebok CrossFit Brussels and CrossFit 1815, we think that the video “Let Me Tell You About CrossFit” is a great video, published by HQ, and showing what happens in every CrossFit box. You just have to share it, with that link :

http://youtu.be/mlVrkiCoKkg

You train at an affiliate ? Add a link to your favorite box to tell your friends where they can go to discover CrossFit !

If you share it on Twitter, please use the hashtag #aboutCrossFit

Example :

AboutCrossFitTwitter

But you can also share it on Facebook, Google + or any social media ! A lot of people in France and Belgium already did it these days 😉 Thanks !!

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :