You are currently browsing the tag archive for the ‘CrossFit Bordeaux’ tag.

LondonThrowdownPetit bilan rapide des athlètes franco-belges au London Throwdown, à l’issue de la première journée de compétition.

Pour le WOD #1 (1km de rameur), c’est le belge Olivier Wouters (CrossFit Namur) qui se classe le mieux (à la 8ème place !), en ramant en 3:02. Florent Paillasson (CrossFit Lyon) et Yohann Gigord (CrossFit Toulouse) se classent eux 13ème, ex-aequo.

WOD #2 :

AMRAP in 10 minutes of:

  • 12 Down-Ups
  • 18 Kettlebell Swings 24/16kg (for all categories)
  • 24 Unbroken Double Unders

Pour ce deuxième WOD, c’est Matthieu Montès (Reebok CrossFit Brussels) qui se place en tête des “Franco-belges”, à la 14ème place, avec 330 reps ! Il est suivi par Clément Giraud, des CrossFit Original Addicts (22ème, 326 reps) et Yohann Gigord (31ème, 311 reps). C’est clairement un WOD où le manque d’assurance aux double-unders doit coûter cher. Mais Matthieu et Clément maîtrisent parfaitement cet exercice !

Le 3ème WOD est composé d’un ensemble de challenges différents :

  • 3A : Max pullups in 90 seconds.
  • 3B : Max handstand hold in 90 seconds.
  • 3C : 3 snatches. Score is total of all 3 lifts.
  • 3D : 3 cleans. Score is total of all 3 lifts.

Pour le 3B, Hocine Khiar, de CrossFit Bordeaux, et ancien breaker, peut dévoiler toutes ses capacités de danseur en handstand. Il termine premier et étant le seul à tenir 1:30 !

Mais pour le 3C, ce sont les haltérophiles qui se mettent en avant : Yohann Gigord se classe premier des snatch, avec un total de 295 kg sur ses 3 snatch ! Patrick Mochen, de la French Invictus Team, est 16ème (257,5 kg), devant ses co-équipiers Christophe Besnard, 18ème (255 kg), et Yvan Gegout, 23ème (252,5 kg). Matthieu Montès est 42ème avec 237 kg.

Yohann Gigord maintient un bon classement sur le WOD 3D, avec 390 kg, lui permettant d’assurer la 3ème place.

La première journée se terminait avec le WOD 4 : Shuttle sprint. Et c’est Hocine Khiar, qui, avec sa 9ème place, devance les autres franco-belges…

A la fin de la journée, au classement général, on a :

  • 16ème Yohann Gigord
  • 17ème Patrick Moche
  • 21ème Matthieu Montès
  • 41ème Florent Paillasson
  • 60ème Yvan Gegout
  • 69ème Olivier Wouters
  • 49ème Dorian Petitot
  • 91ème Clément Giraud
  • 92ème Frédéric Zitter
  • 93ème Hocine Khiar
  • 114ème Marvin Nauche
  • 134ème Cédric Courage

A l’heure où j’écris, les hostilités du dimanche ont déjà bien repris.

Je n’avais pas eu le temps d’enregistrer le classement féminin à la fin de la première journée ! Mais, actuellement, avec le score du premier wod de la deuxième journée, c’est Elise Labrunie, de CrossFit Toulouse, qui est la première des “franco-belges” en 19ème place, devant Carmen Bosmans (CrossFit Anvers), 23ème et les deux représentantes de la French Invictus Team : Isabelle Derond (43ème) et Virginie Henry (50ème). Parmi les plus connues au niveau européen, Samantha Briggs est première, Andrea Ager est 12ème et Brenda Koolhaas, que plusieurs ont croisé au Lowlands Throwdown ou à la level 1 à Reebok CrossFit Brussels, est 13ème !

Advertisements

Dans l’article “Feel. Learn. Support. Enjoy“, je parlais de la communauté CrossFit du Sud de la France, “active, motivée, compétitive“.

Cette représentation graphique du volume des recherches sur le mot “CrossFit” dans Google vient clairement confirmer cette dynamique lancée par celles et ceux qui ont eu le courage d’ouvrir les premières salles dans le Sud : CrossFit Montpellier, CrossFit Toulouse, CrossFit Bordeaux, CrossFit Cannes.

Autre pôle de recherche : Paris ! Avec ses “CrossFit Addicts” (de Paris et du 77), et sa future salle Reebok CrossFit Louvre.

Et on voit émerger la Bretagne avec sa future salle à Rennes, et la région de Lyon, où une salle ouvrira également en 2012 ! Là où des salles s’ouvrent, l’intérêt pour le CrossFit se transmet et se partage. “Qu’est-ce que ce ‘CrossFit’ dont mon voisin/mon collègue m’a parlé ? – Je cherche sur Google…“. Aussi simple que ça.

Reebok y est pour quelque chose aussi. En investissant massivement dans le CrossFit, Reebok voit le volume des recherches sur son nom augmenter de 300 % ces 3 derniers mois ! Ca monte jusqu’à 350 % sur les termes “Reebok CrossFit“.

Cette dynamique conjuguée de la marque et des salles pré-existantes produit une évolution du CrossFit en France plus fulgurante que partout ailleurs ! Well done ! 

A lire aussi : “Le “Tipping Point” du CrossFit en France : Propageons le virus !

Chaque sport a ses moments-clés, ses dates qui ont marqué son histoire, et dont tout le monde se rappelle. Le combat légendaire entre Mohamed Ali et George Foreman, à Kinshasa en 1974; le poing levé de Tommie Smith et John Carlos aux J.O. de Mexico ’68; la finale Allemagne de l’Ouest / Pays-Bas à la coupe du monde ’74; ou encore la Dream Team de Michaël Jordan, Magic Johnson et Larry Bird, aux J.O. de ’92 à Barcelone.

Toute personne qui était présente lors de ces événements continue à dire, des années après : “J’y étais !“.

Malgré qu’aucun exploit sportif n’ait été réalisé ce mardi 13 mars 2012, à Paris, pour le lancement de la campagne Reebok CrossFit en France, nul doute que beaucoup continueront longtemps à dire : “Moi, j’y étais !“. Reebok France voit les choses en grand pour le CrossFit. Sur le toit du Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, la presse était conviée pour découvrir cette nouvelle forme de fitness, qui se présente comme un vrai sport. “MAINTENANT, LE FITNESS EST UN SPORT” affichait l’écran géant de la conférence de presse, animée par François Pécheux.

A l’extérieur, sur la terrasse surplombant tout Paris (une vue magnifique !), des CrossFitters de toute la France (ainsi que de Suisse et de Belgique) s’échauffent pour un WOD construit sur le modèle du “Fight Gone Bad” : 5 stations, 40 secondes par stations, 20 minutes de pause, pour passer d’un exercice à l’autre. 2 tours. Exercices : Pull-ups, double-unders, thrusters, kettlebell swings, box jumps. Une bonne sélection pour montrer un peu l’étendue des exercices CrossFit.

La conférence de presse se termine. 3-2-1 Go ! La musique du DJ explose, les journalistes, blogueurs et People accourent face à la terrasse, et une vingtaine de CrossFitters se lancent dans ce qui aurait pu être un gros délire il y a un an : un WOD sur le toit de Beaubourg ! 10 minutes pour montrer aux journalistes ce qu’est le CrossFit. Aux journalistes et aux People, puisqu’étaient présents : Eric Judor (de Eric & Ramzy), Stéphane Rousseau, Alexandre Devoise, Sonia Rolland et Laure Manaudou, nouvelle ambassadrice Reebok Fitness !

  

Au pied du centre Pompidou, sur le parvis, le contenu du fameux conteneur Reebok CrossFit est monté : une cage à tractions, des rameurs, des kettlebells et des box jumps. Daniel Chaffey et toute l’équipe de Reebok CrossFit (dont les coachs de la futur salle de Reebok CrossFit Louvre) accueillent celles et ceux qui s’étaient inscrits pour un WOD d’initiation, ainsi que quelques badauds intéressés. Tout autour, une foule de curieux s’est rassemblée ! Au programme : info sur le CrossFit, échauffement, apprentissage des mouvements, WOD et étirements. Une séance-type d’entraînement. Le WOD est un 15-12-9 reps de Box jumps, Pull-ups, Kettlebell swings, en commençant et en terminant par 200 m de course ! Une bonne entrée en matière.

Toute l’après-midi, des groupes se succèdent et Daniel Chaffey et son équipe de coachs initient avec autant d’enthousiasme tous ces futurs CrossFitters. A 17h00, WOD spécial pour les “CrossFit Addicts”, à la fois ceux de Paris (leur interview ici) et ceux du 77. Le 15-12-9 devient un 21-15-9 et des Burpees se rajoutent ! Et puisque tout le monde en veut encore à la fin : une petite course de tire flip est improvisée en contre-bas sur le parvis…

Cette journée a constitué un réel coup de pouce pour le CrossFit en France – et probablement dans les pays limitrophes ! Et ce n’est qu’un début, puisque tout cela se prolonge ces vendredi, samedi, dimanche (16-17-18 mars) au Salon du Fitness, à Paris ! Les mêmes acteurs du CrossFit français y seront présents, pour continuer à faire découvrir le CrossFit, et pour juger lors des qualifications pour le Championnat CrossFit Fitness 2012.

Alors, bien sûr, il était important de faire découvrir le CrossFit à un maximum de personnes, via les médias et le village CrossFit sur le parvis Beaubourg, mais Reebok France a surtout été capable de rassembler toute la communauté CrossFit française. Certains se connaissaient déjà, l’esprit de communauté étant très fort dans le CrossFit (les salles du Sud n’avaient pas attendu Reebok pour se rencontrer, et beaucoup discutaient déjà par mail et Facebook). Mais cet événement était le premier où tout le monde était là : les salles actuelles CrossFit Montpellier, CrossFit Bordeaux, CrossFit Toulouse, CrossFit Cannes, CrossFit Brussels; les salles à venir CrossFit Lyon, CrossFit Rennes et CrossFit Rouen; les équipes CrossFit comme la French Invictus Team, les CrossFit Addicts Paris et les CrossFit Addicts 77. Plus tout un nombre de personnes qui s’entraînent en CrossFit et font vivre cette forme de fitness, via Facebook, Twitter, leur blog, etc.

Dans 10 ans, on parlera encore de ce premier événement où tout le monde s’est rassemblé pour la première fois, où on s’est entraîné ensemble sur le toit de Beaubourg, où on a posé avec Laure Manadou. Et on dira : “On y était !

    

Plus de photos dans mon album Facebook (public) : N’hésitez pas à vous taguer 😉

Premiers relais dans la presse :

Nous avions publié, il y a quelques temps, l’interview d’Abdel et Hocine, de CrossFit Bordeaux.

Aujourd’hui, ils mettent en ligne une très belle vidéo, qui montre, en 1 min 30, l’évolution d’un homme, de la prise de conscience qu’il doit faire du sport, à quelques exploits à CrossFit Bordeaux. Original et sympa !

Les choses bougent bien au niveau CrossFit en France. Et si ça bouge, c’est grâce à des coachs motivés, comme Abdel et Hocine, deux frères, fondateurs de CrossFit Bordeaux. Nous publions aujourd’hui leur interview, qui sera suivi, prochainement, par celui de CrossFit Montpellier… C’est sûr, le CrossFit se développe !

SportisEverywhere : Comment avez-vous découvert le CrossFit ?

CrossFit Bordeaux : Nous avons découvert le CrossFit par hasard sur la toile .

Quel est votre parcours sportif et professionnel ? Avez-vous pratiqué d’autres sports auparavant ?

Coach Abdel: pratique du sport dès le plus jeune âge basket, football, tennis, natation en club communal puis, après l’adolescence, pratique de la danse Breakdance durant 5 années et gymnastique 1 année en parallèle. Ensuite, pratique de la musculation en salle quelques années et très court passage en athlétisme en club pour enfin finir par découvrir la plaisir du circuit training et cross training très orienté nature et utilité.

Passion pour la vie et survie en nature en milieu tempéré, formé à l’école de survie et diplômé Instructeur certifié CrossFit level 1

Coach Hocine : pratique du sport dès le plus jeune âge : football, tennis, skate (5ans), breakdance (10 ans) et Full contact (2 ans) aussi de la lutte en extra scolaire au collège.

Champion de France de Breakdance 2010 et 4ème mondial avec la SMALA CREW, champion d’Europe et diplomé Bpjeps AGFF (Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).

Pouvez-vous expliquer l’historique de CrossFit Bordeaux ? Comment le projet a-t-il démarré ? Qui sont les coachs ?

Crossfit Bordeaux est un projet animé d’une véritable sincérité qui est celle de proposer aux gens et surtout aux Bordelais la méthode de fitness qui répondrait efficacement à leurs attentes en matière de remise en forme.

Aussi, nous avons aimé l’état d’esprit qui découle du CrossFit et voyons en cela le futur du sport.

Nous sommes 2 coachs et 2 frères, et nous disposons aussi d’une coach féminine en cours de formation.

Combien de personnes entraînez-vous à CrossFit Bordeaux ? Pouvez-vous présenter votre “box” : matériel, superficie, cours spécifiques, jours/heures d’ouverture, etc ?

Nous entraînons à l’heure actuelle 45 personnes et nous avons ouvert depuis 2 mois, pendant les vacances d’été. Nous avons tout le matériel nécessaire à la pratique du CrossFit et à la préparation physique générale, sur une surface de 160 m² de sol amortissant.

Comme nous sommes un club de conditionnement physique et fitness, nous proposons tout ce qui peut être utile à nos athlètes pour leur progression, c’est-à-dire le suivi alimentaire zone et paléo, un suivi personnalisé grâce à la tenue d’un carnet de performances et des évaluations pour tester leur progression et leur santé. Des sorties en nature seront également proposées pour mettre en pratique l’entraînement et l’apprentissage acquis en salle. Nous ne somme pas partisans des formules de prestations additionnelles, ce que nous voulons c’est donner de nous même pour recevoir d’avantage.

Pour le reste (horaires, cours et tarifs), voyez sur notre site directement http://www.crossfitbordeaux.com/

Lorsque vous rencontrez quelqu’un qui ne connaît pas le CrossFit, comment lui expliquez-vous de quoi il s’agit ? A quoi ressemble un premier entraînement à CrossFit Bordeaux ?

C’est simple pour la personne qui ne connaît pas le CrossFit, nous lui recommandons de venir essayer voir et, en général, elle adhère. Nous lui parlons du concept et des fondamentaux du CrossFit, de l’origine, de son utilité dans la vie de tous les jours et de nos objectifs avec elle en matière de fitness sans oublier le bon état d’esprit. Puis la personne réalise un workout classique accessible à tous niveaux physiques avec une phase technique simplifiée. Ensuite, le futur athlète remplit une fiche intro avec ses motivations et son alimentation. Tout ceci nous permet déjà de voir brièvement la capacité physique de la personne et son style de vie.

Est-ce facile d’ouvrir une salle CrossFit en France ? Quelles sont les difficultés rencontrées ?

En France, créer sa société demande pas mal de réflexions au préalable sur l’aspect juridique de la société et un business plan très réaliste et précis. Ce qui est le plus difficile est de faire face à la mentalité des gens qui sont fermés à toute avancée dans le domaine du sport et du fitness, surtout chez la gente féminine habituée aux salles avec ergonomètre et cours aérobic (la France dernier pays d’Europe occidentale à avoir hébergé le CrossFit). Mais nous sommes des passionnés et, à la différence de ceux qui entreprennent par pur mauvaise intention qui est celle du profit, nous, nous restons discrets et attendons que les gens découvrent enfin l’avantage du CrossFit sur leur santé par le bouche à oreille et les résultats observés au niveau local (comme a fait Grassmann). Patience et confiance sont les maître mots.

Prenons comme exemple l’alimentation zone : si on peut retenir une chose, c’est le fait de manger varié, en bonne proportion, de bons aliments naturels. Et bien le CrossFit, c’est pareil : c’est le fait de varier les bons exercices, des mouvements fonctionnels en bonne proportion, dans toutes les filières énergétique pour créer le plus de stimulus et donc mieux s’adapter, tout comme les effets d’une bonne nutrition sur notre organisme.

Car n’oublions pas : la nature n’accorde aucune distinction au travail isolé d’une défaillance physiologique; elle vous fera plutôt travailler votre force en même temps que le cardio. Elle ne connaît pas de cycle spécifique, la nature module les efforts tout en gardant la richesse hiérarchique du développement : fondations moléculaires, suffisance respiratoire, contrôle du corps, contrôle des objets extérieurs et maîtrise, voici l’ordre).

Avez-vous des contacts avec d’autres salles en France, ou d’autres groupes de CrossFitters en France ? Et à l’étranger ?

Oui nous sommes en contact avec CrossFit Montpellier de temps en temps, avec lesquels nous avons des projets très intéressants pour l’avenir.

Prévoyez-vous de participer aux qualifications pour les prochains CrossFit Games ?

Nous pratiquons le CrossFit comme tout gérant de box CrossFit dans le monde, ce qui fait l’originalité de la méthode d’ailleurs, et nous prévoyons de participer aux qualifications mais pour le fun avant tout.

Le site de CrossFit BORDEAUX : http://www.crossfitbordeaux.com/

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Advertisements