You are currently browsing the tag archive for the ‘CrossFit 1815’ tag.

999926_185389288327240_689554576_n

Peut-être avez-vous entendu parler de la compétition Richi’i, qui a eu lieu à CrossFit 1815, en Belgique, mi-décembre 2013 ? Un franc succès, qui fut l’occasion, pour de nombreux adhérents de CrossFit 1815, de s’essayer à leur première compétition CrossFit. Dans un esprit de camaraderie, d’amusement et de saine émulation. Une compétition ouverte à tous les adhérents de CrossFit 1815, quel que soit leur niveau ou leur expérience dans le CrossFit.

L’esprit de cette compétition, symbolisé par le personnage de Richi’i, on le doit à El Pepe, l’un des athlètes que je connais qui a le plus progressé en un an de CrossFit ! Aujourd’hui, il aimerait ré-éditer l’expérience de cette compétition Richi’i, en impliquant davantage de salles, dans l’esprit communautaire du CrossFit. Mais toujours avec une volonté d’assurer l’accès à tout le monde, et de veiller à ce que compétition puisse rimer avec camaraderie !

Découvrez aujourd’hui son parcours dans le CrossFit….

SportIsEverywhere.com : Peux-tu te présenter en quelques mots, et expliquer quel est ton parcours sportif, avant de découvrir le CrossFit ?

El Pepe : Homme percé, tatoué, mal coiffé, 33 ans, habitant avec une femme merveilleuse qui me comble la vie ! De plus, nous avons deux petits garçons de 4 et 5 ans depuis septembre et octobre.

Depuis mon plus jeune âge, le sport était une grande priorité pour mes parents (normal, je n’arrêtais pas une seule seconde Grrr… Sale Gamin !)

970224_10152263558954068_1015235365_nJ’ai débuté avec la natation, ensuite les arts martiaux et mes déplacements à Bruxelles se faisaient à vélo et en rollers. Petite pause au niveau sportif (je rentrais dans le monde du travail) car le temps ne me le permettait plus, suite à la passion de mon taff en temps que mécano. Par la suite, je me suis obligé à reprendre la natation. En plus le bassin était juste à coté de chez moi.

Ensuite, je voulais de meilleurs résultats (aspect physique) et je me suis inscrit dans une salle de bodybuilding que je pratique encore en ce jour en plus du CrossFit, ainsi que des cours de body combat, car je souhaite travailler dans le monde du sport et du bien être.

SIE.com : Comment as-tu découvert le CrossFit et quelles ont été tes premières impressions ?

Tout bêtement par un réseau social. J’avais repris le body après 1 an de non-activité sportive suite à mon changement de taff, et je sentais que j’avais besoin de plus. Curieux de cette discipline que je ne connaissais 1176180_10151815225461768_625772693_nabsolument pas et comme la Box ne se trouvait pas loin de mon domicile… je me suis lancé. Alex Bly, réceptionniste a l’époque, à CrossFit 1815, m’avait accueilli et expliqué le concept. Septique à mort au départ (même toi, Yves, tu t’en es aperçu), je suis très vite devenu accro à en rendre malade ma petite femme.

SIE.com : Qu’est-ce qui te plaît autant dans le CrossFit ? Quels bénéfices en retires-tu ?

LE CHALLENGE ! Savoir que ce que je pensais impossible se réalise à force de travailler et par les encouragements des athlètes ou/et des coaches méga qualifiés. Exemple: premier jour d’entrainement, un mec réalise un Push Press à 70kg. Pfff… Jamais, je ne pourrais soulever une telle charge. Laurent Françoys entend mon commentaire et me répond “Eeeh mec no stress, toi aussi tu pourras le faire”. Et effectivement, aujourd’hui je soulève 80kg et je compte encore m’améliorer. Autre exemple: Toi (Yves), Yoann et Séb pour les muscle up, ça a été vraiment la galère mais avec vos conseils, j’y suis arrivé. Quand on atteint un but, on est heureux et fier de soi, mais en plus les collègues CrossFit le sont autant que toi. Cela prouve que nous sommes une équipe, nous sommes tous au même niveau et nous oublions nos différences.

945205_10201142279430001_568518000_nSIE.com : Quels progrès as-tu remarqués ? Qu’as-tu fait que tu ne pensais pas être capable de faire ?

Mes performances dans différents exercices, une mentalité bien plus forte qu’avant et point de vue musculature… Voyez par vous même j’ai perdu en matière grasse et pris en muscle.

SIE.com : Quelle est ton alimentation actuelle ? Manges-tu “Paléo” ?

Et non pas le triangle alimentaire “Paléo” mais “EL Pepe” (MDR). Disons que je ne mange pas Paléo mais de mes recherches alimentaires, j’ai pioché dans trois triangles : celui de la vie de tous les jours, body et Paléo. Je prend en fonction de mes besoins aussi bien pour mes performances que pour mon bien-être. Mais, je dois admettre que cela m’a pris énormément de temps car chaque corps humain est différent et que ma façon de m’alimenter n’est peut-être pas bonne pour d’autres. Je continue de m’informer afin de rester actif dans les nouveautés alimentaires.

Pour terminer, je ne me vois pas passer une semaine sans CrossFit, sans sport… D’ailleurs, j’ai déjà réfléchi à des exercices et les possibilités pour mes vacances.

A voir : 

.

Nouvelle superbe vidéo, réalisée par El Pepe, athlète de CrossFit 1815, lors des qualifications pour le Lowlands Throwdown 2013 ! 

Cette vidéo donne une excellente idée de l’ambiance, de la concentration et des performances des athlètes, et du sérieux des juges… Une compétition CrossFit est toujours un événement sympa, qui marque celles et ceux qui y participent ou y assistent, comme compétiteur/euse, comme juge ou comme supporteur/trice …

Au final, deux athlètes se sont qualifiés à CrossFit 1815 :

Félicitations à eux ! Et merci à El Pepe pour la vidéo (et à sa femme pour le montage) !!

Le CrossFit et l’alimentation paléo étaient à l’honneur ces deniers jours, sur la RTBF, chaîne publique belge francophone. Dans “Le 15 minutes”, diffusé à 19h, sur “La Deux”, deux “Focus” ont été faits sur le CrossFit, puis sur l’alimentation paléolithique. 

Le premier (sur le CrossFit) a été fait par François Mazure, à CrossFit 1815 (Waterloo). Le deuxième (sur l’alimentation paléo), par Pascale Bourgaux, dans un magasin bio de Waterloo,  puis dans le restaurant “Tan” à Ixelles.

Deux bons reportages, rediffusés par la suite dans le “13h” de la RTBF !

Mercredi 18 septembre 2013 : “Le Phénomène CrossFit

RTBF4

Mercredi 25 septembre 2013 : “Le régime paléo

RTBF5

Cliquez sur les images pour ouvrir les reportages dans une autre fenêtre… 

CrossFit-CURESPOSTERMini

Ce samedi 6 juillet, Reebok CrossFit Brussels et CrossFit 1815 participent à l’action internationale “CrossFit for Hope“, visant à récolter de l’argent pour lutter contre les maladies infantiles.

Concrètement, ce samedi 6 juillet, le WOD sera, dans ces deux salles :

3 rounds for max reps of :

  •     Burpees
  •     Power snatch (35 / 20)
  •     Box jump, 24″
  •     Thruster (35 / 20)
  •     Chest to bar Pull ups

Sur le modèle du “Fight Gone Bad” : Chaque exercice durant 1 minute pour un maximum de répétitions. Une minute de pause à la fin des 5 minutes…

COMMENT PARTICIPER ?

1. En faisant un versement directement à partir du site internet de l’opération : Hope.CrossFit.com

OU

2. En vous rendant dans une de ces deux salles (ou dans tout autre salle participant – Je sais que Reebok CrossFit Louvre y participe aussi), et en déposant un peu d’argent dans une boîte prévue à cet effet.

LOGO-HOPEReebok CrossFit Brussels et CrossFit 1815 doubleront la somme récoltée dans la salle ! Et CrossFit assure que 100 % de l’argent sera versé à la lutte contre ces maladies infantiles.

POURQUOI UNE TELLE ACTION DANS UNE SALLE CROSSFIT ?

Le fondement du CrossFit est de postuler un continuité entre les états de maladie (sickness), bien-être (wellness) et de performance (fitness). Pour certains, le début du chemin est le passage de l’état de maladie à celui simplement de bien-être. Il est important de pouvoir les aider si on en a la possibilité.

Le CrossFit, comme méthode de Fitness, a clairement démontré sa capacité à faire changer les choses, que ce soit à titre individuelle avec toutes ces personnes qui se reprennent en main au quotidien, ou à titre collectif en révolutionnant le monde du Fitness. Mettons en oeuvre cette capacité de changement pour lutter contre les maladies infantiles…

Vous ne vous entraînez pas dans une de ces deux salles ? C’est l’occasion idéale pour faire le premier pas, et contribuer à une bonne action !

A VOIR :

En savoir plus sur Kate Foster : http://hope.crossfit.com/cures/video/i-need-finish-this

Ferket5

Comme pour le Reebok CrossFit Fitness Championship 2012 et le Lowlands Throwdown 2012, SportisEverywhere.com publie les interviews de quelques athlètes ayant participé aux qualifications au French Throwdown. Et pourquoi ne pas commencer cette série (Athlètes #FrenchTD13) par l’athlète qui a terminé premier des qualifications, surtout si je le croise tous les jours à CrossFit 1815 ?

SportisEverywhere.com : Peux-tu te présenter ? Ton parcours sportif ? Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Comme la plupart d’entre vous le savent, je m’appelle Sébastien Ferket, j’ai 27 ans, et je suis coach à CrossFit 1815 (Waterloo). A côté de cela, je travaille depuis peu pour une banque située à Malte et de plus je termine ma 3ème année d’étude en kiné à Louvain-la-Neuve (les examens approchent d’ailleurs !). J’ai fait des études en agronomie-gestion après  mes secondaires, quelques autres formations professionnalisantes en cours de route (en transport et logistique dans le but de faire de l’import-export, ainsi qu’en football pendant 2 ans).  Puis, j’ai travaillé quelques mois dans l’agro-chimie, après avoir fini mes études d’agro pour ensuite me réorienter dans un autre domaine, la kiné. J’ai un attrait particulier pour le développement humain que ce soit physique (où je me complais dans le CrossFit) ou un peu plus relatif au psychique (développement personnel,….).

Mon parcours sportif n’a rien d’exceptionnel. J’ai joué assez longtemps au football, je m’entrainais tous les jours (j’ai tendance à être un “bosseur” si j’aime bien). J’ai touché en parallèle à d’autres sports (2 ans de gymnastique, 2 ans de karaté, 1 an de boxe, quelques mois de musculation par-ci par là, quelques mois d’aviron). De plus, j’ai aussi fait 2 ans  en humanité sportive où nous avions 9 heures de sport par semaine.

Ferket3Ayant des parents agriculteurs, je pense avoir eu un “atout” indirect pour le CrossFit, je suis habitué à lever des poids depuis que je suis tout petit, et j’ai toujours été très stimulé par cela.

SIE.com : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

J’ai découvert le CrossFit en mars 2010, alors que je cherchais depuis quelques temps un nouveau sport, je m’étais dit que je devais créer un sport sur mesure car je voulais être bon dans tous les domaines, “au cas où”, en attendant de trouver quelque chose qui me convienne. Je m’étais donc imaginé une sorte de décathlon (avec des épreuves d’athlétisme, de  gymnastique, de force, etc…) Et puis, en regardant sur internet, dans ma recherche de sport sur mesure, je tombe par hasard sur le site crossfit.com… Il n’y avait qu’une salle active en Belgique à ce moment-là, de  souvenir, c’était CrossFit Antwerpen (il y avait Namur mais, de souvenir, il n’avait pas d’installation). En continuant mes recherches, j’ai vu qu’une autre salle allait ouvrir du côté d’Uccle, CrossFit Brussels. Ça me semblait être le bon compromis pour essayer tout ça.

SIE.com : Sans dévoiler de secrets, comment programmes-tu tes entraînements, sur une semaine, et plus largement sur plusieurs mois ? Suis-tu des cycles ? A quoi ressemblent tes séances d’entraînement ?

Je n’ai pas particulièrement de secret parce que ma méthode d’entrainement évolue souvent (en fonction de mes lectures & réflexions) mais j’ai clairement des cycles dans mes entrainements (volume/intensité et période où je me consacre à certains mouvements).  Pour le moment je m’entraine 5 jours par semaine (repos le lundi et le vendredi)

  • Le mardi, je  squatte “light” sur le temps de midi, puis je fais un 2ème exercice pour le dos. Le soir, je fais 1 heure d’haltéro puis je me repose pour faire quelques petits wods ensuite.
  • Le mercredi,  je commence par un exercice lourd, bench ou dips lesté. Puis je fais des exercices de résistances et un exercice en aérobie pur après.
  • Le jeudi,  squat “light” à midi. Le soir, front-squat, deadlift puis des wods assez courts.
  • Le weekend, le samedi ressemble au mardi, mis à part que les mix sont un peu différents et le dimanche est comme le mercredi (à part que je ne fais pas les mêmes exercices mais bien les mêmes muscles). Ma priorité absolue est de ne pas être blessé. C’est la meilleure répartition que j’ai trouvée et avec laquelle j’ai beaucoup moins de soucis. Je ne vais pas faire travailler un muscle que j’ai fait travailler dans les 48h (période inflammatoire aiguë tendineuse) en général, sauf si la sensation y est.

Mardi, jeudi, samedi sont ciblés chaines postérieures et les 2 autres jours chaines antérieures.

Ferket2SIE.com : Au niveau alimentaire, suis-tu un modèle particulier ? Comment décrirais-tu ton alimentation ?

  • Je mange en visant l’idée du “eat real food” tout en ayant une alimentation très faible en féculent.
  • Je mange très peu de céréale (mise à part du son et des flocons d’avoine)
  • Je bois assez bien de lait de vache et/ ou de chèvre, la plupart du temps cru
  • Je me suis mis aux légumes crus aussi depuis quelques mois (j’ai essayé la viande crue aussi, c’était pas mal mais je reste sur un sentiment d’insécurité concernant les bactéries ou autre)
  • Je ne suis pas de modèle d’alimentation stricte j’adapte en fonction des besoins (protéines, lipides, glucides, pH, oligo-éléments)

Avant de faire du CrossFit j’avais pris pour habitude de manger 4 fois par jour, chaque repas étant limité à 500 Cal ou kcal..

Depuis que je fais du CrossFit j’ai pris 4kg et je tourne à +/-  2400 kcal/jour. Je reste dans un canevas de 4 repas par jour bien que le weekend il m’arrive de faire juste 2-3 repas (1 petit le matin et comme j’ai envie le soir en terme de volume)

En ce qui concerne les compléments alimentaires (oligo-éléments, vitamines), je fais 3 fois par an un bilan sanguin pour voir où j’en suis et j’adapte en fonction de ce qui peut être limitant. Je prends aussi des oméga 3 et des protéines.

SIE.com : Si tu devais donner 3 conseils en terme d’entraînement et 3 conseils alimentaires, quels seraient-ils ?

  1. Réfléchir et sentir sont entrainement (la périodisation, l’adapter à l’état de forme du jour, le remettre en cause, importance des feed back et de l’évolution)
  2. Croire en son programme
  3. Beaucoup lire ! Chaque domaine à ses “maitres” et ses connaissances (à soi à les adapter en fonction de ce qu’on veut).

Au point de vue alimentaire, il m’est plus difficile de donner des conseils car mon alimentation est un peu sur mesure me concernant en fonction de mon ressenti, et d’un autre côté en terme de physique je me mets des bâtons dans les roues en Ferket4buvant autant de lait de vache cru par exemple (mais je ne suis étrangement jamais malade quand j’en bois et lorsque j’ai le malheur de ne plus en boire pendant 2 semaines, j’ai directement un rhume ou autre et donc ça perturbe moins mes entrainement d’en boire.. Même si ce n’est que psychologique, ça a son effet…)

Sinon je pense que le mode de nutrition Paléo peut apporter énormément avec éventuellement quelques adaptations sur mesure, au besoin (tout le monde n’a pas le même métabolisme, la même activité physique et les mêmes objectifs).

SIE.com : Comment as-tu abordé et vécu les 3 wods des French Throwdown ? Vas-tu te préparer spécifiquement pour la finale en juin ?

Je ne me suis pas trop mis de stress. J’ai à chaque fois fait les wods le mardi. Pour le 1er et le 3ème en fin de journée d’entrainement. Le 2ème wod, je l’ai vraiment pris comme un gros challenge personnel, je voulais faire un gros score. Je ne fais quasi jamais de rep max (en général mes reps max annoncées sont mes 3RM, parce que j’ai souvent peur de ne pas pouvoir les refaire).

Je m’entraine clairement beaucoup moins depuis la fin des opens, questions de temps. Je commence déjà à voir les lacunes. Mes benchmarks sont les mêmes mais je suis beaucoup moins réguliers, mes perfs/ma forme sont beaucoup plus en dents de scie que quand j’avais un plus gros volumes d’entrainements. Vivement que les examens soient finis !! Donc ma préparation sera la même que pour les opens avec un volume beaucoup plus faible.

MERCI Yves ! Bonne journée !

SIE.com : Merci à toi pour l’interview !!

Community_CrossFitOTB_FLoater1

Si vous voulez découvrir le CrossFit tout en profitant du soleil, ce sera l’occasion de le faire ce samedi 11 mai 2013, à Bruxelles et à Uccle. Effectivement, les deux salles CrossFit 1815 et Reebok CrossFit Brussels organiseront des wods en extérieur…

Ca commencera à 10h au Bois de la Cambre, à Bruxelles (Rendez-vous sur le parking du restaurant “Les Jeux d’Hiver”). Le WOD sera donné par Alexis, coach à Reebok CrossFit Brussels. Un deuxième WOD commencervignette publicitaire 33ka à 11h.

Et à Waterloo, toute l’équipe de CrossFit 1815 vous propose des WODs entre 13h30 et 15h30 dans un parc situé au centre de Waterloo (entre la chaussé de Bruxelles et la rue François Libert).

Après ça, à 16h, Five-On, importateur de Vibram Five Fingers sera à CrossFit 1815 pour présenter sa collection et vous faire essayer ces chaussures minimalistes ! Je serai là pour expliquer l’intérêt de telles chaussures pour la course à pied !

Ce sont des occasions uniques de s’entraîner en extérieur et de découvrir les Five Fingers, dans de meilleures conditions qu’en magasin. Donc, venez nombreux !!

mapWODExtérieur

Des articles sur la course à pied en Vibram Five Fingers :

Belle présentation de la salle CrossFit 1815, à Waterloo, dans le magazine WAWA, distribué gratuitement en Brabant wallon, dans de nombreux commerces et restaurants !

Numéro 2, avril 2013

Infos pour CrossFit 1815 : http://www.crossfit1815.be

Photo 29-04-13 16 20 11

03

(voir le classement complet)

Et voilà, les Open 2013, c’est fini ! Richard Vanmeerbeek confirme sa première place incontestée en Belgique, en terminant premier de chacune des 5 épreuves. Et il se qualifie pour les Regionals, avec sa 43ème place au classement européen ! Derrière lui, un beau duel entre Sébastien Ferket et Matthieu Montès, qui se partagent sur presque chaque épreuve, la deuxième ou la troisième place. Une seule répétition les sépare sur les 5  wods ! Signalons également que le père de Richard, Michel Vanmeerbeek termine 2ème dans catégorie des Masters entre 50 et 54 ans !

Pour ma part, je me place dans une totalement inespérée 9ème place au niveau belge ! C’est surtout dû au fait que de nombreux très bons athlètes n’ont pas complété les 5 wods de qualification. J’en profite pour remercier toute la communauté CrossFit qui était au Salon du Fitness (Paris), qui m’a permis de faire le 13.3 et CrossFit Montpellier qui m’a accueilli pour le 13.4. Super souvenirs !! Je crois aussi que le jeûne intermittent que je teste actuellement au niveau nutrition m’a permis de booster un petit peu mes performances.

08

(voir le classement complet)

Au niveau féminin, c’est Carmen Bosmans, de CrossFit Antwerpen, qui est en tête sur l’ensemble des 5 épreuves. Elle termine 42ème au niveau européen et se qualifie donc pour les Regionals ! Derrière elle, Pauline De Valensart et Rachel Vandernoot, de Reebok CrossFit Brussels terminent 3ème et 4ème de Belgique. Caroline Cantamessa, de CrossFit 1815, est 10ème.

06

(voir le classement complet)

En France, c’est Yohann Gigord, de CrossFit Toulouse qui remporte la première place. Sa 30ème place au classement général européen lui permet de se qualifier pour les Regionals, pour la deuxième année consécutive. Derrière lui, on retrouve pas mal de noms connus, Hocine Khiar, de CrossFit Bordeaux, la Reebok CrossFit Louvre / French Invictus Team, avec Christophe Besnard, Patrick Mochen et Yvan Gegout. La Reebok CrossFit Louvre / French Invitus Team se qualifie d’ailleurs, en Team, pour les Regionals, avec sa 22ème place au classement général ! CrossFit Montpellier est également bien représenté avec deux athlètes dans le top 10 français : Freddy Zitter et Marvin Nauche. Et on retrouve également Clément Giraud, des CrossFit Original Addicts, Paris.

07

(voir le classement complet)

Au niveau féminin, tout semble se jouer entre la Reebok CrossFit Louvre / French Invictus Team et CrossFit Toulouse. C’est Elise Labrunie, de CrossFit Toulouse, qui termine première, suivie par Isabelle Derond et Virginie Henry, de la French Invictus Team. Hélas, aucune d’entre elles ne se qualifie pour les Regionals, en individuel.

Et maintenant, prochaine étape : le FRENCH THROWDOWN ! Premier WOD de qualification, le 14 avril ! 

CrossFitGames2013Dans les semaines et mois à venir, les événements CrossFit vont se succéder, à commencer par les CrossFit Games Open (début mars), suivis par les Regionals et la finale en juillet.

A cela s’ajoutent les compétitions propres à de nombreuses boxes, comme la finale “Kip My Cup” à CrossFit Montpellier, ce week-end, et le championnat Reebok en France. Plus toutes les séminaires Level 1, à Reebok CrossFit Brussels, à Reebok CrossFit Louvre et à CrossFit Montpellier. Mais également le salon du Fitness, à Paris, les 22, 23 et 24 mars, où Reebok CrossFit Louvre sera présent.

En Belgique, CrossFit 1815 (Waterloo) fera son inauguration officielle le samedi 2 mars.

Et le printemps approchant, c’est davantage de personnes qui se mettront au CrossFit…

Donc, on peut s’attendre à ce que beaucoup de gens parlent du CrossFit, ces prochaines semaines, sur les réseaux sociaux. Vous-mêmes vous le ferez très certainement ! 😉 Pour partager vos scores aux Open, mettre en avant un WOD qui vous a plu, ou annoncer fièrement que vous êtes Level 1 !

… Mais tout le monde ne sait pas ce qu’est le CrossFit. Donc, pourquoi ne pas partager une vidéo, en y joignant vos propres mots ?

La vidéo “Let Me Tell You About CrossFit” nous semble être une bonne vidéo : on y voit aussi bien les athlètes de haut niveau, qui peuvent en inspirer certaines, que les gens normaux qu’on entraîne tous les jours dans les salles CrossFit et qui représentent la grande majorité de nos adhérents. Le CrossFit, c’est à la fois accessible à tout le monde, et un moyen de faire ce que tout le monde ne fait pas 😉

Il suffit de partager ce lien, en joignant une phrase expliquant CE QU’EST LE CROSSFIT POUR VOUS.

LIEN : http://youtu.be/mlVrkiCoKkg

Exemple :

AboutCrossFitTwitter

Sur Twitter, n’oubliez pas le hashtag : #aboutCrossFit

Et partagez-la également sur Facebook, Google+ et sur tous vos réseaux sociaux… avec votre formule personnelle, en 1 phrase !

RayRiceNouvel article dans la série “CrossFit for Athletes” à l’occasion du Super Bowl XLVII, qui a vu la victoire des Ravens de Baltimore. Ray Rice, un de leurs running back, répondait récemment à une interview pour Men’s Fitness. Interview dans laquelle il expliquait faire du CrossFit dans l’inter-saison !

“(…) je fais beaucoup de Powerlifting, beaucoup d’exercices d’explosivité et, maintenant, beaucoup de CrossFit. Nous sommes nombreux à faire ça. Donc, c’est vraiment à ça que ressemble ma routine. Le CrossFit était nouveau pour moi, mais une chose que j’ai apprise à propos du CrossFit, c’est que ça changeait le rythme. Donc, quand j’ai arrêté le Powerlifting, j’ai commencé le CrossFit, ce qui est différent, parce que c’est un effort “non-stop”. C’est plus court que mes sessions de Powerlifting, mais ça m’a rendu en excellente forme physique.” Lire tout l’interview

Lors de ce Super Bowl, Ray Rice a couru 59 yards, et attrapé 4 passes. En saison régulière, il a couvert cette année 1143 yards et est l’auteur de 9 Touchdowns.

L’entraînement CrossFit hors saison lui permet surtout d’aborder la saison avec les meilleurs qualités cardio-vasculaires possibles, et nécessaires à sa position de running back sur le terrain !

Pour aller plus loin : 

Photo 6-01-13 17 11 09

Si vous suivez de près l’évolution de CrossFit 1815, vous avez déjà probablement vu les premières photos de la salle en construction, avec ses plateformes olympiques, ses anneaux, etc. Mais ce que vous ne savez peut-être pas encore, c’est qu’à CrossFit 1815, on bénéficie également d’un parcours “Vita” ou “Santé” (comme on dit en
Belgique), à 200 m de la salle ! Voilà qui devrait également intéresser tous les Hébertistes et les adeptes de Mov-Nat

Evidemment, tout ça correspond tout à fait à l’optique défendue sur SportisEverywhere.com depuis le début. Je vous avoue qu’en tant que Head Coach à CrossFit 1815, je suis plus que 
satisfait de cet espace naturel à proximité de la salle !!! Soyez sûr qu’on en profitera à fond dans les WODs et Crossfit 1815_LOGOque si vous voulez un entraînement personnalisé en pleine nature (en Personal Training) : CrossFit 1815 est la bonne adresse !

Alors, petite visite des lieux : 

A 200 m de la salle, le parcours se situe autour d’un lac de plus ou moins 800 m de circonférence… Et il est balisé tous les 25 m, ce qui est juste PARFAIT pour faire de l’Interval Training ! Le sol est naturel et parfaitement adapté à une course en chaussures minimalistes, type Vibram Five Fingers

Photo 6-01-13 16 22 26

Et tout le long des 800 m de sentiers autour du lac : des modules en bois permettant de travailler tout un ensemble de compétences : équilibre, force, coordination, avec des mouvements de traction, de saut, de quadrupédie, etc. Et plusieurs hauts talus sur les côtés permettent de faire des sprints en montée… ce qui est juste nickel pour l’explosivité et la résistance au niveau des cuisses !

Photo 6-01-13 16 24 03

A ma connaissance, CrossFit 1815 doit être l’une des seules salles CrossFit bénéficiant d’un tel environnement naturel. Les entraînements n’en seront que plus “fonctionnels”, “naturels” et “variés” ! 


Photo 6-01-13 16 37 17

CrossFit 1815 : av. des Pâquerettes, 55. 1410 Waterloo. Belgique.

CrossFit 1815 (Waterloo) : Le groupe Facebook

Plus de photos dans cette galerie, sur Facebook… 

 

A l’occasion de la prochaine ouverture de CrossFit 1815 à Waterloo, la “petite soeur” de Reebok CrossFit Brussels, il est intéressant de faire le point sur le développement du CrossFit. Cette dernière année, c’est près de 1000 salles qui ont ouvert dans le monde, pour atteindre un nombre total de 5000 salles affiliées ! (Source : TabataTimes

Rien qu’en Belgique, actuellement et dans les mois à venir, c’est 4 salles qui ouvrent ! Et je crois qu’on peut dire la même chose pour la France avec l’ouverture récente de plusieurs salles et des projets divers dans tout l’hexagone. L’Europe, en général, se porte bien, puisqu’après les Etats-Unis, c’est la région du monde où on retrouve le plus d’affiliés : 8,8%. Et si les pays nordiques avaient pris de l’avance, le centre et le sud rattrapent petit à petit leur retard…

Une des conséquences est l’augmentation incroyable du niveau ! Chaque compétition attire de plus en plus d’athlètes, ce qui fait que la sélection pour la phase finale représente toujours un niveau plus élevé. C’est ce qu’on voit actuellement avec les London Throwdown, où il y a plus de 1000 inscrits chez les hommes ! Seuls les 150 premiers seront qualifiés… Les Lowlands Throwdown, cette année, ont du prévoir une phase de qualifications, pour pouvoir accepter les 100 meilleurs athlètes (70 hommes / 30 femmes). Et on imagine bien que les Open 2013 seront encore un cran au-dessus, vu tous les nouveaux athlètes qui se sont révélés depuis l’année passée, que ce soit lors du Reebok CrossFit Fitness Championship, du Brussels Throwdown, du Lowlands Throwdown, ou maintenant du London Throwdown !

Et le CrossFit étant, par définition, une méthode “inclusive”, sa popularité va donner de la visibilité à tout ce qu’il inclut. Exemples : l’haltérophilie et l’alimentation paléolithique.

Un article très récent, dans CrossFit Journal, montrait qu’aux Etats-Unis, ces 4 dernières années, le nombre d’haltérophiles a augmenté de 30 % ! Le nombre de coachs d’haltérophilie a augmenté de 139 % !!

Selon Ursula Garza Papandrea, Coach senior et directrice technique de la Fédération américaine d’Haltérophilie : “Le CrossFit est définitivement en train de populariser l’haltérophilie. Et c’est immense pour nous. (…) La communauté CrossFit a été capable d’attirer plus de monde vers l’haltérophilie que ce que nous aurions pu faire“.

C’est assez clair en Belgique. Il y a 4 ans, j’avais contacté la Fédération d’haltérophilie, qui me disait manquer de clubs, de coachs et même d’adhérents. A cette époque, la responsable m’avait dit qu’ils attendaient pour organiser des formations de coachs… par manque de participants. Aujourd’hui, le Coach National d’haltérophilie, Philippe de Pauw entraîne chaque semaine à Reebok CrossFit Brussels. Des athlètes CrossFit ont rejoint son club d’haltérophilie. Et en Belgique, comme aux Pays-Bas et en France, des athlètes CrossFit se testent dans des compétitions d’haltérophilie…

Même chose pour l’alimentation paléolithique. Ce n’est clairement pas nouveau, mais le CrossFit lui a permis de gagner en visibilité et en popularité. Le monde francophone, par exemple, a connu une longue tradition de médecins qui défendaient les principes du “Paléo”, comme Jean Seignalet (1936-2003) ou Jacques Fradin, en France, ou Guy-Claude Burger (1934) en Suisse.

Pourtant, aucun d’eux n’a pu faire sortir l’alimentation paléolithique d’un confinement aux initiés, réservé à quelques originaux, controversés. Avec le CrossFit, c’est 5000 salles de sport qui défendent les principes du Paléo, et qui le popularisent dans les milieux sportifs, et pour tout un chacun. De plus en plus de blogs émergent. Des reportages sur le Paléo sont diffusés sur les chaînes nationales (TF1, France 24, France 5, etc.). Des projets de restaurant font leur apparition. Des médecins et nutritionnistes s’y mettent, etc.

A ma connaissance, aucune autre méthode d’entraînement n’a autant popularisé, en se popularisant, des principes de base comme ceux de l’haltérophilie (charges libres, explosivité, vitesse, etc.) et ceux de l’alimentation paléo (manger naturellement…).

Mais on pourrait tout à fait réfléchir dans le sens inverse et se dire que si le CrossFit a autant de succès, c’est parce qu’il a pu inclure des principes qui viennent de l’haltérophilie et du paléo, qui sont deux méthodes efficaces pour développer force, explosivité, vitesse, et renforcer la santé, perdre de la masse grasse, etc…

Quoi qu’il en soit, le CrossFit, l’haltérophilie et l’alimentation paléo se développent fortement actuellement. Et c’est une très bonne chose en matière de santé publique et de renforcement des capacités physiques.

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :