You are currently browsing the tag archive for the ‘Camille Leblanc-Bazinet’ tag.

Ladder6

Ce troisième jour de compétition débutait avec le “Naughty Nancy”, que Dave Castro avait annoncé une semaine plus tôt, sans toutefois préciser de quoi il s’agissait…

C’était un “Nancy”… mais en pire. Les 400 m de course à pied, souvent sur surface plate, sont remplacés par une course dans les escaliers du stade. Et les 15 overhead à 42,5 kg (30 kg) sont remplacés par 25 overhead squats à 63,5 kg (42,5 kg). Il n’y a que 4 rounds, mais ça reste… naughty !!

Four rounds for time of:

  • Run 600 meters up and over berm
  • 25 Overhead squats (140 / 95 lbs)

Time Cap: 20 minutes

Chez les femmes, c’est de nouveau Kaleena Ladeairous qui fait la course en tête, durant toute l’épreuve. Elle termine pourtant moins de 4 minutes avant le Time Cap ! Samantha 13072708365679_26687Briggs était juste derrière, lors du dernier round, mais obligée de casser sa série d’overhead squats, elle laisse filer Kaleena Ladeairous vers la victoire. Samantha Briggs est donc 2ème, devant Valerie Voboril (3ème) et Michele Kinney (4ème). Elles sont 22 athlètes à finir sous le Time Cap de 20 minutes…

Chez les hommes, Bridges poursuit sur sa lancée du “Legless”, en prenant de l’avance grâce à ses séries unbroken. Ses 25 overhead squats du 2ème rounds lui permettent d’entamer la course à pied en tête. Et comme il continue à courir dans les escaliers et la côte qui suit, alors que d’autres marchent, forcément il reste en tête jusqu’au bout avec un temps de 16:31 !

Derrière lui : Rich Froning ! A près de 50 secondes (17:19), puis Jason Khalipa (3ème, à 17:28) et Ben Stoneberg (4ème, à 17:43). En prenant 95 points sur cette épreuve, Froning est alors 2ème au classement général, juste derrière Khalipa.

C’est là qu’ils entament le “Clean & Jerk Ladder”

1-rep Clean and Jerk every 90 seconds with progressively heavier barbells.

  • Men’s Weights (pounds) : 225, 235, 245, 255, 265, 275, 285, 295, 305, 315, 325, 335, 345, 355, 365, 375, 385, 395, 405
  • Women’s Weights (pounds) : 145, 150, 155, 160, 165, 170, 175, 180, 185, 190, 195, 200, 205, 210, 215, 220, 225, 230, 235, 240, 245, 250.

Avant qu’on arrive au top du classement avec Froning et Khalipa, plusieurs costauds se font déjà remarquer. Lucas Parker, qui décide de débuter directement à 315 pounds (143 kg !), atteint les 355 pounds (160 kg) en Clean ! Ils ne sont que deux à y arriver, avec Aja Barto.

Au fur et à mesure que les athlètes atteignent leur maximum, il ne reste plus que deux concurrents : Froning et KhalipaFroning a Khalipa dans son dos. Il passe la barre des 335 pounds, et va vers les 345 pounds. Lorsqu’il passe son jerk à 345 pounds et qu’il voit Khalipa manquer ses 335 pounds, Froning sait qu’il peut passer en tête. La barre des 355 pounds ne passe pourtant pas. Ses trois essais de Clean échouent.

Ladder7Mais avec sa troisième place, derrière Aja Barto et Lucas Parker (tous les deux premiers ex-aequo), Froning prend la première place au classement général ! “Pourra-t-on l’en déloger ?” se demande-t-on sur les réseaux sociaux…

Ben Smith se classe 4ème, avec une barre à 345 pounds. Jason Khalipa est finalement 7ème ex-aequo, avec ses 335 pounds.

Chez les femmes, on attendait évidemment Elisabeth Akinwale et Lindsey Valenzuela. C’est pourtant Amanda Goodman qui va aller le plus loin dans les charges, atteignant la barre des 235 pounds (106 kg), pour une première participation aux CrossFit Games. De l’avis général, sa technique était exemplaire !

Elisabeth Akinwale (2ème) s’arrête à 235 pounds, alors que son PR est de 240. Mais après 2 jours de compétition, ses jambes sont fatiguées, précise-t-elle. Camille Lebanc-Bazinet signe, avec cette épreuve, son meilleur classement, en montant à 225 pounds. Elle se classe 5ème, ex-aequo avec Jenn Jones.

La dernière épreuve de la journée (de la nuit pour nous !) est une réédition de la toute première épreuve des Games, en 2007 :

For time:

Row 1000 meters
then, five rounds of:

  • 25 Pull-ups
  • 7 Push jerks (135 / 85 lbs)

Time Cap: 15 minutes

Avec beaucoup d’humour, Froning avait tweeté, apprenant l’épreuve : “Encore du rameur ? Je suis heureux que Khalipa soit mauvais en rameur“, en référence au fait que Khalipa a gagné les deux épreuves de rameur…

Froning tweet

C’est Lacee Kovacs, dans le heat 2, qui garde longtemps le meilleur temps, avec 9:10. Daniel Petro, dans le heat 3, s’en rapproche, mais finit en 9:14, derrière Daniel Tyminski, qui avait mis 9:12. Aja Barto, qui avait été impressionnant sur d’autres épreuves, finit dernier du heat 3, en 13:27.

20073Le 4ème Heat masculin vient après les 4 Heats féminins. Dans ce dernier heat, on assiste d’abord à un chassé-croisé entre Froning, Khalipa et Bridges. Mais au fur et à mesure, Josh “Unbroken” Bridges prend une avance qu’il ne perdra plus ! Il remporte l’épreuve en 8:33. Froning mettra près de 45 secondes de plus pour terminer (9:14), suivi de Scott Panchik (9:25) et Khalipa (9:50). Au final de l’épreuve, Josh Bridges est premier, suivi par Lacee Kovacs (2ème), Daniel Tyminski (3ème), Rich Froning (4ème). Jason Khalipa est 9ème.

Au classement général, Rich Froning maintient sa première place, devant Jason Khalipa, Garret Fisher (3ème), Ben Smith (4ème), Marcus Hendren (5ème) et Josh Bridges (6ème).

Les plus anciens dans le CrossFit se rappellent que la première gagnante de ce WOD, en 2007, était Jolie Gentry, mannequin et membre du SWAT ! Dès le premier heat féminin, le record de 2007 est battu de 6 minutes !

Dans le 2ème heat, avec les 125 pull-ups à effectuer, c’est Camille Leblanc-Bazinet qui est la plus attendue. Elle fait d’ailleurs les 25 premiers pull-ups unbroken ! Mais elle prend quelques “No rep” sur les séries 20072suivantes. Au final, elle termine en 10:03, 8 secondes après Natalie McLain, qui avait signé le meilleur temps dans le premier heat. Il faudra attendre le 4ème Heat pour que ce temps soit battu. Camille Leblanc-Bazinet sera 3ème.

Dans le 3ème heat, alors que tout le monde, caméras comprises, regarde Michelle Kinney et Emily Carothers, c’est Michele Letendre qui les coiffe au poteau, à la surprise de tout le monde, avec un temps de 10:18.

La seule à battre le temps de Natalie McLain est Valerie Voboril, remportant le 4ème heat, et l’épreuve, en 9:50. Samantha Briggs finit en 11:17, s’assurant, avec une 10ème place, la première position au classement général à la fin de cette journée du samedi, devant Alessandra Pichelli (2ème), Valerie Voboril (3ème) et Christy Phillips (4ème)

Advertisements

Elizabeth, Isabel, Fran… des prénoms féminins pour la plupart du monde. Des « benchmark girls » pour les CrossFitteurs. Tout le monde dans le CrossFit connaît ses petits frissons qu’on a dans le dos lorsqu’on voit « Fran » écrit sur le whiteboard de la salle… On sait que le workout sera bref… mais intense. Et aujourd’hui, pour les athlètes qualifiés pour l’épreuve finale, il y en aura trois à effectuer ! C’est une véritable révision des classiques du CrossFit !

WOMEN

Elizabeth : 21-15-9 reps of Clean (42,5kg) / Ring Dips

D’entrée de jeu, Deborah Cordner Carson signe un temps incroyable dans le Heat 1 : 3:35 ! Ce record ne sera pas égalé dans les Heats suivants…

Dans le Heat 2, Camille Leblanc-Bazinet est rapidement en tête, et prend même un tour à certaines de ses concurrentes. Elle remporte le Heat 1, devant Lindsey Valenzuela. Elle sera 4ème au final. Rebecca Voigt et Christy Phillips peinent davantage. Rebecca Voigt terminera 3 secondes avant le Time Cap de 6 minutes.

Dans le Heat 3, c’est Annie Thorisdottir qui finit en premier les 21 Cleans, mais elle est rejointe par Kristan Clever à la fin de la série de Ring Dips. Au moment des séries de 9 répétitions, Kristan Clever est en tête. Elle finit en 4:08, 2ème de l’épreuve. Annie Thorisdottir est 6ème, mais maintient sa place au classement général, sa principale concurrente, Julie Foucher, se classant 9ème de l’épreuve.

Isabel : 30 Snatches for time (42,5kg)

Quelques minutes de récupération, et c’est reparti avec les Snatches.

Lindsey Valenzuela est impressionnante dans le Heat 1, avec un temps de 1:34, qui lui vaut la 2ème place de l’épreuve.

Dans le Heat 2, le public peut suivre la progression, tout au long des 30 reps, entre Jenny Davis, Elisabeth Akinwale et Camille Leblanc-Bazinet. Elles termineront dans cet ordre-là.

Et c’est Annie Thorisdottir qui remporte l’épreuve, en 1:30, se rapprochant encore un petit peu du titre final. Kristan Clever est 3ème de l’épreuve, Talayna Fortunato 4ème.

Fran : 21-15-9 reps of Thrusters (30 kg) / Pull-ups

La voilà cette dernière épreuve : « Fran » !! A ce moment-là, Annie Thorisdottir est première du classement général, suivie par Julie Foucher, Talayna Fortunato et Kristan Clever.

Dans le Heat 1, Camille Leblanc-Bazinet, qui s’en sort visiblement très bien sur les classiques, est première à l’entame des 15 Thrusters, grâce à ses Butterfly Pull-ups d’une rapidité impressionnante ! Elle maintient cette avance et finit première du Heat et de l’épreuve en 2:35 ! Stacie Tovar est 2ème du Heat 1, suivie par Rebecca Voigt.

Le Heat 2 est un duel entre Kristan Clever et Talayna Fortunato, pour la 3ème place sur le podium. Elles sont les premières à sortir des 21 Thrusters. Elles restent au coude à coude sur la série des 15 Thrsusters. Mais dans la série des 9 Pull-ups, Kristan Clever doit lâcher la barre à deux répétitions de la fin. Talayna Fortunato va jusqu’au bout et termine première de ce Heat, 2ème au classement de l’épreuve, juste devant Kristan Clever, qui s’en voudra probablement d’avoir lâché cette barre : ça lui coûte la troisième place sur le podium !

Annie Thorisdottir termine 6ème de l’épreuve, mais reste première au général. Elle sait qu’elle a gagné : elle est officiellement la femme la plus « Fit » du monde pour la deuxième année consécutive !

Top 10 féminin :

  1. Annie Thorisdottir
  2. Julie Foucher
  3. Talayna Fortunato
  4. Kristan Clever
  5. Valerie Voboril
  6. Camille Leblanc-Bazinet
  7. Elisabeth Akinwale
  8. Jenny Davis
  9. Lindsey Valenzuela
  10. Rebecca Voigt

MEN

Annie Thorisdottir ayant renouvelé son titre de « Femme la plus Fit du Monde », tous les regards étaient braqués sur Rich Froning : allait-il en faire autant ?

Elizabeth : 21-15-9 reps of Clean (60 kg) / Ring Dips

Le Heat 1 commence avec un duel entre Pat Burke et Daniel Tyminski. Ce dernier revient le premier à la série des 9 Thrusters. Il termine en 2:50. Pat Burke est 2ème du Heat 1, devant Lucas Parker.

Dans le Heat 2, tout le monde sait que Jason Khalipa est très fort sur les workouts classiques du CrossFit. Il arrive premier aux 15 Ring Dips, suivi de près par Dan Bailey. Mais c’est Austin Malleolo qui conclut en premier ce Heat, avec un temps de 2:43. Jason Khalipa est 2ème ; Graham Holmberg, 3ème.

Les deux premiers de l’épreuve sont à aller chercher dans le Heat 3 : Rich Froning, qui était déjà en tête dès les séries de 15 Ring Dips, finit premier du Heat et de l’épreuve, avec un temps de 2:33. Matt Chan le suit en 2:42.

Isabel : 30 Snatches for time (60 kg)

A ce moment-là, on sent que Rich Froning sera très dur à battre. Tous ses concurrents savent qu’il a un très bon Snatch, et que, même sur une série longue, il ne perd pas son mouvement.

Spencer Hendel remporte le premier Heat, en 1:26, devant Graham Holmberg (1:33) et Nate Schrader (1:45). Cette épreuve est très rapide !

Et c’est à nouveau Rich Froning le plus fort. Au coude à coude avec Matt Chan durant les 30 reps, il finit premier en 1:21. C’est là qu’il remporte définitivement son titre.

Fran : 21-15-9 reps of Thrusters (42,5 kg) / Pull-ups

Le grand gagnant étant connu, la dernière épreuve devait permettre de départager les prétendants à la médaille de bronze.

Dans le Heat 1, Dan Bailley est le premier à entamer la dernière série, de 9 Pull-ups. Il termine premier du Heat en 2:54.

Le Heat 2 est clairement le plus intéressant : Kyle Kasperbauer arrive le premier aux 21 Pull-ups, et continue en tête, talonné par Jason Khalipa, jusqu’aux 9 derniers Pull-ups. Mais alors que tout le monde se concentrait (caméra inclue) sur le duel Kasperbauer / Khalipa, pour la 3ème place au général, c’est Scott Panchik qui passe devant tout le monde, gagne le Heat 2, et remporte l’épreuve… Kyle Kasperbauer maintient néanmoins sa 3ème place sur le podium. Jason Khalipa est quand à lui 5ème, derrière Scott Panchik.

Les caméras sont maintenant braquées sur Rich Froning, qui termine son « Fran » sans avoir besoin de faire un temps mémorable. Il sait qu’il est sacré, pour la deuxième année consécutive, l’homme le plus « Fit » du monde !

Top 10 masculin

  1. Rich Froning
  2. Matt Chan
  3. Kyle Kasperbauer
  4. Scott Panchik
  5. Jason Khalipa
  6. Dan Bailey
  7. Marcus Hendren
  8. Austin Malleolo
  9. Chad Mackay
  10. Graham Holmberg

Deborah Cordner Carson reçoit le prix du « Spirit of the Games » pour avoir vaincu sa peur de l’eau dans la première épreuve du Triathlon.

Classement par équipes :

  1. Hack’s Pack Ute
  2. SPC CrossFit
  3. Diablo CrossFit Anejo

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Error: Twitter did not respond. Please wait a few minutes and refresh this page.

Rejoignez-nous sur :