Games2013_ZigZagSprint_Rotator2

Combien d’entre vous ont déjà couru un semi-marathon ?” – Quelques mains se lèvent… “Combien d’entre vous ont déjà… (petite pause)…  ramé un semi-marathon ?” – Oooohhh

Dave Castro a toujours le sens de la formule lorsqu’il s’agit d’annoncer une épreuve surprise aux CrossFit Games. Je me rappelle des réactions lorsqu’il avait prononcé le mot “Ring Handstand Push-ups” en 2010

Comme les années précédentes, la compétition commençait donc par une épreuve avec de la natation, mais plus en pleine mer, cette fois. L’épreuve se déroulait dans la piscine du Woollett Aquatic Center, à Irvine, en Californie. Il s’agissait de 10 rounds de :

  • 25 yards swim (= 22,9 m)
  • 3 bar muscle-ups
  • 25 yards swim

Un total de 500 yards à nager, donc, entrecoupés de muscle-ups sur une barre forcément trempée à chaque passage ! Chez les hommes (vidéo), on retrouve en haut du classement, des athlètes qui, on le sait – ils l’ont déjà prouvé – nagent bien, comme Matt Chan (4ème) et Josh Bridges (3ème). C’est malgré tout Jordan Troyan qui termine premier, devant Ben Smith. Lors du 7ème round, au coude à coude avec Troyan, Matt Chan se voit recevoir un “No Rep” sur un muscle-up. Les suivants ne passeront pas, laissant Troyan partir tout seul vers la victoire. Wes Piatt, pour sa première participation au Games, se place en 6ème place, grâce à son expérience de surfeur et de sauveteur en pleine mer.

Jason Khalipa finit en 13ème position. Rich Froning est plus loin : 30ème !

Chez les filles (vidéo), c’est Michele Letendre qui remporte l’épreuve, devant Kara Webb. C’est la première épreuve que Michele Letendre rempporte en 3 participations aux CrossFit Games. Samantha Briggs est 4ème, devant Christy Phillips (5ème) et Lindsey Valenzuela (6ème). Carla Nunes da Costa, qu’on connaît bien en Belgique et en Hollande, d’où elle est originaire, même si cette année, elle s’est qualifiée en Afrique du Sud, se classe 30ème, comme Rich Froning, chez les hommes !😉

911c47964a0aeb19cb9e07337ffc7839-605x312

Vient ensuite cette fameuse épreuve du rameur : 21 km, avec un premier score à la fin des 2000 premiers mètres. Chacune des deux épreuves valant 100 points, il importait d’être stratégique : se cramer sur les 2000 premiers mètres rendrait les 19 km restant très pénibles ! On remarque néanmoins, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, que celles et ceux qui savent bien ramer sur 2000 mètres, sont les mêmes qui rament bien sur de très longues distances.

Même si elle n’a pas fait les 2000 premiers mètres devant, Samantha Briggs finit en tête, ex-aequo avec Kaleena Ladeairous (vidéo). Elles continuent toutes les deux dans le peloton de tête jusqu’au bout du semi-marathon, avec Margaux Alvarez (2ème) et Ruth Anderson Horrell (3ème). Samantha Briggs remporte l’épreuve, en 1:27:47. Kaleena Ladeairous est 4ème. Carla Nunes da Costa est 26ème aux 2000 m, et gagne une place à la fin de la distance totale (25ème).

Chez les hommes (vidéo), c’est Jason Khalipa qui survole l’épreuve, en décrochant les victoires sur les deux distances. Il finit les 2000 m en 6:21 et les 21 km en 1:18:02. Rich Froning le suit de près sur la première épreuve, et se classe 2ème en 6:34. L’Euopéen Frederik Aegidius décroche une belle 9ème place, juste devant Marcus Hendren, sur cette première distance.

Dan Bailey est seulement 23ème, en 6:47. La distance plus longue lui sera encore moins favorable, puisqu’il la terminera en 43ème position ! Graham Holmberg qui le suit sur la première distance (24ème) gardera une même position à la fin du semi-marathon (22ème).

VENDREDI

Un jour de repos, et on redémarre vendredi avec le “Burden Run” (en vidéo)

Games2013_mensburdenrun_floater2For time:

  • Run 2.1 miles
  • Flip the Pig 100 yards
  • 600 yard Log carry
  • Drag the Iditarod 66 yards

Time Cap: 40 minutes

Deuxième effet d’annonce de Dave Castro : “On cherchait quelque chose de nouveau… alors on a pensé à ce qu’on utilisait à l’armée…“. Les troncs ! Et une originalité pour les équipes : le “Worm“, sorte de verre de terre, composé de morceaux de tronc d’arbre reliés par une corde…

Autre nouveauté, un “Pig“, que l’on flip comme un pneu (bon, pour être tout à fait honnête, je crois que c’est la même chose qu’un pneu de tracteur, sauf que ça peut être vendu par Rogue, alors que des pneus, on en trouve partout…). Mais l’exercice reste très bien !

Jason Khalipa ne partait peut-être pas favori, avec 2,1 miles à parcourir en début d’épreuve, mais c’était sans compter sa puissance et sa résistance sur les exercices de force qui suivaient. A la fin des 100 yards de Pig Flip, il est déjà en tête, prend le premier le tronc de 100 pounds pour parcourir les 600 yards, et tire comme un buffle le prowler attaché avec des sangles, pour sa 3ème victoire d’affilée !! (vidéo)

Rich Froning reste bloqué sur la ligne d’arrivée, incapable de faire avancer le prowler durant quelques secondes, ce qui laisse à Rob Forte, l’Australien, l’occasion de lui voler la 6ème place. Froning termine donc 7ème. Ben Smith décroche à nouveau une très belle place : 2ème, juste devant Daniel PetroLacee Kovacs est, quant à lui, 10ème.

Chez les femmes (vidéo), cette épreuve a été l’occasion pour Kaleena Ladeairous de prendre sa revanche sur Samantha Briggs. C’est pourtant cette dernière qui termine les 2,1 miles en tête, avec une sérieuse avance même ! Elle avait déjà bien avancé sur terrain, à faire tourner le Pig, lorsque Michele Kinney et Kaleena Ladeairous sont arrivées. Ce n’est que sur le Log Carry qu’elle est rattrapée puis dépassée. Elle terminera 3ème, derrière Kaleena Ladeairous (1ère) et Ruth Anderson Horrell (2ème) qui surgit de nulle part à la fin ! Christy Phillips prend la 4ème place. Et Carla Nunes da Costa est 18ème, se maintenant, épreuve après épreuve autour de la 20ème place !

Games2013_ZigZagSprint_men_floater2Epreuve suivant : le ZigZag Sprint. 50 yards. 4 obstacles à contourner. Et une épreuve par qualifications en petits groupes : premier tour, 2ème tour, demi-finales et finales.

Dans ce type d’épreuve, les athlètes qui ont partiqué le football, le soccer ou le hockey maîtrisent forcément mieux les changements de direction et les sprints sur gazon. C’est le cas de Michelle Crawford et de Lindy Wall, qui raflent, respectivement les 1ère et 2ème places (vidéo). Christy Phillips est 4ème et Michelle Kinney, 5ème ex-aequo. Samantha Briggs fait sa moins bonne prestation jusqu’ici, avec une 25ème place ! Camille Leblanc-Bazinet, qu’on n’a pas encore beaucoup vu, est reléguée en 36ème position !

Chez les hommes (vidéo), cette épreuve se joue entre Dan Bailey (1er) et Marcus Hendren (2ème). Mais Aja Barto fait belle figure également, avec une 3ème place. Ben Smith est 6ème. Epreuve très serrée, puisque 4 athlètes ont même du faire une course supplémentaire pour être départagés : Graham Holmberg, Justin Allen, Ben Smith et Marcus Filly. Pour donner une idée du niveau, deux ex-vainqueurs des Games sont ex-aequo en 18ème position : Graham Holmberg et Rich Froning.

La journée se termine sur un WOD plus classique (si on peut dire) :

Legless1For time:

  • 27 Thrusters (95 / 65 lbs)
  • 4 Legless rope climbs
  • 21 Thrusters (95 / 65 lbs)
  • 3 Legless rope climbs
  • 15 Thrusters (95 / 65 lbs)
  • 2 Legless rope climbs
  • 9 Thrusters (95 / 65 lbs)
  • 1 Legless rope climbs

Même poids que dans un “Fran” (42,5 kg pour les hommes, 30 kg pour les femmes), sauf qu’on rajoute 27 reps avant les traditionnelles 21-15-9. Mais surtout : on grimpe à la corde, à 4,50m, sans les pieds !!

Pour cela, il est donc impératif de bien gérer la corde : monter jusqu’à la moitié et rester bloqué, c’est perdre beaucoup d’énergie pour rien ! C’est ce qui est arrivé à Samantha Briggs !

On se rappelle que Froning avait eu une mauvaise expérience avec la corde en 2010, année où il avait terminé deuxième, derrière Graham Holmberg. Mais c’était justement parce qu’il ne savait pas monter à la corde en utilisant ses pieds. Bien qu’il ait appris à le faire depuis, le problème ne se posait plus ici, puisque personne ne pouvait utiliser ses pieds, ni pour monter, ni pour descendre !

Chez les femmes (vidéo), il a fallu attendre le 4ème heat, pour qu’une compétitrice termine l’épreuve dans le Time Cap, en la personne d’Alessandra Pichelli ! C’est elle qui remportera l’épreuve, en “kippant” sur ses dernières montées ! Christy Phillips termine deuxième, juste à la limite des 10 minutes. Ce sont les deux seules athlètes à être dans le Time Cap !! Samantha Briggs termine 16ème, après avoir échoué plusieurs fois à quelques centimètres de la barre qu’il fallait aller toucher. A la fin de l’épreuve, au classement général, elle laisse la première place à Christy PhillipsCarla Nunes da Costa décroche une très belle 11ème place sur cette épreuve.

Chez les hommes (vidéo), le plus impressionnant est sans conteste Josh Bridges : séries de thrusters “unbroken” et montées de corde à l’aise ! Il termine premier, en 6:07 !! Matt Chan rencontre par contre le problème d’atteindre le seuil où ça ne monte plus, et n’arrive pas à terminer dans le temps. Gary Helmick (2ème) fait une grosse prestation, en terminant juste une seconde après BridgesKenneth Leverich (3ème) et Lucas Parker (4ème) les suivent de peu. Derrière eux : Lacee Kovacs (5ème), Marcus Hendren (6ème), Jordan Troyan (7ème) et Rich Froning (8ème).

A l’issue de ces deux premières journées de compétition, Jason Khalipa est en tête au classement général, suivi par Garret Fisher, Rich Froning, Marcus Hendren et Ben Smith.