Logo

Les 15 et 16 juin 2013 auront lieu la finale du French Throwdown, à Paris, l’aboutissement d’une compétition qui a rassemblé plus de 1200 athlètes, en France, en Belgique, en Suisse, en Italie, en Espagne, en Angleterre et même jusqu’aux Etats-Unis et au Canada ! 

Le CrossFit est actuellement traversé par de nombreux débats et controverses : l’apparition de salles non-affiliées, la présence de Reebok, les rapports entre les CrossFitteurs qui s’entraînent dans leur garage et les salles affiliées, etc. (un article de Play-Fitness sur la question)

Mais au delà de tout ces débats, ce qui reste spécifique au CrossFit, c’est le partage entre personnes, c’est ce qui fonde la communauté. Que ce partage prenne l’apparence d’une compétition, de formations, de partage de vidéos, d’articles, de conseils.

Une compétition CrossFit, c’est toujours un moment très fort, où les athlètes peuvent confronter leur entraînement à celui des autres. On n’y élit pas tant celle ou celui qui est naturellement le (la) plus fort(e). Ces compétitions valorisent celles et ceux qui ont su tout l’année se préparer de la meilleure façon possible. C’est d’ailleurs pourquoi on veut toujours savoir à quoi ressemble l’entraînement de Rich Froning ou de Samatha Briggs. On veut avoir les conseils de Jami Tikkanen ou Karl Steadman, les coachs des plus grands athlètes.

Regionals2013_1Pour les spectateurs – je l’étais aux Regionals -, assister à une compétition CrossFit est extrêmement motivant : voir ces athlètes de haut niveau exécuter ces exercices qu’on connaît très bien (Clean, Snatch, Double-unders, Push-ups, etc.), mais à un niveau de maîtrise tellement supérieur, donne conscience du chemin à parcourir et on n’a envie que d’une chose : rentrer chez soi ou dans sa box pour s’entraîner. Parmi celles et ceux qui étaient au Regionals, combien ont essayé, ces deux dernières semaines, de refaire au moins un WOD de cette compétition ? … J’en étais sûr !😉 Moi aussi ! (le dernier avec les montées de cordes et les squat cleans)

Ce sont ces échanges, ces rencontres, ces partages qui font vivre le CrossFit. S’entraîner tout seul chez soi… ou au fond de sa box, sans se préoccuper de ce qu’il se passe autour est dommage, je crois. Et je ne connais pas un adhérent de box qui n’est pas intéressé de savoir ce qu’il se passe dans ces compétitions CrossFit lorsqu’on lui en parle. Même la personne plus âgée qui vient s’entraîner pour rester simplement en forme est impressionnée lorsqu’on lui montre ce que font les athlètes de haut niveau. C’est à nous, coaches, de jouer ce rôle d’intermédiaire, entre la base de nos adhérents et les athlètes de haut niveau. Parce que ça fait partie d’un tout, d’une même communauté.

Que vous vous entraîniez chez vous ou dans une box, et quelle que soit la box dans laquelle vous vous entraînez, le French Throwdown sera le moment marquant pour le CrossFit en France et dans les pays limitrophes, dans les semaines à venir !

A CrossFit 1815 et Reebok CrossFit Brussels, nous serons nombreux à aller encourager Sébastien Ferket et Matthieu Montès. Que vous ayez des connaissances qui se sont qualifiées ou pas, venez encourager les athlètes présents, rencontrer d’autres CrossFitteurs, faire des connaissances, etc. Vous ne le regretterez pas ! 10€, ce n’est vraiment pas cher pour deux jours de compétition ! Pensez au prix pour assister à des compétitions dans d’autres sports (qui ne durent parfois pas plus de 2 heures !)

Donc :

  • Dates : 15 et 16 juin 2013
  • Lieu : INSEP, 11 avenue du Tremblay 75012, Paris
  • Ouverture des portes aux spectateurs : 8h00
  • Premier WOD : 9h00
  • Samedi et dimanche, entre 17h et 19h : Barbecue !

Inscription : http://regonline.activeeurope.com/builder/site/Default.aspx?EventID=1241500

INSEP

Les WODs du samedi sont déjà connus :

WOD 1 : 

For time (time cap 10 min.) : 

  • 100 Double-unders
  • 50 Wall Ball Shots
  • 50 Chest-to-Bar
  • 100 Double-unders

WOD 2 : 

Ground-to-Overhead ladder

1-rep Ground-to-Overhead every 45 seconds with progressively heavier barbells

Athletes will be ranked by the weight of their heaviest successful lift. Partial pounds be warded for each additional deadlift completed after they attempt and fall the lift.

  • Men : 80-90-100-110-115-120-125-130-140-145 in kg
  • Women : 40-50-60-70-75-80-85-90-95-100-105 in kg

WOD 3 : 

21-15-9 reps for time (time cap 15 min.) of : 

  • Deadlift 100/70
  • Box jumps
  • Swings : 32/16
  • 100 m run end of each round