Ce qui fait l’intérêt d’une compétition CrossFit, c’est la pluralité des parcours des athlètes. Reunan Delannoy est judoka, de niveau national, et coach à Accrosport (Havre). Et s’il affirme que la force est son point faible, il compense largement par son cardio et surtout sa détermination. Je m’en rappelle pour avoir été son juge à la demi-finale à Paris…

1. Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ?

Je viens du judo. Sport que je pratique depuis l’âge de 4 ans et demi, et dans lequel j’ai obtenu plusieurs podium nationaux. J’ai toujours dû me battre pour obtenir mes résultats, et je retrouve ça dans le crossfit! J’ai découvert le crossfit en arrivant au Havre, à Accrosport, dans un club qui va toujours de l’avant et qui a ouvert, il y a peu de temps, sa box.

2. Qu’as-tu pensé des qualifications et des demi-finales pour le Reebok CrossFit Fitness Championship ?

Les qualifications crossfit se sont bien passées. C’est top! L’ambiance, l’énergie, la musique, … Ça donne envie d’y aller et de tout donner! Malgré que dans mon sport je dois me battre contre quelqu’un, ici tu te bats contre toi-même! De plus, voir les autres crossfiteurs t’encourager rend ce sport individuel très collectif.

3. Comment prépares-tu la finale du 16 juin à Paris ?

Ma préparation pour la finale a été un peu retardée par une blessure, mais on fait avec. Pas d’excuse! Mon point faible est la force, les exercices comme le power clean et le shoulder press. Je m’entraine donc là dessus sans négliger le reste. Il y a les charges lourdes, mais je me concentre aussi beaucoup sur ma technique…

D’autres athlètes qualifiés pour la finale du Reebok CrossFit Fitness Championship : dans la rubrique “Athlète #RCFFC