Nouvelle athlète à se présenter pour la rubrique “Athlète #RCFFC“, Julie Ramadanoski a découvert le CrossFit via le forum Play-Musculation, et le militantisme de Benjamin. Aujourd’hui qualifiée pour la finale du Reebok CrossFit Fitness Championship, elle nous présente son parcours dans le CrossFit, et dans la compétition, depuis les qualifs à Paris jusqu’à sa place parmi les 30 meilleures CrossFitteuses de France !

1. Quel est ton parcours sportif et comment as-tu découvert le CrossFit ?

A l’école, j’avais mes sports préférés, j’ai détesté la course à pied ou le badminton, comme j’ai adoré le volley ball ou le hand-ball. Et j’ai maudit le prof d’EPS le jour où il a dit que le cours de musculation était réservé aux garçons !

Puis j’ai commencé le judo, suite à une mésaventure avec une fille de ma classe en 5ème. Quatres heures par semaine les deux premières années, puis six en ajoutant le ju-jitsu. La quatrième année, nous avons changé d’entraîneur et l’ambiance s’est franchement durcie alors que j’étais là pour m’amuser, j’ai donc arrêté.

Plus tard, avec mes premières payes, j’ai décidé de me mettre à la muscu, j’ai investi dans un banc et quelques poids que finalement je n’ai utilisés que rarement ne sachant pas par où commencer. Quelques déménagements plus tard et manquant de place, je me suis inscrite sur le forum play-musculation et mise à la méthode Lafay pour homme ( je déteste le sexisme en sport ! ) qui a donné de bons résultats mais c’était long, répétitif et les paliers de progression longs à passer.

Et Benjamin a commencé à faire du Crossfit et voulait absolument partager ça avec nous ! Il a chamboulé le forum, créé une section exprès pour, et fait du racolage sur tous les carnets ! J’étais curieuse mais pas franchement à l’aise à l’idée de transpirer…

Il me sort un WOD Donkey Kong à faire je crois, et là ce fût la révélation, j’ai adoré ! J’ai fait du crossfit 5 jours sur 7, fait des progrès fulgurants en huit mois ( je passais des kippings et faisais Fran en 6′ avec 24 kg par exemple.) Jusqu’à ce que je me fasse une grosse tendinite au pied.

2. Qu’as-tu pensé des qualifications et des demi-finales pour le Reebok CrossFit Fitness Championship ?

Les qualifications, pour moi, se trouvaient être un évènement fantastique ! Mais se déroulant à Paris… Biloun ma partenaire de Crossfit sur le forum m’a embarqué, pas le choix finalement, on en rêve depuis longtemps de cette ambiance de Box, pouvoir faire un WOD avec un vrai coach, du matériel d’haltéro, de gym et surtout des adversaires !

On n’a vraiment pas été déçues par les qualifs, nous avons rencontré plein de monde toujours dans une sorte d’euphorie d’enfin pouvoir partager du Crossfit. Le truc incroyable c’est qu’on y allait pour rigoler et on n’imaginait pas vraiment se qualifier pour les demi finales !

Là, c’était quelque chose de fort, un vrai plateau de compétition et toutes les personnes vues de près ou de loins sont là ! Je profite à fond du moment car je suis 33ème, à ce moment-là ma place pour la finale ne m’est pas garantie !

3. Comment prépares-tu la finale du 16 juin à Paris ?

Pour la finale je fais du CrossFit sérieusement, en fait comme je n’en n’avais jamais fait ! lol

Avec ma blessure je suis restée en stand-by pendant un an et même si grâce à un programme Fysiki avant chaque étape préliminaire, j’ai récupéré une bonne partie de mes performances gymnastiques, j’ai beaucoup de cardio à rattraper.

Je m’entraine 1h30 par jour en 3 Jours ON, 1 Jour OFF.

J’intègre des échauffements, un mini WOD pour ne pas perdre les mouvements durement acquis. Des skills sur les doubles unders ou HSPU que je ne sais pas encore faire ou des toes-to-bar que je ne maîtrise franchement pas et parfois de la force avant le metcon que je faisais tout simplement.

Tout ce que je cherche pour cette finale c’est ne pas déclarer forfait pour un manque de technique et me battre pour garder ma 11 ème place !