En Novembre 2010, je recevais un mail d’Albéric, un Toulousain qui avait comme projet d’utiliser le CrossFit dans son coaching en extérieur. Je lui répondais que, pour pouvoir “officiellement” se dire coach “CrossFit”, il fallait passer la formation “level 1″… 14 jours plus tard, je recevais un mail d’Albéric m’avertissant qu’il était inscrit à la formation “level 1” de Bale, en Suisse, le mois suivant.

Là où certains ont hésité, tardé, reporté, le fondateur de CrossFit Toulouse a toujours poursuivi son objectif, de manière régulière et réfléchie… Un mois après sa level 1, il commençait les recherches pour un local, le matériel, les banquiers, etc. Et moins d’un an après, KultureFit CrossFit Toulouse ouvrait ses portes ! Albéric Françon nous explique tout cela dans son interview :

SportIsEverywhere.com : Comment as-tu découvert le CrossFit ?

Albéric : Bonjour Yves, tout d’abord, merci de me consacrer cette interview pour ton blog.

J’ai découvert le CrossFit au cours de ma formation BP JEPS AGFF, grâce à un collègue de promo, Boris LEMARECHAL (ancien des Forces Spéciales au 1er RPIMa de Bayonne) qui s’entrainait en CrossFit avec les Forces Spéciales US en Afghanistan.

As-tu pratiqué d’autres sports auparavant ?

Je suis assez éclectique, un peu touche à tout. Dans l’enfance et l’adolescence, il y a eu le judo, la natation, l’athlétisme, le football US, le handball, l’équitation. Ensuite, pas mal d’années de musculation traditionnelle et de Raid Multisports en Midi-Pyrénées (Trail, VTT, Canoë-kayak, CO).

Quel est ton parcours professionnel ?

Mon parcours professionnel est loin du milieu sportif. J’ai travaillé pendant 6 ans en logistique dans le milieu de la construction aéronautique, ensuite reconversion professionnelle courant 2009 pour devenir éducateur sportif, préparateur physique et depuis quelques semaines, chef de ma petite entreprise.🙂

Peux-tu expliquer l’historique de CrossFit Toulouse ? Comment le projet a-t-il démarré ?

Novembre 2010, je décide de « m’approprier » le concept CrossFit (je me souviens t’avoir demandé quelques conseils). Je me retrouve donc les 29 et 30 janvier 2011 à Bâle (Suisse) pour passer le Level 1.

A mon retour, je sors une feuille blanche et je pose quelques idées dessus… au départ, j’étais parti pour m’en servir en coaching en extérieur. Et de fil en aiguille, j’ai finalement décidé de me créer mon propre « terrain de jeu », de me lancer dans l’aventure. Des mois de travail, de préparation, de recherches s’enchainent et la Box KULTUREFIT CrossFit Toulouse est née. L’ouverture s’est faite le 3 janvier 2012 !

Qui sont les coachs ?

Yohan Gigord (BEES 2ème degré Rugby à XIII, Master 2 préparation physique, initiateur Haltérophilie et CrossFit Level 1 Trainer) et moi-même (BP JEPS AGFF, préparateur physique, coach sportif et CrossFit Level 1 Trainer).

Combien de personnes entraînez-vous à CrossFit Toulouse ?

La salle est ouverte depuis 3 semaines et on entraîne déjà une trentaine de personnes.

Peux-tu présenter ta “box” : matériel, superficie, cours spécifiques, jours/heures d’ouverture, etc ?

Au départ le local de 215 m2 était loin d’avoir une image de « Box », c’était une salle de remise en forme réservée à une clientèle féminine. Je l’ai donc aménagée pour recevoir tout le monde (vestiaire femmes et vestiaire hommes avec leurs douches).

Concernant le matériel, je voulais que chaque adhérent puisse s’entrainer dans de bonnes conditions (8 personnes par cours). J’ai donc 8 barres Olympiques et 600Kg de charges (PALLINI, fournisseur de l’équipe de France d’Haltérophilie), un espace équipé spécialement pour l’haltérophilie de 18m², 4 rameurs (Concept 2), 15 KETTLEBELL, des plyobox (home made). Courant février, je vais recevoir une grosse commande ROGUE FITNESS avec une station Pull-ups, des medecine balls, des slam balls, des rings, des jumps ropes, des sacs de sables, etc…

La Box est ouverte de 10h à 20h non stop du lundi au vendredi et de 10h à 16h non stop le samedi.

Je fonctionne en 3 étapes.

  • Le STEP 1 : la séance découverte gratuite, on se fait une idée de la méthode, des coachs, etc.
  • Le STEP 2 “LES FONDAMENTAUX” : 6 cours d’initiation où on travaille tous les mouvements synthétiques, fonctionnels, tous les gestes techniques, spécifiques liés à la méthode CrossFit et à la préparation physique.
  • Le STEP 3 “3, 2, 1 GO !” : abonnement 3/6/12 mois ou un carnet sans abonnement.

Lorsque tu rencontres quelqu’un qui ne connaît pas le CrossFit, comment lui expliques-tu de quoi il s’agit ?

Pas de machines, pas de miroirs, pas de routine dans les séances d’entrainement, personne n’est là pour se regarder ou regarder les autres. Ensuite, les grandes lignes CrossFit sont claires : mouvements fonctionnels, constamment variés, exécutés à haute intensité en utilisant le poids du corps comme outil de travail, les mouvements d’haltéro et le cardio.

A quoi ressemble un premier entraînement à CrossFit Toulouse ?

Il annonce la couleur, on ne ment pas, le curseur “intensité” est bien présent dans nos entraînements.

Le workout découverte est un “Fight Gone Bad“.

Welcome to KF !

  • Air Squat
  • KB Swing
  • Box Jumps
  • Push Press
  • Row

1′ par exercice, 3 rounds, 1′ de repos entre chaque round.

Les nouveaux venus aiment manipuler les Kettlebell, sauter sur les plyobox, utiliser le rameur. Ils se régalent et nous aussi.

On consacre toute notre énergie pour offrir un programme ludique et efficace, on essaie de rendre leur heure de coaching “unique”.

Peux-tu expliquer le programme “Kulture Explosive” que vous proposez à CrossFit Toulouse ?

Le programme n’est pas encore mis en place. On s’approchera du programme CrossFit Football. Toulouse est la ville du Rugby, les adhérents « orientés » sports collectifs vont apprécier.

Est-ce facile d’ouvrir une salle CrossFit en France ? Quelles sont les difficultés rencontrées ? 

Je me suis posé un tas de questions. Monter son affaire n’est jamais évident, surtout en France où toutes les démarches deviennent vite compliquées. En revanche, ouvrir une salle CrossFit n’est pas plus compliquée qu’ouvrir un magasin de fringues. Il faut croire en son projet, « vivre » ce que l’on va proposer aux gens. Etape par étape, trouver une solution à chaque obstacle : banques, locaux etc..

As-tu des contacts avec d’autres salles en France, ou d’autres groupes de CrossFitters en France ? Et à l’étranger ?

Oui, d’excellents contacts avec les acteurs du CrossFit en France : l’équipe de CrossFit Montpellier et de la FrenchInvictus Team. L’équipe de CrossFit Bordeaux et de CrossFit France qui m’envoient souvent leurs encouragements. En décembre, j’ai eu la visite de Vincent (CrossFitter de la FrenchInvictus) pour une séance haltéro, Michel (adhérent à CrossFit Brussels) était venu se frotter au « Welcome to KF ! ». Pleins d’autres encore… le groupe CrossFitTraining83, un CrossFitter breton qui part bientôt pour passer le Level 1.

As-tu des projets de développement, partenariats, etc., pour l’année ou les années à venir ?

Je travaille encore sur ce sujet, ce n’est pas facile de faire tourner la boutique et de développer des choses sérieuses avec des partenaires. J’aimerais que ça soit eux qui viennent me voir, que KultureFit et le concept CrossFit leur donnent envie qu’on travaille ensemble.

Prévois-tu de participer aux qualifications pour les prochains CrossFit Games ? Etes-vous nombreux à y penser à CrossFit Toulouse ? 

J’ai adoré l’idée, l’an dernier, de s’entrainer et de se confronter à 26 000 CrossFitters dans le monde entier. Moi dans mon jardin et eux en bord de mer à Miami ou dans la neige en Norvège. C’était pendant les Opens 2011 que j’ai fait la connaissance de Yohann, donc cette année on remet ça dans une vraie Box CrossFit.

Chez KultureFit CrossFit Toulouse, on est quelques uns à y penser. Yohann (coach) s’entraine sérieusement pour les Opens, il vise les Régionaux Europe. J’ai confiance en lui et j’espère qu’il représentera la France et KULTUREFIT du 25 au 27 mai. Anthony, un adhérent qui a un très bon niveau en triathlon et d’autres qui sont emballés par l’émulation de la compétition.

Merci !