Le week-end passé, j’ai eu la chance d'”explorer ma vraie nature” à un workshop “MovNat“, à Londres.

J’ai déjà eu l’occasion plusieurs fois de vous parler de MovNat sur SportisEverywhere ici, ici et ici, mais aussi dans Celimag ou dans la revue NéoSanté. D’après leur site internet :

MovNat est en premier lieu un concept de fitness naturel entièrement basé sur la pratique des capacités de mouvement universelles chez l’être humain, car toutes essentielles à sa survie dans la nature : marcher,  courir,  sauter,  s’équilibrer,  ramper,  grimper,  lever,  porter,  lancer,  attraper,  nager,  se défendre.

Cette méthode permet le développement d’aptitudes et de qualités physiques et mentales pratiques qui sont bénéfiques et utiles à la vie de tous les jours comme dans des situations difficiles.
MovNat est un système pédagogique permettant de réapprendre les principes ancestraux de vie naturelle et de retrouver sa vitalité et son bien-être dans le monde moderne.
De façon plus large, MovNat c’est aussi un style de vie qui permet de se reconnecter a la nature et de retrouver celle qui est en soi.

Pour celles et ceux qui connaissent, MovNat représente un mise-à-jour très intéressante de la “Méthode Naturelle” de Georges Hébert, et surtout une vraie mise en pratique de l’activité physique “paléo”, c’est-à-dire celle calquée sur les mouvements que nous avons réalisés durant la plus longue période de notre évolution.

La journée était donc basée sur ces mouvements :

La posture : toutes les étapes entre la position couchée, sans utilisation des bras et des jambes, jusqu’à la position debout et la marche. C’est très intéressant de remarquer ici les similitudes entre l’évolution (depuis les premiers vertébrés, et les ancêtres communs aux reptiles, mammifères, amphibiens, etc., jusqu’à l’homme) et le développement humain (depuis la position couchée du nouveau-né, puis les premiers déplacements à quatre pattes, et enfin la position debout).

L’équilibre : prise de conscience de la proprioception, de l’importance du regard aussi pour l’équilibre.

Porter : travail sur la qualité du mouvement, courbe lombaire maintenue, talons au sol, etc., en mettant l’accent sur le fait que dans la nature, rien ne se présente avec une bonne prise, comme une barre olympique, un kettlebell ou une haltère. De plus, on est rarement bien installé sur un sol plat et lisse comme une plateforme olympique. Il est donc nécessaire de s’entraîner à soulever des objets aux formes différentes, sur des sols moins réguliers. Apprendre à porter quelqu’un est important aussi : sur le dos, le “fireman carry” et le “lombar carry”.

La marche et la course : éviter le “heel striking”, c’est-à-dire frapper le sol avec le talon. Entraînement à la méthode “Pose” ou au “Natural running”.

Le saut : saut en hauteur (pour monter sur un obstacle), saut en longueur, saut d’un objet à l’autre (comme si on passait d’un rocher à l’autre par exemple).

Escalade : importance du grip, que ce soit pour monter à la corde ou se déplacer sur une “monkey bar”. Entraînement pour se hisser par exemple sur une branche d’arbre, tout en douceur (c’est-à-dire sans faire un muscle-up)

Lancer & attraper : différentes techniques pour lancer et attraper des objets.

Le formateur était Vic Verdier, dont je vous invite à jeter un coup d’oeil à la biographie : impressionnante !

C’était une journée bien remplie avec toutes ces techniques et ces mouvements. Ce que j’en retiens le plus, c’est que tous ces mouvements trouvent des applications dans la vie quotidienne. Ils sont utiles pour se débrouiller, voire même pour survivre. La spécialisation ne sert à rien hors du domaine spécifique d’application (souvent sportive).

MovNat, c’est l’occasion de reprendre en main son corps et ses capacités physiques, à partir de gestes simples, de base et utiles, que nous avons réalisés tout au long de notre évolution, dans un mode très ludique. En un mot, c’est réellement l’occasion de “reconnecter avec notre vraie nature“.