“La soif de Crossfit en Europe est étonnante. Et il ne s’est encore développé que dans la majeure partie du continent. Imaginez ce qui va se passer quand il touchera l’Europe de l’Est”  Blair Morrison


La victoire de Mikko Salo aux derniers Crossfit Games a certainement joué beaucoup dans la prise de conscience, des Américains, que l’Europe avait un potentiel énorme en matière de Crossfit. Les qualifications européennes, cette année, en Suède ont définitivement convaincu sur la qualité des Crossfitters européens. En témoignent récemment les articles et vidéos sur Crossfit.com, tous aussi élogieux les uns que les autres pour nos athlètes.

Photo Dadi Hrafn Sveinbjarnson, Crossfit Journal

Mais plus encore que les qualités physiques, c’est l’enthousiasme autour du Crossfit qui étonne les observateurs US: la motivation, l’esprit de camaraderie dans la compétition, la solidarité et le support dont chaque athlète peut jouir de la part de ses coéquipiers. Le Crossfit a certainement de beaux jours devant lui en Europe. Et c’est dans cet esprit neuf et motivant que des athlètes de haut niveau pourront émerger. Retenez bien les noms de Richard Vanmeerbeek, Sveinbjörn Sveinbjörnsson (oui oui, celui-là aussi il faut le retenir), Annie Mist Thorisdottir, Samantha Briggs et Jenny Magnusdottir. Vous en entendrez parler aux Crossfit Games, à Aromas cet été…

En particulier, Richard Vanmeerbeek, dont nous avons déjà parlé ici, dont les qualités mentales, en plus de physiques, ont impressionné Blair Morrison. Admirablement coaché par son père, Richard Vanmeerbeek a effectivement pu s’appuyer sur sa préparation, sa capacité de concentration et des mouvements lui permettant d’éviter de gaspiller inutilement de l’énergie…

A lire :

Rise of the Euro“, par Blair Morrison

A lire et à voir :

Old Country, New Sport: The Europe Regional“, par Sevan Matossian

European Style: CrossFit Nordic“, par Mads Jacobsen

A lire sur Sport is Everywhere :

Crossfit et Méthode naturelle. L’éducation physique en Europe et les opportunités de développement du Crossfit“, par Yves Patte