Text original : “Train movements, not muscles“, by Chris Lupo, from Power Up Crossfit Bozeman

http://powerupcrossfitbozeman.blogspot.com/2009/08/train-movements-not-muscles.html

(Translation by Yves Patte)

Travaillez les mouvements, et non les muscles en les isolant, SAUF dans un but de réadaptation/correction/rééducation. La plupart des techniques de bodybuilding sont peu utilisées ici, puisque nous essayons d’augmenter la préparation physique générale (GPP), la force relative, la capacité de travail, et que par conséquent nous essayons d’augmenter les paramètres de performance physique et d’améliorer le potentiel athlétique. Les bodybuilders ont tendance à isoler les parties du corps en utilisant des split routines « à la pièce », qui sont extrêmement inefficaces, qui amènent un déséquilibre musculaire et une perte de l’amplitude de mouvement, et nécessitent, de fait, davantage de travail pour vous à long terme, et plus de jours et d’heures à la salle de sport. Une perte de l’amplitude de mouvement peut se voir très simplement en observant le bodybuilder moyen exécuter un développé militaire debout, un overhead squat ou une traction. L’incapacité à réaliser une complète amplitude de mouvement sur ces exercices démontre clairement à quel point certaines techniques de bodybuilding, comme l’entraînement d’isolation, peut affecter la biomécanique optimale, ce qui peut et va amener, au final, à des dysfonctionnements et des blessures.

Malgré cela, si vous vous rendez dans votre salle de sport commerciale typique, vous verrez de nombreuses personnes travaillant comme cela. POURQUOI ? Parce que c’est ce que beaucoup de magazines « Fitness » montrent comme entraînement de bodybuilders et de modèles fitness. Le bodybuilding a scandaleusement détourné le « Vrai fitness », en ceci que les bodybuilders semblent en forme de l’extérieur, mais sont incapables de montrer des compétences physiques générales de fitness. Ces compétences sont l’endurance respiratoire et cardiovasculaire, la résistance, la force, la flexibilité, la puissance, la coordination, l’agilité et l’équilibre.

La plupart des salles commerciales ont également des centaines de machines qui morcellent et isolent les muscles, pendant que vous êtes confortablement assis. Comment ces machines peuvent-elles être fonctionnelles vis-à-vis des mouvements humains de base et des capacités athlétiques, si vous êtes assis pour effectuer ces exercices, et que par conséquent tout le travail de stabilisation est réalisé à votre place, par la machine elle-même ?? Ce n’est pas fonctionnel du tout ! Les machines provoquent beaucoup moins de stimulation neuro-musculaire et n’apprennent aucune compétence, ni l’équilibre, la proprioception ou la stabilisation. En outre, elles requièrent beaucoup moins d’effort pour exécuter l’exercice, comparé à un exercice composé, complet, avec charge additionnelle et polyarticulaire. Plus important encore, les machines et l’entraînement en isolation ne provoquent pas de réponse importante au niveau métabolique ou neuro-endocrinien. Bien entendu, utiliser des machines pour s’entraîner est mieux que rester assis dans son fauteuil et regarder la TV. Néanmoins ma question ici est : si vous êtes à la salle pour avoir le plus de bénéfices dans un temps limité, pourquoi n’utilisez-vous pas un moyen plus efficace pour atteindre vos objectifs ?

Selon mon expérience, les machines créent beaucoup plus de dysfonctionnements, du fait que le corps fonctionne dans une synergie intégrée, où de nombreux muscles agissent ensemble pour créer un mouvement et/ou pour soutenir les articulations. Plus encore, de nombreuses machines ont un axe de rotation fixe, et les mouvements répétitifs sur cet axe fixe, ne correspondant pas à l’amplitude et aux caractéristiques bio-mécaniques du mouvement de votre corps, peuvent causer des syndromes de surcharge (pattern overload). Cela provoque des déchirures des ligaments, par une usure excessive, provoquée par le fait de travailler selon le même axe sur la machine.

Je n’ai pas de problème avec le bodybuilding en tant que sport, j’ai de nombreux amis bodybuilders et je respecte énormément leur discipline et leur détermination. Simplement, je ne suis pas d’accord avec la manière dont la majorité d’entre eux choisissent d’approcher l’entraînement. Souvent, cela est dû à la mésinformation des magazines de fitness et/ou des conseils de coachs centrés sur le « bodybuilding ». On peut atteindre une augmentation du volume musculaire, de la force et de l’apparence esthétique, et être un bodybuilder en travaillant ses mouvements SANS s’entraîner comme un bodybuilder typique (i.e. Avant-bras jour 1, Biceps fémoral jour 2, pectoraux supérieurs jour 3, Extenseurs de l’avant-bras jour 4, etc….) Sans mentionner le fait que faire une heure de cardio à basse intensité sur un vélo couché est comme regarder l’herbe pousser, en terme de perte de gras, ET n’apporte rien en capacité de travail. A une certaine époque de mon entraînement, j’étais également coupable de morceler et de marcher sur un tapis roulant durant une heure…

Mon point de vue est que les bodybuilders ne sont pas jugés sur leurs performances physiques quand ils sont sur scène, bien sûr certains PARAISSENT forts physiquement, etc. mais ils ne bougent réellement pas rapidement, ne sautent pas haut, ne soulèvent pas de charges lourdes avec explosivité, ne courent pas vite, etc. Par conséquent, si vous êtes un athlète, faites en sorte de vous entraîner comme tel, et d’exécuter des mouvements humains fonctionnels, que l’on peut transférer dans la vie quotidienne et/ou dans n’importe quel sport ou activité que vous pouvez rencontrer dans votre travail, compétition ou loisirs. Si vous êtes un bodybuilder, pourquoi n’utiliseriez-vous pas une méthode d’entraînement plus efficace, efficiente et fonctionnelle ? Paraître en bonne forme physique ne signifie pas toujours être en bonne forme physique, néanmoins vous pouvez atteindre les deux si vous vous entraînez et mangez de manière appropriée.

Pour citer le Crossfit : « Vous ne pouvez pas travailler les parties et être bon dans la totalité, mais vous pouvez travailler la totalité et être bon dans les parties ».

Thanks to Chris Lupo, from Power Up Crossfit Bozeman, for this article.

http://powerupcrossfitbozeman.blogspot.com/2009/08/train-movements-not-muscles.html

Logo1small