Trouvé sur MangerBouger.be…

Un projet qui dure depuis quatorze ans

Didier De Backer, professeur de gymnastique à Clair Soleil , est venu dans cette école il y a quatorze ans pour répondre à des problèmes de violence. Il a alors proposé le sport comme exutoire à l’agressivité. L’école a obtenu par divers partenariats 4 heures de gym par enfant et par semaine.

Pour garder « ses » heures de gym, Didier bataille, il saute de projet en projet, surfe sur la crête des nouveautés. Les bienfaits du dédoublement d’heures, il en est convaincu : « en quatorze ans, on a la possibilité de constater des améliorations durables ».

Une première constatation : le comportement. Pendant que je lui pose toute une série de questions, ce professeur « tient » une classe de 30 bambins de 8 ans à qui il donne quelques consignes toutes les dix minutes pour renouveler l’exercice. Les élèves sont « drillés » : pas de chahut ni de tire-au-flanc. « C’est un résultat qui est le fruit d’années d’apprentissage ! »

La transversalité

L’équipe pédagogique de Clair Soleil associe les cours de gym à ceux de math, de science et de français . Etonnant ? Pas tant que ça ! Si le prof de math étudie la notion de distance, le prof de gym pratique des exercices distance/temps. Au programme du cours de français, on trouve du vocabulaire spécifique au sport, tandis qu’au cours de gym il faut lire des panneaux au sol afin de pouvoir réaliser l’épreuve. Cette collaboration est bénéfique aux enfants, à l’équipe pédagogique et au prof de gym lui-même, qui n’est plus isolé comme c’est trop souvent le cas.

L’ouverture à plusieurs sports

Quatre heures d’éducation physique par semaine c’est quatre possibilités d’exercer un sport différent. Au programme : athlétisme, pratique sportive, deux heures par semaine pendant un mois* pour apprendre une nouvelle discipline (crosse canadienne, ski …), natation une fois tous les 15 jours. De plus, des activités sportives extrascolaires sont offertes à l’école par Monsieur De Backer. Quand on vous disait qu’il était passionné. Sa passion a permis l’engagement d’un deuxième professeur à mi-temps.

Et ce projet ?

Le professeur n’en pense évidemment que du bien et plaide pour une extension durable et définitive des heures de gym dans toutes les écoles.

Adresse : CECP Rue du Potaerdenberg, 170 à 1070 Anderlecht

Source : http://mangerbouger.be/-Exercice-physique,66-