You are currently browsing the tag archive for the ‘Yohann Gigord’ tag.

IMG_4329Au Salon Body Fitness, à Paris, les 22, 23 et 24 mars, venez défier les champions de CrossFit : Matthieu Montès, Yohann Gigord et Virginie Henry, respectivement de Reebok CrossFit Brussels, CrossFit Toulouse et de la French Invictus Team !

Wod du challenge: For time :

  • Rowing 500m
  • 30kb swing 24kg/16kg
  • 20 burpee box jump
  • 10 overhead squat 40kg/30kg

Matthieu Montès termine en 4:24, Yohann Gigord en 4:29 et Virginie Henry en 5:38.

Si vous pensez pouvoir les défier, ou juste pour le fun, rendez-vous au Salon Body Fitness, Porte de Versailles, à Paris, les 22, 23 et 24 mars. Inscrivez-vous pour le challenge sur : http://www.reefitness.com

Parmi toutes les animations du Salon, il y aura des initiations au CrossFit ! Le Salon Body Fitness, c’est 24 298 visiteurs professionnels et grand public, 100 exposants internationaux200 marques représentées, sur 17 000 m²  !

Entrée : 8€ en prévente (12€ sur place) 

 

 

 

 

482909_10100806986908753_1759723475_n

Photo : Centeno Diego, via Facebook

Et voilà ! Fin de la deuxième journée de compétition, au London Throwdown. Aucun des CrossFitters franco-belges que nous suivions ne se sont qualifiés pour l’event final, bien qu’ils se soient très bien défendus… Yohann Gigord termine même à une place de cette finale !

La journée a donc commencé avec le WOD #5 :

For Time: (min:sec) – To be done at 55/35kg for masters and 70/45kg for individuals.

  • 3 OH Squat, 3 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 6 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 9 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 12 Lateral Crawls,
  • 3 OH Squats, 15 Lateral Crawls,

then…

  • 4 Alternating Split Jerk, 4 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 8 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 12 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 16 Squat bar jumps,
  • 4 Alternating Split Jerk, 20 Squat bar jumps

13-MINUTE TIME CAP

Yohann Gigord (CrossFit Toulouse) termine en 8:39, ce qui lui assure la 13ème place, suivi de Matthieu Montès, de Reebok CrossFit Brussels (34ème en 9:45). Yvan Gegout et Christophe Besnard, tous deux de la French Invictus Team, terminent respectivement en 10:05 (42ème) et 10:25 (49ème). Olivier Wouters (CrossFit Namur) termine en 10:40 (56ème), Dorian Petitot (CrossFit Montpellier) en 10:47 (59ème), Frédéric Zitter (CrossFit Montpellier) en 11:23 (69ème) et Reunan Delannoy (Accrosport) en 11:24 (70ème). Marvin Nauche (CrossFit Montpellier) est 76ème, avec un temps de 11:47. Et Cédric Courage est 82ème, en 12:09.

Chez les femmes, Isabelle Derond (French Invictus Team) termine en 11:47, et se classe 33ème. Elise Labrunie (CrossFit Toulouse) est 42ème, avec un temps de 12:31, et Virginie Henry (French Invictus Team) termine 48ème en 12:56.

Seuls les 48 meilleurs hommes et les 36 meilleures femmes accédaient au WOD #6 : 

LondonThrowdownFor Time: (min:sec)

  • 90 Wall Balls 9/7kg to 10ft,
  • 70 KB Snatches (35 each arm) @ 24/16kg,
  • 50 Over the box jumps @ 24/20”,
  • 30 Toes to Bar,
  • 10 Muscle Ups/ 10 Ring Dips (Female Masters)

20-MINUTE TIME CAP

Parmi les 48 meilleurs hommes et 36 meilleures femmes, 5 Franco-belges se sont qualifiés :

  • Yohann Gigord, qui fait un très bon temps de 13:35, lui assurant la 17ème place
  • Matthieu Montès termine 23ème en 14:11
  • Florent Paillasson est, quant à lui, 38ème, en 16:36

Et chez les femmes :

Elise Labrunie se place en 10ème position. Carmen Bosmans est, elle, 19ème. Toutes deux sont au-délà du Time Cap, avec respectivement des temps de 21:00 et 23:00… Sept femmes seulement terminent en-dessous des 20 minutes !!

Après le WOD #6, le classement général masculin est comme ceci :

  • 13ème Yohann Gigord
  • 22ème Matthieu Montès
  • 37ème Patrick Mochen
  • 46ème Florent Paillasson
  • 56ème Yvan Gegout
  • 67ème Olivier Wouters
  • 68ème Christophe Besnard
  • 77ème Dorian Petitot
  • 87ème Frédéric Zitter
  • 95ème Clément Giraud
  • 96ème Hocine Khiar
  • 97ème Reunan Delannoy
  • 105ème Marvin Nauche
  • 130ème Cédric Courage

Chez les femmes :

  • 19ème Elise Labrunie
  • 24ème Carmen Bosmans
  • 50ème Virginie Henry

Vous l’aurez compris, comme seuls les 12 premiers sont qualifiés pour les derniers WODS, il n’y a aucun de nos compatriotes…

Le WOD #7 est un “for Time” de 3 Rounds :

  • Ski erg 300m,
  • 10 alternating pistols,
  • 5 power cleans @ 100/60kg

10 Minute Time Cap…

Les 9 premiers vont au WOD #8 : 12-9-6 reps for time of :

  • Deadlift @ 140/90kg
  • Deficit Handstand push ups

10 Minute Time Cap…

Exit les 3 derniers et 6 athlètes vont au WOD #93 Rounds for time of :

  • 14 thrusters @60/40kg,
  • 7 Bar Musle Ups,
  • Sled Pull @100/70kg

10 Minute Time Cap…

Et c’est Nick Rouse, de CrossFit Thames qui remporte le London Throwdown, devant Andy Ewards et Steve Fawcett ! Chez les femmes, c’est (presque sans surprise) Samantha Briggs qui remporte l’épreuve, devant Andrea Ager et Martine Barbaro.

312398_10100806987068433_1013265509_n

Photo Centeno Diego, via Facebook

ALORS QUE RETENIR DE CET EVENT ? Comme je n’y étais pas, mon analyse va se baser uniquement sur les classements. J’aurais aimé pouvoir assister aux wods, pour me rendre compte réellement des niveaux, et pourvoir comparer avec les épreuves belges, françaises et hollandaises auxquelles j’ai assisté, mais ce sera pour la prochaine fois…

Tout d’abord, il se confirme que Yohann Gigord et Matthieu Montès sont effectivement les deux meilleurs athlètes au niveau franco-belge, comme l’avait montré le Reebok CrossFit Fitness Championship, juste devant les membres de la French Invictus Team. On peut par ailleurs rajouter Florent Paillasson, de CrossFit Lyon, dans ce groupe de tête. Ce sera intéressant de les voir dans une compétition, avec en plus Adrien Bottari et Richard Vanmeerbeek. J’imagine que ce sera le cas avec les Open 2013, qui commence dans quelques semaines…

Pour les geeks, quelques chiffres : le classement moyen des franco-belges (hommes et femmes) est 60ème. Je ne sais pas exactement comme interpréter cette moyenne en terme de classement, mais individuellement, Yohann Gigord s’est classé “en moyenne” à la 34ème place, et Matthieu Montès à la 36ème place. Très peu d’écart entre les deux en moyenne sur l’ensemble des épreuves.

La grosse différence entre les deux athlètes, c’est qu’il y a, chez Matthieu Montès, beaucoup moins d’écart entre son meilleur et son moins bon classement : seulement 50 places. Alors que cet écart de classement est de 123 pour Yohann Gigord. Pour être plus rigoureux statistiquement, on voit que la déviation standard (c-à-d la mesure de la dispersion par rapport à la moyenne) est de 42,3 pour Yohann Gigord, et seulement de 17,05 pour Matthieu Montès ! Le Bruxellois est donc un peu plus régulier sur les épreuves. Ce que confirma toute personne qui l’a vu s’entraîner ;-)

Troisième épisode de la série “The Box“, consacrée au CrossFit. L’équipe d’Eurosport a, cette semaine, posé ses sacs du côté de CrossFit Toulouse, la salle créée par Albéric Françon (que nous avions interviewé ici) et du côté de Reebok CrossFit Nuernberg, en Allemagne. 

Cliquez sur l’image pour ouvrir dans une autre fenêtre

Comme dans les épisodes précédents, on y a fait connaissances avec les coachs et quelques athlètes de ces différentes salles. Des athlètes aux profiles différents, qui partagent une même passion pour le CrossFit, qu’ils s’entraînement depuis 5 ans ou depuis 2 mois seulement.

A Toulouse, c’est Yohann Gigord, coach CrossFit et rugbyman pro (à XIII), qui nous parle du CrossFit. Retenez ce nom, parce que Yohann fait partie des favoris pour le Reebok CrossFit Fitness Championship, qui aura lieu le 16 juin à Paris !

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 101 other followers