You are currently browsing the tag archive for the ‘CrossFit Rennes’ tag.

                    Breizh / ˈbrɛjs / nom féminin : Bretagne

Après le Sud et Paris, la Bretagne accueille sa première salle CrossFit. Début juillet, Breizh CrossFit Rennes ouvrait ses portes, pour être prête début septembre. Rencontre avec Thierry, fondateur et coach à CrossFit Rennes…

SportisEverywhere : Bonjour Thierry, peux-tu te présenter ? Quel est ton parcours sportif et professionnel ? As-tu pratiqué d’autres sports auparavant ?

Thierry : Tout d’abord, merci à toi de m’avoir proposé cette interview, Yves. Je vais commencer par me présenter rapidement: Thierry, 27 printemps, originaire de Saint-Malo et gérant de Breizh CrossFit Rennes.

Photo “Time Out”

Concernant mon passé sportif, j’ai toujours fait du sport, j’ai commencé par le karaté, puis je me suis essayé au foot, au vélo et à la course à pied.

C’est mon côté “touche à tout” et mon environnement qui m’ont ensuite mené vers la plongée, le kite surf, le power kite et finalement pour compléter tous ces sports, je me suis mis à la musculation classique.

C’est un collègue de travail qui m’a parlé en premier lieu du CrossFit car il voyait que je m’entraînais relativement de la même façon, et en me penchant sur le sujet, ça a changé ma vision du métier.

SIE : Peux-tu expliquer l’historique de CrossFit Rennes ? Comment le projet a-t-il démarré ?

La box est ouverte depuis le 2 juillet, c’est la saison morte à Rennes mais je me devais d’ouvrir, même dans ces conditions, pour être à l’aise et en place avec une base d’adhérents pour la rentrée.

SIE : Combien de personnes entraînes-tu à CrossFit Rennes ?

J’entraîne en ce moment une vingtaine d’athlètes, tous les profils sont présents, de l’entraîneur de rugby et son 3eme ligne jusqu’aux filles qui n’ont jamais fait de sport de leur vie, en passant par ma doyenne d’environ 70 ans qui s’inscrira pour la rentrée… C’est vraiment ce que j’aime dans ce sport, on peut faire la même chose ensemble en y mettant chacun SON intensité maximale.

SIE : Peux-tu présenter ta “box” : matériel, superficie, cours spécifiques, jours/heures d’ouverture, etc ?

Pour décrire rapidement la box, elle fait 270 m2 avec vestiaires séparés hommes / femmes avec le maximum de confort possible pour mes adhérents parce qu’avoir l’esprit CrossFit ne s’arrête pas à avoir tout le matériel pour la préparation physique, c’est aussi penser à un espace détente sympa pour avant et surtout après le W.O.D.

Côté matériel, je n’ai pas lésiné sur les moyens, en effet, l’éventail d’activités va du monté de corde (3 cordes installées pour pouvoir effectuer plus de rotations avec les adhérents suivant le W.O.D.) une multitude de jump boxes de toutes les tailles, 1 tonne de poids pour tous les mouvements d’haltérophilie, des medicine balls. Mais ce que je préfère, c’est le tiré de traineau, améliorer le cardio à la battle rope et le travail sur anneaux, j’en ai 10 paires, et bien sûr une cage à traction.

Sinon niveau amplitude horaire, c’est très large, en effet, la box est ouverte du lundi au vendredi de 10 h à 21 h avec une pause de 14 h à 16 h, et le samedi de 10 h à 17 h avec pause de 14 h à 15 h.

SIE : Lorsque tu rencontres quelqu’un qui ne connaît pas le CrossFit, comment lui expliques-tu de quoi il s’agit ? A quoi ressemble un premier entraînement à CrossFit Rennes ?

A tout ceux qui lisent ces lignes sans vraiment connaître le CrossFit, je leur expliquerais que le CrossFit est le sport de la condition optimale. En fait, le CrossFit c’est la combinaison de ce qui se fait de mieux dans le sport, tout simplement, à commencer par le conditionnement cardio vasculaire car le 1er muscle à entraîner c’est le cœur, ensuite on intègre des mouvements de gymnastique dans lesquels on apprend à contrôler son corps dans l’espace, c’est la 2eme étape où on apprend à effectuer les mouvements au poids de corps. Ensuite viennent les mouvements d’haltérophilie, bien comprendre qu’il ne s’agit pas de faire des records dès le début mais bien de contrôler une charge externe en toute sécurité.

La particularité du CrossFit étant de se pratiquer sans machines, c’est son propre corps qui nous sert d’outils, donc tout un chacun peut adapter les mouvements selon sa propre souplesse et ses capacités. C’est vraiment le discours que je tiens à faire passer : ce sport est adaptable et accessible à toutes et à tous. Par exemple, quand quelqu’un vient pour la 1ere fois à Breizh CrossFit Rennes, si la séances n’est pas spécifique force, je lui fait faire le W.O.D. comme tout le monde pour l’intégrer au groupe d’entrée mais je le « scale » .

SIE : As-tu des contacts avec d’autres salles en France, ou d’autres groupes de CrossFitters en France ?

Un des points fort du CrossFit, c’est le côté communautaire où petit à petit, autant les gérant de box que leurs adhérents de toute la France se connaissent, on partage les expériences, les déboires et les victoires. C’est simple, cherchez une salle de sport «  classique » où tous les adhérents vont encourager quelqu’un pour qu’il finisse une série et l’applaudir quand ça sera fait… le CrossFit c’est ça.

SIE : Que doit faire une personne intéressée pour aller s’entraîner à CrossFit Rennes ?

Voila, si en lisant ces quelques lignes, quelqu’un est tenté par venir essayer le CrossFit à Rennes, il suffit de me contacter par mail sur mon site www.bzh-crossfit.fr ou bien tout simplement de venir directement à la box qui se situe dans la zone Sud Est de Rennes au 36, rue des Veyettes.

SIE : Merci !

I love CrossFit ! … I F***ING LOVE CROSSFIT !!! Le CrossFit français a encore franchi une nouvelle étape ce week-end, avec la finale du Reebok CrossFit Fitness Championship. 

De plus en plus de monde connaît le CrossFit, en tant que méthode d’entraînement efficace et fun à la fois. Mais le public découvre également que le CrossFit est plus qu’une méthode d’entraînement. C’est un sport. Une culture. Avec ses propres règles, ses valeurs, ses normes, ses stars, sa communauté.

Cette finale du Reebok CrossFit Fitness Championship est l’aboutissement d’un processus, qui a débuté le 13 mars de cette année, avec le lancement de la campagne Reebok CrossFit en France. Pour beaucoup d’acteurs du CrossFit en France, c’était une première rencontre. Les dirigeant de box, quelques groupes ou team d’athlètes, les responsables de Reebok, des blogueurs, etc., se découvraient.

Les qualifications au Salon du Fitness, puis à Montpellier, à Cannes et au Havre, ont fourni l’occasion pour que les athlètes des différentes box apprennent à se connaitre. Et quelques athlètes ont émergé, comme des prétendants au titre d’homme et de femme les plus “fit” de France.

Et c’était aussi l’occasion de se familiariser avec les règles de toute compétition CrossFit : athlètes divisés en “Heat”, amplitude des mouvements, “No Rep” du juge et compétition saine… Il n’est pas rare qu’un athlète ayant terminé son épreuve aille encourager… un des ses concurrents. Tout comme le Coach d’une box peut aller encourager un athlète d’une autre box… juste parce que c’est un pote. Juste parce que c’est du CrossFit. I f***ing love CrossFit !

Trois mois après, pratiquement jour pour jour, quel chemin parcouru ! Les photos parlent d’elles-mêmes : les athlètes des différentes box se connaissent et sont heureux de se retrouver, du Sud à Bruxelles. Ils s’encouragent, se conseillent, se congratulent les uns, les autres.

On n’aurait d’ailleurs pas pu rêver d’un meilleur podium masculin, avec la première place partagée par deux des favoris, deux grands athlètes, très sympathiques, qui ont mené une bataille, de manière très respectueuse, jusqu’aux dernières secondes de l’épreuve finale. Et puis, il y a la présence de la French Invictus Team : 4 places sur les 6 places du podium !!! Tout le podium féminin porte le label “French Invictus Team”. A coup sûr, le meilleur niveau collectif est actuellement de leur côté.

Le classement final :

Femmes : 

  1. Tina Nguyen
  2. Virginie Henry
  3. Anne-Sophie Gherardi

Hommes : 

  1. Matthieu Montès & Yohann Gigord
  2. Yvan Gegout

Mais au-délà du podium, de cette première finale, il restera :

  • 30 athlètes hommes et 30 athlètes femmes qui pourront dire qu’ils ont été qualifiés pour la toute première finale du Reebok CrossFit Fitness Championship.
  • Des athlètes qui sont déjà retournés à l’entraînement, plus motivés que jamais.
  • Quelques athlètes qui se sont positionnés comme les leaders de ce sport naissant.
  • De l’expérience en matière de judging et d’organisation de compétitions CrossFit.
  • Des liens d’amitié forts entre athlètes, entre salles, entre teams, entre volontaires, et plein de projets en perspective.

Et Reebok s’est définitivement installé comme moteur sincère du développement du CrossFit en France.

Tout ça, vous le verrez sur Europsort, le samedi 30 juin, à l’heure habituelle de l’émission “The Box”. Vous ne verrez pas ce petit bisou que j’ai fait à Marvin, de CrossFit Montpellier, en toute amitié, à 4 heures du matin, en sortie de boîte (si si, pari tenu, Marvin ! lol), mais tout le reste y sera : l’intensité, les stars, l’amitié, les “No Rep“, le dépassement de soi et les cris d’encouragement…

Retrouvez toutes mes photos sur Facebook : Identifiez-vous (et les autres) et partagez ! ;-)

Bonne nouvelle : CrossFit Rennes, qui ouvrira prochainement, a maintenant son site internet officiel ! 

Faites déjà connaissance avec Thierry, le coach principal; lisez les articles sur la nutrition; regardez les horaires d’ouverture; et encodez déjà l’adresse dans vos GPS (36, rue des Veyettes. 35000 Rennes). Soyez prêt(e)s : le CrossFit débarque en Bretagne !

Le site de CrossFit Rennes : http://www.bzh-crossfit.fr

La page Facebook de la future salle

Dans l’article “Feel. Learn. Support. Enjoy“, je parlais de la communauté CrossFit du Sud de la France, “active, motivée, compétitive“.

Cette représentation graphique du volume des recherches sur le mot “CrossFit” dans Google vient clairement confirmer cette dynamique lancée par celles et ceux qui ont eu le courage d’ouvrir les premières salles dans le Sud : CrossFit Montpellier, CrossFit Toulouse, CrossFit Bordeaux, CrossFit Cannes.

Autre pôle de recherche : Paris ! Avec ses “CrossFit Addicts” (de Paris et du 77), et sa future salle Reebok CrossFit Louvre.

Et on voit émerger la Bretagne avec sa future salle à Rennes, et la région de Lyon, où une salle ouvrira également en 2012 ! Là où des salles s’ouvrent, l’intérêt pour le CrossFit se transmet et se partage. “Qu’est-ce que ce ‘CrossFit’ dont mon voisin/mon collègue m’a parlé ? – Je cherche sur Google…“. Aussi simple que ça.

Reebok y est pour quelque chose aussi. En investissant massivement dans le CrossFit, Reebok voit le volume des recherches sur son nom augmenter de 300 % ces 3 derniers mois ! Ca monte jusqu’à 350 % sur les termes “Reebok CrossFit“.

Cette dynamique conjuguée de la marque et des salles pré-existantes produit une évolution du CrossFit en France plus fulgurante que partout ailleurs ! Well done ! 

A lire aussi : “Le “Tipping Point” du CrossFit en France : Propageons le virus !

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 104 other followers