You are currently browsing the category archive for the ‘Fittest Games’ category.

blackboardWorkoutsCompetition

Les compétitions CrossFit s’enchaînent les unes après les autres, pour le moment. Cela contribue certainement à l’élévation générale du niveau dans le CrossFit, mais cela donne surtout à chacun l’occasion de progresser individuellement. 

Je m’explique. Peut-être que vous vous dites que faire des compétitions CrossFit ne fait pas partie de vos objectifs, que vous faites du CrossFit pour le fun, pour améliorer votre condition physique, pour perdre un peu de poids, pour vous défouler après le boulot, etc.

En fait, les compétitions ne sont pas un objectif “en soi” dans le CrossFit, ou alors pour une infime minorité. Sur les milliers de CrossFitteurs qu’il y a en Europe, seuls 3 athlètes peuvent prétendre aller aux CrossFit Games aux Etats-Unis. Si l’on regarde les phases finales de compétitions (les “Throwdows”), on voit plus ou moins toujours 20 ou 30 athlètes qui constituent le top niveau, et peuvent prétendre avoir des objectifs en terme de compétition. 20 ou 30 sur des milliers en Europe. Et aucun n’est un athlète CrossFit pro. Ils sont coaches, owners de box ou tout autre chose.

Tout ça pour dire que dans l’immense majorité des cas, les compétitions ne sont pas des objectifs en soi, mais un MOYEN, qui fait partie de l’entraînement. Dans le CrossFit, les compétitions font partie de l’entraînement. 

Si l’on s’accorde sur la définition qui dit que dans le CrossFit, nous faisons “des mouvements fonctionnels, constamment variés, à relativement haute intensité“, et que nous faisons cela dans le but d’être plus “Fit”, c’est-à-dire en meilleure condition physique, et en meilleure santé, alors on peut concevoir que chaque compétition est un moyen, dans l’entraînement, pour améliorer ses mouvements fonctionnels, pour augmenter la variation des exercices, et pour maximiser son intensité.

Très concrètement, une compétition, c’est sortir de sa zone de confort, c’est l’occasion d’essayer de maîtriser les exercices qu’on maîtrise moins bien, et ces progrès se traduiront en gain de force, ou d’agilité, ou de puissance, etc. C’est aussi l’occasion de devoir faire des exercices que vous n’avez jamais faits, donc d’amener de la variation dans l’entraînement. Enfin, quoi qu’on en dise, qu’on soit un compétiteur-né ou pas, on met toujours un peu plus d’intensité lorsqu’il y a un enjeu, quel qu’il soit.

Le retour à l’entraînement après une compétition est toujours un moment de reprise en main, de re-motivation, où on se dit : “je vais davantage me consacrer sur ceci ou sur cela”. La compétition est vraiment juste un élément de l’entraînement et par-là, du chemin vers des objectifs plus larges, comme la reprise en main de son corps, de sa condition physique, de sa santé.

TBTD2014_introC’est pour cela que les compétitions CrossFit sont accessibles à tout le monde. Ce sont toujours des “Open”. Tout athlète peut s’inscrire via internet. Cela diffère fortement d’autres sports, où participer à une compétition nécessite souvent que vous fassiez partie d’une fédération (avec cotisation en règle, etc.), qu’un coach vous sélectionne pour représenter son club, etc. Dans ces sports “traditionnels”, la compétition est souvent le but en soi. Dans le CrossFit, c’est juste un moyen, et c’est pour cela qu’il n’y a pas de barrière à l’entrée des compétitions, pour que chacun et chacune puisse participer.

Par conséquent, les compétitions CrossFit sont aussi les témoins de l’évolution générale des CrossFitteurs. Celles et ceux qui ont participé aux premières compétitions en Europe (il y a bientôt 3 ans maintenant, avec les “Fittest Games” à Reebok CrossFit Brussels, les premiers “Lowlands Throwdown”, aux Pays-bas, le Reebok CrossFit Fitness Championship, en France, etc.) peuvent en témoigner. Je me rappelle qu’à cette époque, on se demandait par exemple, si mettre des double-unders dans une épreuve n’était pas trop dur, parce que beaucoup ne savaient pas les faire ! Au dernier French Throwdown, TOUS les athlètes Elite Hommes et Femmes ont fait leurs 100 double-unders unbroken !!

Je me rappelle aussi qu’on n’aurait pas osé mettre des muscle-ups dans une épreuve, surtout chez les femmes. Au dernier French Throwdown, toutes les femmes passaient leurs muscle-ups… Quant aux charges, rare étaient ceux qui passaient la barre des 100 kg sur un Ladder avec un mouvement en overhead (Jerk, Thruster, etc…). Une fois encore, le dernier French Throwdown était le témoin de cette évolution, puisque presque tous les athlètes passaient aisément la barre des 100 kg en 1RM Thruster.

Mais nul besoin d’être à ce niveau-là pour participer à une des nombreuses compétitions. Parce que ce qui est bien, c’est que toute compétition peut être intéressante : aussi bien les “grosses” compétitions mondiales (“CrossFit Games”), les “grosses” compétitions internationales (Belgian Throwdown, Brussels Throwdown, French Throwdown, Lowlands Throwdown, Phare West Contest, etc.), les compétitions locales inter-boxes (comme le “Strength in Unity Invitational 2014″ à CrossFit 1815 ou “Kip My Cup” à CrossFit Montpellier), ou encore les compétitions “en interne” au sein d’une box.

Actuellement, les qualifications pour le Belgian Throwdown se terminent déjà, avec 3 épreuves, en 3 semaines, et la finale le 9 août, à CrossFit Da Vinci (Evere, Bruxelles). La semaine prochaine, c’est le Brussels Throwdown qui lancera ses qualifications : 3 épreuves également, réparties sur 3 semaines (à partir du 27 juillet). La finale aura lieu les 6 et 7 septembre à Reebok CrossFit Brussels. Et après cela, ce sera le tour du Lowlands Throwdown, avec sa qualification en un jour, le 20 septembre OU le 21 septembre selon les salles (à CrossFit Nivelles, ce sera le samedi 20 septembre).

Alors, prêt(e) à rajouter une compétition dans votre entraînement ? Pour s’inscrire au Brussels Throwdown, c’est ici !! N’hésitez pas !! https://regonline.activeeurope.com/Register/Checkin.aspx?EventID=1572370

Logo

.

If you like CrossFit competitions, you’re probably waiting for the date of the Brussels Throwdown 2013. Last edition was in June 2012. But the Brussels Throwdown 2013 won’t be in June… 

We would like to invite all athletes from Belgium, France, Netherlands, Luxembourg, UK and Germany who participated to the Brussels Throwdown 2012 to register for the FRENCH THROWDOWN, powered by Reebok, and of which the finale will be in June !

It’s the second edition of the french competition (last year, it was called the Reebok CrossFit Fitness Championship). Last year, 1000 athletes battled it out to discover who were the fittest men and women 2012. This year the competition will be even tougher. Be sure that the best athletes from other CrossFit competitions will be there : Brussels Throwdown, London Throwdown, Lowlands Throwdown,…

In order to participate, you do not need to be French or live in France. The competition is open to all nationalities.

In order to identify the fittest, we invite everyone to compete in the French Throwdown. Every Sunday, from April 14th to April 28th, a qualifying workout is posted. Everyone then has until the next Saturday to complete the workout. Athletes have the choice of competing at a participating CrossFit affiliate and having their scores validated by their head coach, or submit a video on Youtube of their performance to the Championship website. The qualifying round will consist of 3 workouts over 3 weeks.

At the end of the three weeks, the top 40 Individuel Men, the top 40 individual Women, the top 20 Masters Men (40 yrs and over) and the top 20 Masters Women (40 yrs and over) will move on to the final in Paris. The final will take place in June with a two day weekend competition. And that’s why, we prefer to postpone the Brussels Throwdown to the beginning of September !

The categories are:

  • Men (-40 years)
  • Women (-40 years)
  • Masters Men (40 years or more)
  • Masters Women (40 years or more)

Register NOW : http://regonline.activeeurope.com/

Share the teaser : 

Le podium du Lowlands Throwdown 2012 est connu ! Comme aux CrossFit Games, l’homme et la femme les plus “fit” restent les mêmes que l’année passée : Richard Vanmeerbeek (Reebok CrossFit Brussels, BE) et Carla Costa (CrossFit Nieuwegein, NL) !

Pour sa troisième édition (si l’on compte l’”Open Dutch Championship” en 2010), le Lowlands Throwdown a encore marqué un pas supplémentaire en se délocalisant dans une salle omnisport à Driebergen. Des WODs d’une plus grande ampleur, une plus grosse organisation et surtout un niveau moyen qui a fortement augmenté ! Regardez les vidéos d’il y a 2 ans, à CrossFit Twente, pour vous rendre compte de l’évolution !!

Ces compétitions sont fondamentales pour que le CrossFit continue d’évoluer et que les athlètes progressent, comme c’est le cas aux Etats-Unis, où de très nombreuses compétitions sont organisées, pratiquement toutes les semaines.

Les compétitions CrossFit permettent premièrement aux athlètes de juger de leur niveau moyen. Ca permet effectivement de se confronter à d’autres athlètes que celles et ceux qu’on croise quotidiennement dans sa box. Et plus il y aura de compétition, plus on a une idée de son niveau “moyen”, c’est-à-dire “en moyenne”. Une seule compétition n’est pas toujours représentative : on n’est jamais à l’abri de manque de forme,… et les autres non-plus ! Et tous les athlètes ne sont pas toujours présents à toutes les compétitions. Comment savoir si on est vraiment le meilleur, si un très bon prétendant au titre n’était pas présent ? Il est donc important de multiplier les compétitions.

Deuxièmement, les compétitions donnent un but à l’entraînement, des objectifs en terme de progression. C’est un aller-retour entraînement-compétition qui permet de progresser : être confronté aux épreuves des compétition pousse parfois à revoir ou intensifier son entraînement, pour faire mieux aux prochaines compétitions.

Les compétitions permettent d’ailleurs de s’assurer de la qualité de ses mouvements. Lors de celles-ci, vous avez un juge qui valide… ou pas, chacun de vos mouvements. Après une compétition, il est parfois temps de retravailler certains mouvements de base, qu’on pensait faire convenablement, mais qui manquaient d’amplitude. Après la demi-finale du Reebok CrossFit Fitness Championship, certains – et certaines – ont dû retravailler leurs push-ups, en veillant à ne pas laisser traîner le cuisses ou les genoux sur le sol… Leurs push-ups sont maintenant meilleurs, en plus grande amplitude : plus de fibres musculaires sollicitées, et certainement un gain de force à la clé.

C’est même parfois lors de la compétition qu’on améliore son mouvement. Avec l’engouement, les encouragements et l’émulation avec les autres compétiteurs, on se dépasse souvent… Nombreux athlètes réalisent des PR’s sur des soulevés lourds. Lors du Lowlands Throwdown 2012, plusieurs ont réalisé des PR’s sur le Clean & Jerk du dernier WOD. Danielle Bodin, des CrossFit Original Addicts, a même passé son premier muscle-up !! … suivi de 4 autres muscle-ups !!!

Tout cela motive évidemment : on a un but lorsqu’on s’entraîne, on se confronte aux autres, on se ré-entraîne et on progresse !

Et puis, les compétitions structurent la communauté, parce que celle-ci se construit entre autres sur les inter-connaissances : les athlètes apprennent à se connaître, des “favoris” émergent, des “underdogs” se font connaître aussi à l’occasion d’une compétition, et le CrossFit en tant que sport se structure… Des équipes se créent aussi, à l’instar de la French Invictus Team, qui est d’ailleurs en train de recruter des filles en vue des prochains CrossFit Games (voir l’appel sur leur page Facebook). Notons qu’au niveau français, cette équipe aura fait beaucoup pour constituer le CrossFit en sport, puisqu’ils préparent, comme je l’avais déjà dit ici, leur “saison” CrossFit, à partir des différentes compétitions, tout comme le feraient des athlètes dans d’autres disciplines…

Alors, QUELLES SONT LES PROCHAINES COMPETITIONS ?

  • La prochaine compétition sera le London Throwdown, les 26 et 27 janvier 2013 : bientôt des infos sur leur site web !
  • Puis suivront les CrossFit Games Open 2013, où chacun pourra participer (qu’il soit affilié dans une salle CrossFit ou pas), individuellement ou en Team.
  • Il est fort probable que Reebok ré-organise une compétition du type “Reebok CrossFit Fitness Championship“, mais je n’ai encore aucune information à ce sujet…
  • Reebok CrossFit Brussels ré-organisera son “Brussels Throwdown” après les Open et Regionals, vers le mois de juin.
  • Et la saison se poursuivra certainement après les vacances avec le “Lowlands Throwdown” aux Pays-Bas.

Des INTER-BOX ?

Mais à côté de ces gros events, pourquoi ne pas organiser des plus petites rencontres “inter-box” ? Juste deux ou trois salles CrossFit qui s’organisent entre elles une petite compétition. C’est probablement l’idéal pour combler les envies de compétitions entre les gros events et créer des liens d’amitié solides entre les athlètes des différentes salles…

Sachez que SportisEverywhere.com serait heureux de vous soutenir (promo, organisation, conseils, constitution d’une équipe de juges, etc.). Contactez-nous et on voit comment mettre ça sur pied !

En attendant, si vous voulez savoir à quoi ressemblaient les WODs du Lowlands Throwdown 2012, les voici (voir les photos) :

WOD 1a : 7 min AMRAP :

  • 3 Stone to shoulder (50/30kg)
  • 2 15m Farmer walks, (70/50kg each hand)
  • 50 Double-unders

1 minute transition time

WOD 1b : 3 minutes :

  • max handstand hold (2 minutes max)
  • max handstand push-ups (1 minute)

Voir la vidéo de Richard Vanmeerbeek, filmé par la caméra placée sur la tête de son juge…

WOD 2 : For time (time cap 13 minutes) :

  • 25 Pull-ups
  • 40 “Over the rig” Wall balls (20/10lbs)
  • 25 Pull-ups
  • 20 Squat clean thrusters (60/42.5kg)
  • 25 Pull-ups
  • 10 Burpee deadlifts (120/85kg)

WOD 3 : For time (time cap 16 minutes) :

  • 5 Snatches (65/30kg)
  • 1 Overhead jerrycan walk (on a small
  • 5 Muscle-ups
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 4 Snatches (70/35kg)
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 4 Muscle-ups
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 3 Snatches (75/40kg)
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 3 Muscle-ups
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 2 Clean and Jerks (95/50kg)
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 2 Muscle-ups
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 1 Clean and Jerk (105/60kg)
  • 1 Overhead jerrycan walk
  • 1 Muscle-up
  • 1 Overhead jerrycan walk

(You can decide at any point in the workout to stop and continue with burpees until the 16 minute time cap, to differentiate you from other people who stop at the same place in the workout)

PODIUMS : 

Top 3 Men

Top 3 Women

  • Carla Nunes da Costa
  • Lindsay McCardle
  • Brenda Koolhaas

A voir : les photos du Lowlands Throwdown 2012 !

En juin, avaient lieu le Brussels Throwdown, la compétition CrossFit à Reebok CrossFit Brussels. Tout le gratin du CrossFit, de Paris à Amsterdam, en passant par Anvers et Bruxelles s’y est rencontré pour une compétition qui restera dans les mémoires, par son ambiance, mais aussi la difficulté de ses épreuves. En particulier, l’épreuve finale, dans laquelle les athlètes devaient, entre autres, soulever 30 fois des atlas stones ! (Podium et lien vers les photos ici)

Pour un aperçu de cette compétition, voici la vidéo réalisée par Ivan Ceusterman (ivabxl@gmail.com), caméraman professionnel et athlète à Reebok CrossFit Brussels !

Motivé(e) par une telle compétition ? Inscrivez-vous vite au Lowlands Throwdown : qualifications le 29 septembre (dans différentes salles dont Reebok CrossFit BrusselsCrossFit Antwerpen et CrossFit Gym Project en Belgique) et finale en Hollande le 14 octobre.

Photo by BoxRox.com

Ce dimanche 24 juin avait lieu le Brussels Throwdown, la compétition de Reebok CrossFit Brussels. S’y sont rencontrés le gratin du CrossFit belge, français et hollandais, avec quelques Allemands et Luxembourgeois en plus. 

Une ambiance de feu, des athlètes qui se dépassent sur des WODs plus durs les uns que les autres. Une semaine après la finale du Reebok CrossFit Fitness Championship, à Paris, il devient évident que, en Europe aussi, “maintenant, le Fitness est un sport” : “The sport of Fitness has arrived” comme le dit le slogan Reebok CrossFit.

Ca signifie que le CrossFit n’est plus uniquement une méthode d’entraînement, de conditionnement physique et de renforcement musculaire. C’est toujours cela. Mais c’est aussi un SPORT maintenant. Avec tout ce que cela comporte : des règles et des standards pour les mouvements qui se sont élaborés, et qui sont maintenant partagés par tout le monde, des équipes de juges, des sponsors habituels (Reebok, Vita Coco, Progenex, Pure Pharma), des médias (BoxRox), etc.

Et puis surtout, en devenant un sport, le CrossFit crée des athlètes, qui se rencontrent de compétition en compétition. Ils se connaissent, et surtout, ils commencent à être connus. En 2012, les meilleurs CrossFitters masculins dans cette partie de l’Europe, sont Matthieu Montès et Yvan Gegout, de la French Invictus Team (le premier gagne le Reebok CrossFit Fitness Championship et est 2ème du Brussels Throwdown; l’autre est 3ème du Reebok CrossFit Fitness Championship, et remporte le Brussels Throwdown. Le Bruxellois va gagner à Paris, le Parisien vient gagner à Bruxelles…). Tout le monde les connaît. Chez les femmes, la French Invictus Team est très forte, tout comme Danielle Bodin, des CrossFit Addicts Paris, victorieuse à Bruxelles, et 7ème du Reebok CrossFit Fitness Championship, ou Naomi Rinsampessy, sur le podium au Lowlands Throwdown, 2ème à Bruxelles, et qualifiée pour les Regionals cette année.

Autrement dit, des athlètes commencent à émerger. Et les compétitions ne sont plus des vitrines pour le CrossFit, des événements qui ne viseraient qu’à faire connaître le concept. Les compétitions ont leur vie propre. Certains athlètes se préparent précisément pour cela. C’est le cas de la French Invictus Team qui parle de “saison” CrossFit, avec un certain nombre de compétitions, des objectifs en terme de résultats, etc.

Probablement que tout cela va se structurer davantage dans le futur, sous forme de circuits. Peut-être que les compétitions locales, les Reebok CrossFit Fitness Championships et les CrossFit Games s’emboîteront selon des modalités qui sont encore à penser…

Est-ce que cela risque de tuer le CrossFit sous sa forme la plus basique, c’est-à-dire une méthode de conditionnement physique, qui s’adresse à tout le monde, c’est-à-dire à toute personne qui veut reprendre en main sa condition physique et sa santé, sans aucune prétention à la compétition ?

Je ne crois pas. Au contraire, aurais-je même tendance à dire. Dans les années ’80 (autour de 1986 et des TransWorld Skateboard Championships), toutes les compétitions de Skateboard qui ont commencé à fleurir aux Etats-Unis ont contribué à la popularité du SkateBoard auprès des kids en rue. Des stars ont commencé à émerger : ils gagnaient toutes les compétitions, on commençait à les interviewer dans la presse spécialisée : c’était Christian Hosoi, Steve Caballero, Tony Hawk. Et en 1995, le second souffle de popularité pour le Skateboard correspond à la première édition des X-Games, et la diffusion sur ESPN.

En Europe, le CrossFit en tant que compétition a démarré. Maintenant, le Fitness est un Sport. C’est dans le CrossFit. Et les premières stars sont connues…

Hommes :

  1. Yvan Gegout
  2. Matthieu Montès
  3. Sébastien Ferket
Femmes :
  1. Danielle Bodin
  2. Naomi Rinsampessy
  3. Marien Valkenburg

Les albums photos du Brussels Throwdown sont visibles sur Facebook. Partagez, identifiez, commentez ! 

En manque de compétition CrossFit ? Ou envie de découvrir à quoi ce type de compétition ressemble ? 

Reebok CrossFit Brussels organise la plus grande compétition CrossFit de Belgique : les Brussels Throwdown. Parmi les meilleurs athlètes du Sud de la France jusqu’au Nord de la Hollande seront présents, avec également quelques athlètes danois et luxembourgeois.

Seront présents : le 1er ex-aequo et le 3ème du Reebok CrossFit Fitness Championship, en France : Matthieu Montès (lire son interview pour SportisEverywhere.com) et Yvan Gegout, de la French Invictus Team. La première et la 3ème de la compétition hollandaise “Lowlands Throwdown“, Carla Nunes da Costa et Naomi Rinsampessy. Et la gagnante et le gagnant du Strongman Challenge : Rachel Vandernoot et… Matthieu Montès, again !

: à Reebok CrossFit Brussels, rue du Bourdon, 100. 1180 Uccle

Quand : Dimanche 24 juin, à partir de 10h (toute la journée).

Infoshttp://www.thebrusselsthrowdown.be/

 

Le 24 juin 2012, Reebok CrossFit Brussels organise les “Brussels Throwdown“, la première compétition CrossFit pour le Benelux, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ! 

Des athlètes de plus de 10 salles CrossFit ont déjà confirmé leur présence. C’est l’occasion rêvée de tester votre niveau, que vous soyez CrossFitter novice ou de haut niveau.

Cette compétition est en fait la suite des “Fittest Games“, que Reebok CrossFit Brussels avait organisé pour la première fois l’année passée (voir toutes les photos). De l’avis général, cette compétition avait été un événement majeur pour le CrossFit belge en 2011. Cette année, Reebok CrossFit Brussels voit plus grand en invitant des athlètes de tous les pays avoisinants. Croyez-moi, il y aura du beau monde ! Soyez présent. Participez. Et profitez du moment !!!

(All my pictures here on Flickr.com)

Les Brussels Fittest Games étaient la première compétition CrossFit en Belgique, et se déroulaient à CrossFit Brussels. Et cette journée fut grandiose ! Une ambiance de feu, des athlètes qui se surpassent, des encouragements, des exploits, de la douleur, des pleurs, des rires, de la fierté. A la fin de la journée, nous, organisateurs, n’aurions pu espérer mieux ! Merci à toutes et à tous.

Au programme de la journée…

WOD 1:

400 m run, carrying a kettlebell (16/12)

21-15-9 reps of :

  • Kettlebell swings
  • Push-ups hand released
  • Squats

400  m run

Cette première épreuve classaient les athlètes en deux catégories : “Elite” et “Intermédiaire”.

Résultats :

  1. Larcin Kriss 6:10
  2. Jorgensen Peter 6:13
  3. Giorgo Christophe 6:20
  4. Hubbe Uffe 6:39
  5. Lykkegaard Emil 6:53
  6. Deschuyteneer Jee 7,05

WOD 2 : “Evil Dead”

66 Deadlifts @ 88 kgs… Everytime you drop the bar or let the bar on the floor : You do 6 burpees !

Adaptations pour la catégorie intermédiaire : 66 deadlifts à 50 kgs, ou 80 deadlifts à 40 kgs.

Résultats :

“Elite”:

  1. Jorgensen Peter 1:51
  2. Hubbe Uffe 2:47
  3. Lykkegaard Emil 3:00
  4. Chung 3:22

“Intermediaire” :

  1. Claerbout Quentin 1,26
  2. Meinguet Jonathan 1:51
  3. Bauwens Tom 2:09
  4. Tetyakov Denis 2:13

WOD 3 : The Chipper

  • 10 Ground-to-Overhead (40 kg)
  • 20 Pull-ups
  • 30 Box Jumps
  • 40 Kettlebell SumoDeadlift High Pull (16 kgs)
  • 50 Ab-mat Sit-ups
  • 60 Walking Lundges with 16 Kg Kettlebell
  • 50 Ab-mat Sit-ups
  • 40 Kettlebell SumoDeadlift High Pull (16 kgs)
  • 30 Box Jumps
  • 20 PUll-ups
  • 10 Ground-to-Overhead (40 kg)

Adaptations pour la catégorie intermédiaire : Ground-to-Overhead à 20 kg, possibilité d’utiliser des élastiques aux pull-ups, mais en en faisant 30, Walking lundges à vide).

Résultats :

“Elite” :

  1. Peter Jorgensen : 12:28
  2. Emil Lykkegaard : 12:40
  3. Kriss Larcin : 13:25

“Intermediaire”

  1. Damiano Conocci : 16:
  2. Jonathan Meinguet : 18:11
  3. Tom Bauwens : 18:13

Résultats des femmes pour les 2 premières épreuves :

  • Bachul Dorota 9:39 5:57
  • Bachul Monika 13:36 17:13
  • Vandernoot Rachel 10:40 5:21
  • Vanhorenbeke Caroline 10:19 8:22
  • Debuscher Sandrine 12:35 13:03

Tous les résultats :

CLASSEMENT GENERAL :

“Elite” :

  1. Peter Jorgensen
  2. Emil Lykkegaard
  3. Uffe Hubbe

“Intermediaire” :

  1. Damiano Conocci
  2. Quentin Claerbout
  3. Tom Bauwens

Women :

  1. Dorota Bachul
  2. Rachel Vandernoot
  3. Caroline VanHorenbeke

You can see all the pictures here on Flickr

To download a picture on Flickr : click on “Actions” (just above the picture), then choose “View all sizes”. And there, click on “Download the Large size of this photo”

If you want to know what means “CrossFit Community”, just look at these two pictures from the Brussels Fittest Games, at CrossFit Brussels. Count the people. Look at every faces. Imagine all the people screaming, cheering and applauding, for every rep, every attempt. Imagine the sound. Imagine the energy.

These people are just competitors supporting other competitors. Some of them know each others. They’re training together. Some of them had never met before that day. The only thing that they have in common is their method of working out. They know that, sometimes, doing just one more rep seems impossible. We cannot find energy in our muscles anymore. Our mind tells us to stop. But the community is still cheering us and screaming that we can do it. And it’s in the community that we can find the energy to do that last repetition. Look at the energy on the pictures…

French :

Si vous voulez savoir ce que l’on veut dire lorsqu’on parle de “Communauté CrossFit”, regardez attentivement ces deux images prises aux Brussels Fittest Games, à CrossFit Brussels. Comptez toutes les personnes présentes. Observez chaque visage. Imaginez tous ces gens criant, encourageant et applaudissant chaque répétition, chaque tentative. Imaginez le son. Imaginez l’énergie.

Ces gens sont des compétiteurs encourageant les autres concurrents. Certains se connaissent. Ils s’entrainent ensemble. Certains ne se sont jamais rencontrés avant ce jour-là. La seule chose qu’ils ont en commun est leur méthode d’entrainement. Et ils savent que, parfois, faire juste une répétition supplémentaire paraît impossible. Plus aucune énergie dans nos muscles. Notre esprit nous dit d’arrêter là. Mais la communauté est toujours là à nous encourager, à nous dire qu’on peut le faire. Et c’est dans la communauté que l’on trouve l’énergie de faire cette dernière répétition. Voyez l’énergie sur ces deux photos.

Date : Saturday March 5, 2011

Détails et conseils (FRANCAIS) :

  • Prévoyez des habits de rechange pour ne pas vous refroidir entre les WODs
  • La salle est munie de vestiaires et de douches
  • Prévoyez des vêtements pour l’intérieur ET pour l’extérieur
  • Prévoyez à boire et à manger pour la journée. Il y a néanmoins des magasins ouverts dans les environs et nous prévoyons de vendre des salades paleo…

Day details and recommendations (ENGLISH):

  • Bring change clothes for the time between rounds
  • There is changing rooms and showers
  • Bring clothes for indoor AND outdoor
  • Bring all you need to eat and drink during the day. But there is shops near the gym and we plan to sell some paleo salads…

Horaire / Schedule :

  • 9.00 am : Opening (athletes must be there at 9.00 am)
  • 9.30 am : The rules, the movement standards, …
  • 10.00 am : First WOD
  • 1.00 pm : Second WOD
  • 4.00 pm : Third WOD

Inscription/fee : 20€

Place :

CrossFit Brussels - Rue du Bourdon, 100. 1180 Uccle (Brussels)

Le mois de mars approche et je n’avais pas encore eu le temps de vous parler des qualifications pour les CrossFit Games, qui commencent le 15 mars.

Les CrossFit Games – dites les “Reebok CrossFit Games”, sponsoring oblige – auront lieu au Home Depot Center, à Los Angeles (comme l’année passée), du 29 au 31 juillet 2011. Montant des prix pour les gagnants : 1 million de dollars !

Le gagnant de la catégorie “Hommes” et la gagnante de la catégorie “Femmes” recevront chacun $250,000. Le reste des prix seront partagés dans les trois autres catégories : Masters Hommes (c’est-à-dire les seniors), Masters Femmes, et par équipe.

Pour se qualifier aux CrossFit Games, il faut être dans les 3 meilleurs lors des qualifications régionales. Il y en aura 17, dispersées dans le monde entier, entre le 27 mai et le 19 juin.

Mais comment participer aux qualifications régionales ? Voilà quelque chose de nouveau par rapport aux années précédentes (et nouveau par rapport à ce qui se fait dans d’autres sports, à ma connaissance) : les qualifications sont ouvertes à tout le monde.

A partir du 15 mars, et durant 6 semaines, chaque semaine un “workout” sera proposé à la Communauté CrossFit internationale. Pour soumettre et valider votre résultat sur ce “workout”, deux possibilités :

  1. Votre performance est validée par une salle CrossFit affiliée.
  2. Vous vous filmez (chez vous, en extérieur, etc… n’importe où) et vous soumettez votre vidéo sur un site prévu à cet effet.

Votre performance sera immédiatement placée dans le classement de votre région, ainsi que dans un classement mondial. Les 60 meilleurs de chaque région pourront participer aux qualifications régionales.

Ce site internet sera en ligne le 7 mars, et indiquera précisément la marche à suivre. Le prix pour participer est de $10 aux Etats-Unis et au Canada, et seulement $5 dans le reste du monde.

C’est vraiment intéressant de voir à quel point les têtes pensantes du CrossFit continuent à privilégier la décentralisation et la participation de tout le monde, que l’on soit affilié dans une salle CrossFit ou pas. En témoignent les vidéos récentes sur les “Home Gym” ou “Garage Gym”, très valorisés dans le CrossFit, ou encore le dernier article de Blair Morrison, dans CrossFit Journal, où il explique que le Fitness est… dehors (lui-même s’entraine beaucoup en extérieur : http://crossfitmobile.blogspot.com). J’avais moi-même publié un article sur ce modèle économique propre au CrossFit.

L’idée est simple – et très américaine. En deux temps :

  1. Le but est de consacrer l’homme et la femme le plus “fit” du monde. Pas uniquement le et la meilleur(e) CrossFitter. Mais The Fittest Man and Woman on Earth !
  2. Pour cela, il faut que tout le monde puisse participer, et sur un pied d’égalité. Pas de privilèges aux stars déjà consacrées. N’importe quel gamin qui s’entraine dans son garage, avec 5 dollars, une petite caméra (ou iPhone, etc.) et une connexion internet, peut aller défier les stars comme Mikko Salo, Chris Spealler, etc. C’est cette idée, très présente dans la culture américaine, du “Black Horse” qui ne se traduit pas vraiment en Français, mais qui signifie un “candidat inattendu”. Vous vous rappelez de “Rocky 1″, l’histoire de ce boxeur pris au hasard dans une liste d’inconnus pour combattre le champion, et qui finit par le battre ? :-)

Quelques liens :

Petite update : une vidéo où Glassman aborde plusieurs points dont je parle dans l’article :

Here is a short presentation of the “Brussels Fittest Games” in English

The Brussels Fittest Games will be held at CrossFit Brussels (Rue du Bourdon, 100. 1080 Uccle), Saturday March 5, 2011.

Schedule :

  • 9.00 am : Opening (athletes must be there at 9.00 am)
  • 9.30 am : The rules, the movement standards, …
  • 10.00 am : First WOD
  • 1.00 pm : Second WOD
  • 4.00 pm : Third WOD

The first WOD will determine who’s gonna be in “Elite” or “Intermediate” divisions for the second and the third WODs.

There will be a judge for every athlete.

Fee : 20 €, the day of the competition (and you will receive an original t-shirt of the “Brussels Fittest Games”)

For a complete presentation of the Brussels Fittest Games, in french: check here

For more information, feel free to ask me (0496/42.21.92 or yvespatte@yahoo.fr)

Les « Brussels Fittest Games » auront lieu à CrossFit Brussels, le samedi 5 mars 2011. Cette compétition est réservée aux membres de CrossFit Brussels, même si les organisateurs se réservent le droit d’inviter quelques amis extérieurs, faisant partie de la communauté CrossFit belge.

Les participants doivent s’attendre à être testés sur les 10 compétences du CrossFit (l’endurance cardio-vasculaire, la résistance, la force, la souplesse, la puissance, la vitesse, la coordination, l’agilité, la précision et l’équilibre). Le but est de déterminer les athlètes masculin et féminin les plus « FIT » de Bruxelles, c’est-à-dire les plus complets dans ces 10 compétences.

Un trophée sera offert aux vainqueurs. Chaque participant recevra un t-shirt.

Chaque participant sera suivi par un juge qui comptera les répétitions et vérifiera les mouvements.

CATEGORIES :

Le premier WOD sera le même pour tout le monde. A l’issue de celui-ci, le classement déterminera qui fera partie de la catégorie « Elite » et qui fera partie de la catégorie « Intermédiaire/Novice ».

Les deux WOD’s suivants se feront par catégorie :

  • Niveau « Elite » : Tous les exercices standards du CrossFit doivent pouvoir être exécutés correctement, avec les poids standards. Aucune adaptation ou diminution du poids ne sera acceptée.
  • Niveau « Intermédiaire/Novice » : Les exercices pourront être adaptés (aide avec un élastique, diminution du poids, etc.), mais en augmentant le nombre de répétitions. L’adaptation de l’exercice autorisera néanmoins l’athlète à poursuivre la compétition.

Hommes et femmes concourent ensemble mais avec des charges différentes et pour des classements différents.

Tout sera fait pour que tout athlète, quel que soit son niveau, puisse participer. Les nouveaux membres de CrossFit Brussels sont vivement encouragés à participer !

PROGRAMME :

(L’horaire est susceptible de changer selon le nombre de participants)

  • 9h00 : Accueil des participants
  • 9h30 : Présentation des règles, révision des mouvements (extension complète des hanches,  cuisses à la parallèle du sol, etc.).
  • 10h00 : Premier WOD (Nombre de groupes à déterminer selon le nombre de participants).
  • 13h00 : Deuxième WOD
  • 16h00 : Troisième WOD
  • 19h00 : Podium

INSCRIPTION :

Inscription avant le 15 février à CrossFit Brussels (feuilles sur l’étagère devant les vitres du bureau) (si vous ne vous rendez pas à la salle avant le 15 février, merci d’envoyer un mail, avec vos noms et prénoms à info@crossfitbrussels.be pour vous inscrire).

Droit de participation : 20 € (comprenant le t-shirt) à payer le matin de la compétition.

 

Partenaires

 
 

 
 

Twitter Updates

Rejoignez-nous sur :

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 109 other followers