Coach Burgener n’est pas qu’une légende. Il existe vraiment. Tel qu’on le connaît dans les célèbres vidéos où il enseigne le Snatch et le Clean & Jerk à Pat Barber : avec ses « Yeah Burpees », ses « Yes, Coach ! », et son « Hook Grip ».

« With the hook grip, right ? », demande Pat Barber.
- « Don’t ever ask me that question ! », répond Coach Burgener.

Il est comme ça aussi dans la réalité. Aussi affirmatif, aussi incisif et aussi préoccupé par les progrès que chaque athlète pourrait faire.

Essayez de discuter avec lui. Si, derrière vous, un co-équipier se positionne trop loin de la barre ou prend une prise trop serrée, il risque fort d’interrompre la conversation pour aller le corriger.

Derrière les méthodes « militaires » de Coach Burgener, on ressent avant tout un amour du coaching, une volonté de faire progresser chaque athlète, d’où qu’il vienne. L’important, c’est de progresser. Toujours. Travailler et retravailler ses mouvements. Les améliorer. Encore et encore.

Impossible évidemment de résumer en quelques lignes le contenu de deux jours de formation très riches de contenu avec Coach Burgener et son équipe du « Olympic Lifting Trainer Course ». Je vous conseille vivement d’y assister.

Mais si vous voulez retenir quelques outils intéressants à mettre en œuvre dans votre box, je citerais :

1. le « junk yard dog » pour commencer le warm-up

2. le « Burgener Warm-up »

  • Down & up
  • Elbows high and outside
  • Muscle snatch
  • Snatch drops (2’’, 4’’, 6’’)
  • Snatch lands

3. le « Skills Transfer Exercises »

  • Snatch Push Press
  • Overhead squats
  • Pressing snatch balance
  • Heaving snatch balance
  • Snatch balance

Une idée fondamentale à retenir ? La vitesse ! C’est la capacité à créer de la vitesse qui va déterminer la réussite d’une Snatch. SPEED THROUGH THE MIDDLE : « It’s not about strength. It’s really about speed ».

Quelques liens :

About these ads