Le blog des CrossFit Games publie un article qui devrait en intéresser plus d’un… Il s’agit des stratégies d’alimentation et d’entrainement de 3 grands champions CrossFit, Annie Thorisdottir (2ème en 2010), Mikko Salo (1er en 2009, 5ème en 2010) et Chris Spealler (4ème en 2007, 10ème en 2008, 3ème en 2010).

Vous pouvez trouver l’article complet, en anglais, ici… Mais en voici une synthèse en français.

Qu’ont-ils mangé durant les CrossFit Games ?

Annie Thorisdottir : Barres et shakes protéinés, oeufs, fruits, et poulet.

Mikko Salo : Poulet et salade le soir; au petit-déjeuner, oeufs, fruits et café; durant la journée de compétition, barres énergisantes, un peu de pain avec du poulet et des oeufs.

Chris Spealler : Ce qu’il mange habituellement. Petit-déjeuner : des oeufs, des patates douces et des fruits (ainsi qu’occasionnellement des pancakes paleo). A midi, poulet et salade. Des noix de cajou et du beurre de cacahuète étaient toujours accessibles dans son sac. Des boissons de chez Progenex après les workouts.

 

Qu’ont-ils mangé hier ?

On peut résumer leur alimentation comme ceci :

  • Matin : oeufs, fruits, café, amandes, oatmeal (flocons d’avoine)
  • Midi : salade et crudités, poulet ou poisson
  • Soir : viande, légumes, patates douces, semences

 

Que font-ils pour récupérer ?

Annie Thorisdottir : au moins 10 à 15 minutes de stretching après chaque entrainement, massage une fois par semaine et power yoga de temps à autre.

Chris Spealler : massage une fois par semaine, huile de poisson matin et soir, Progenex Recovery après chaque entrainement, bien dormir, et du stretching (entre autres avec les foam rolling).

 

Quelle est la fréquence de leurs entrainements ?

Annie Thorisdottir : Un jour de repos par semaine, et parfois également un jour de repos “actif” (jogging, yoga, natation). Eventuellement une fois par semaine : deux entrainements sur la même journée.

Mikko Salo : 3 à 5 jours d’entrainement à la suite, puis un jour de repos. Souvent deux entrainements par jour. Matin: Olympic lifting, puis un Met-Con. Soir : course ou rameur.

Chris Spealler : Des cycles de 2 jours “On”, un jour “Off”, 3 jours “On”, un jour “Off”. Seulement un entrainement par jour, jusqu’à 8 semaines des compétitions.

 

MON AVIS : J’aime bien la sagesse qui émane des propos de Spealler. Il explique entre autres qu’en compétition, beaucoup d’athlètes modifient leur alimentation, le corps risque alors de réagir de manière inhabituelle. Il préfère de son côté garder son alimentation habituelle, afin que son système digestif, entre autres, ne soit pas perturbé.

A mon sens, une bonne alimentation, au quotidien, doit permettre de fournir l’essentiel des besoins, même en compétition. Seules les quantités sont à augmenter vu que l’énergie dépensée est également accrue.

Dernier point, on remarque clairement que l’alimentation Paleo constitue l’essentiel du régime alimentaire de ces athlètes, ce qui confirme son intérêt dans le cadre de la pratique du CrossFit.

La plupart des salles CrossFit proposent sous une forme ou une autre un programme alimentaire Paleo (ou Zone). A CrossFit Brussels, c’est moi qui m’en occupe : toutes les infos ici : http://www.crossfitbrussels.be/fr/nutrition

About these ads